Condensateurs !

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

Avatar de l’utilisateur
PERRET
Membre
Messages : 777
Inscription : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Condensateurs !

Message par PERRET » 07 juil. 2018, 21:56

Bonsoir Paul,

Je ne conseillerai pas un modèle à 15 €, souvent limité à 200 A. Dans ton installation transitent des intensités plus importantes.
Pour l'usage que tu en as, le modèle conseillé me semble amplement suffisant. Nos installations ne sont pas des laboratoires ni ne sommes des techniciens spécialisés.

Lien :
Pince ampèremétrique
Claude PERRET
Moulin de la Plaine à Marle (Aisne)
Turbine Kaplan SHM : 4.950 l/s / 3 m - 215 t/mn - roue : Ø 1,25 m

Gaël1
Membre
Messages : 113
Inscription : 11 août 2010, 18:04

Destruction de condensateur de redressement du facteur de puissance

Message par Gaël1 » 12 juil. 2018, 06:03

Bonjour,
Je me permets de poster ce sujet après avoir interrogé quelques connaisseurs sans grand succès.
Il y a peu des condensateurs de relèvement du facteur de puissance se sont détruit dans la centrale d'un ami devenant inopérant.
Cela n'a pas pris feux! c'est une bonne chose.
Ces condensateurs avaient 3 ans.
Il n'ont pas pu se détruire par surtension puisqu'ils sont protégés.
J'aimerai savoir si cela est arrivé à d'autre.
Je voudrai savoir aussi si des courants d'harmoniques un peu excecif provenant d'edf ne les auraient pas endommagés.

Merci pour vos réponses.
Gaël BOU

Avatar de l’utilisateur
PERRET
Membre
Messages : 777
Inscription : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Destruction de condensateur de redressement du facteur de puissance

Message par PERRET » 12 juil. 2018, 18:15

Bonjour,

Plusieurs causes possibles :


- La protection de découplage est défectueuse et les condensateurs sont resté en service, secteur absent, d'où surtensions qui peuvent être très importantes et dangereuses pour le matériel.

- Surtensions souvent causées par une surcompensation du facteur de puissance : EDF n'est pas en cause, c'est le couplage entre le transfo HTA/BT,- la génératrice et les condensateurs qui est en cause. Se produit souvent près de la puissance maximale des condensateurs en service.

- Les contacteurs spéciaux pour les condensateurs ont une ou plusieurs résistances de protection des contacts coupées ou le contact auxiliaire défectueux.
ABB-UA75-30 - C.JPG
Résultat : Courants lors de la mise sous tension des condensateurs extrêmement élevés préjudiciables aux condenseurs et provoquant la destruction ou le collage des contacts des contacteurs, éventuellement du fusible intégré dans chaque condensateur.

- Et peut-être d'autre causes que j'ignore. Foudre ?

Solutions :

- Vérifier si varmètre à des temporisations suffisamment importantes pour ne pas remettre en services des condensateurs non complètement déchargés.

- Diminuer au maximum la valeur maximum des condensateurs en service pour rester le plus près possible de la tangente phi prévue au contrat : les valeurs 0 ou 0,4 est le plus souvent demandé pendant la période hivernale. (cos phi 0,99 ou 0,93).
Essais nécessaires à la puissance maximum fournie.

- Remplacer les condensateurs existants par des condensateurs avec selfs anti-harmoniques. Ruineux !, mais s'il n'y a pas d'autre solution, il faut faire avec.

Après quelques années de bons et loyaux services les isolants, bien qu'auto-cicatrisants, se détériorent sous l'effet des surintensités au couplage et/ou les surtensions réseau provoquées par le phénomène de résonance entre le transfo HTA/BT, les condensateurs en service sur le réseau BT et la génératrice asynchrone.

Précautions :

Placer, si possible, les condensateurs à l'extérieur du local, à l'abri des projections d'eau.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Claude PERRET
Moulin de la Plaine à Marle (Aisne)
Turbine Kaplan SHM : 4.950 l/s / 3 m - 215 t/mn - roue : Ø 1,25 m

Gaël1
Membre
Messages : 113
Inscription : 11 août 2010, 18:04

Re: Destruction de condensateur de redressement du facteur de puissance

Message par Gaël1 » 13 juil. 2018, 04:57

Merci Claude :idea: :berk1: .
Gaël BOU

Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 2850
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Condensateurs !

Message par dB-) » 13 juil. 2018, 07:12

Bonjour,

je viens de déplacer cette question du forum Vends donne recherche vers le forum Échange d'informations, et de la fusionner avec le sujet Condensateurs.

Bonne journée

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

Gaël1
Membre
Messages : 113
Inscription : 11 août 2010, 18:04

Destruction des condensateurs

Message par Gaël1 » 30 sept. 2018, 10:19

Bonjour,
Il me vient à l'esprit une chose. Vous conviendrez aisément qu'il en viens beaucoup à chacun. Mais cette question me trotte un peut depuis un moment.
Après une recherche serte courte, mon constat est le suivant:
Les condensateurs de réactif peuvent se détruire à cause des courants d'harmoniques.
cf:http://fr.electrical-installation.org/f ... armoniques
Qui génèrent ces courants d'harmoniques se sont les Alternateur PMG.
Il peuvent se détruire tous en plein hivers donc en pleine production. Quand il sont tous commutés (tous les gradins) car pleine puissance.
Donc réactif positif (bobine ou self des génératrices) d'où compensation de réactif maximum avec puissance réactive négative (condensateur). C'est juste le triangle des puissances.
Quand ils sont HS ça fait mal au porte monnaies donc surveillez votre réactif qui est une moyenne sur le mois.
Chers membres, je vous pose les questions suivantes:
Qui peut encore générer des courants d'harmonique? EDF?
Comment remédier à cela? mettre des selfs ou filtre anti harmonique?
Cordialement.
Bien à vous.
PS : Promis la prochaine fois je le mets au bon endroit. => EDIT MHEC C'est fait Gaël :-)
Gaël BOU

Avatar de l’utilisateur
PERRET
Membre
Messages : 777
Inscription : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Condensateurs !

Message par PERRET » 30 sept. 2018, 16:58

Bonjour,

Une génératrice asynchrone produit plus ou moins d'harmoniques suivant la puissance fournie.
Sur le réseau EDF le pourcentage d'harmoniques est faible. Ce n'est pas toujours le cas en milieu industriel.
.
IMG_1016.JPG
Ce pourcentage varie avec la puissance fournie et probablement avec la qualité constructive de la génératrice.
Ce sont ces harmoniques, principalement de tension, de rang 5 (250hz) et 7 (350hz), qui causent problèmes.
Leur pourcentage augmente avec la puissance produite et crée alors un circuit résonant entre le transformateur et les condensateurs.
Plus il y a de condensateurs en service, plus le risque d'entrer en résonance est élevé.
.
IMG_1380.JPG
Résultat : Augmentation de la tension réseau qui, si elle trop élevée, entraine la destruction prématurée des condensateurs, agit sur la protection de découplage et provoque l'arrêt de l'installation : l'installation découple, puis après temporisation (si prévue), la remet en service.
Pas très bon pour le matériel.

Solutions :
1) Diminuer au maximum les condensateurs en service à la puissance maximum fournie pour être alors à ± cos phi 0,99. A à la fin du mois, sur le relevé Enedis, vous vous rendrez compte si la solution a été efficace, compte tenu qu'il se fait une balance entre la production et la consommation d'énergie réactive (kVAr).
Pas toujours applicable si le contrat vous impose une production de réactif l'hiver (tan phi 0,40 - cos phi 0,93 - en tarif vert).

2) Raccorder chaque condensateur par trois selfs constituées chacune par une bobine d'une dizaine ou vingtaine de spires de gros fil. Section adaptée à l'intensité en service : ne pas dépasser 10 A/mm2 à l'air libre.

3) Filtres anti-harmoniques sur les condensateurs : Coûteux. A éviter, si possible.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Claude PERRET
Moulin de la Plaine à Marle (Aisne)
Turbine Kaplan SHM : 4.950 l/s / 3 m - 215 t/mn - roue : Ø 1,25 m

Répondre