ONEMA.

Dans ce forum vous trouverez quantité de ressources utiles en petite hydroélectricité, comme le calcul d'une vanne, d'une transmission, la définition de termes, des croquis, photos, livres ...

Mais pas de discussions !

Modérateurs : moulino51, MHEC, CF21

Répondre
Redaction

ONEMA.

Message par Redaction »

L’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques, établissement public français de référence, sous tutelle du Ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, a été créé par la loi sur l’eau du 30 décembre 2006 pour accompagner la mise en œuvre de la politique publique de l’eau en France comme l’y engage la directive cadre européenne sur l’eau (DCE).

L'Onema remplace le CSP (Conseil Supérieur de la Pêche).

Il anime la recherche et le développement en appui à la mise en œuvre des politiques publiques de l’eau ; il coordonne le Système d'information sur l'eau. Il contribue à la surveillance des milieux aquatiques et au contrôle de leurs usages. Il participe à leur restauration et à la préservation de la biodiversité en apportant son appui technique aux acteurs de la gestion de l’eau, au niveau territorial et de bassin.

Il travaille en étroite collaboration avec les services déconcentrés de l'État (préfets, directions départementales des territoires et de la mer, DREAL), les Procureurs de la république, les Agences de l'eau, des organismes de recherche (Irstea, BRGM, Ineris, Inra, les collectivités locales...).

Pour ses activités, l'Onema peut s'appuyer sur un conseil scientifique (24 personnes d'entreprises ou instances publiques et privées, dont cinq experts étrangers, experts en hydrologie, écologie / biodiversité, ingénierie, biologie, géographie, technologie, économie, sociologie, écotoxicologie et santé-environnement).

Sa direction générale est basée à Vincennes depuis le 6 octobre 2008. Près de 900 personnes se consacrent aux grandes missions de l’Onema, parmi lesquelles 600 techniciens et agents techniques de l'Environnement exercent la police de l'eau, en France métropolitaine et dans les départements et collectivités d’outre-mer. Forts de leur expertise et de leur connaissance du terrain, ingénieurs, techniciens et agents techniques de l'Environnement agissent pour les milieux aquatiques sur l’ensemble du territoire, répartis au siège national, dans les neuf délégations interrégionales et l’ensemble des départements.
Répondre