Nouveau compteur Linky

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

ericnoharet
Membre
Messages : 1013
Inscription : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: ENEDIS, la nouvelle CAC est disponible et applicable

Message par ericnoharet » 15 nov. 2017, 19:21

Bonjour,

Je pense en effet qu'il y aura une tolérance sur le délai.

Techniquement, un moteur connecté sur le réseau produit toujours un peu en cas de coupure réseau.

Et avec le réseau toujours plus pollué d'harmoniques et autres joyeusetés cela va être difficile pour les compteurs de vouloir affiner la surveillance sur les faibles puissances.

Eric

Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 2793
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: ENEDIS, la nouvelle CAC est disponible et applicable

Message par dB-) » 15 nov. 2017, 21:24

Bonsoir,


le compteur Linky est aussi censé favoriser l'autoconsommation, comme mentionné ici

Bonne soirée

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

avalone
Membre
Messages : 56
Inscription : 28 févr. 2015, 12:22
Localisation : Poitou charentes

Re: Nouveau compteur Linky

Message par avalone » 08 févr. 2018, 09:21

il y a des articles qui font plaisir le matin a lire

http://www.lemonde.fr/economie/article/ ... _3234.html

bonne journée
Avalone
__________________________________________________________________________________________
C'est une triste chose de penser que la nature parle et que le genre humain n'écoute pas
Victor Hugo

Gilles21
Membre
Messages : 681
Inscription : 08 sept. 2010, 14:04
Localisation : Côte d'Or

Re: ENEDIS, la nouvelle CAC est disponible et applicable

Message par Gilles21 » 08 févr. 2018, 13:24

dB-) a écrit :
15 nov. 2017, 21:24
Bonsoir,


le compteur Linky est aussi censé favoriser l'autoconsommation, comme mentionné ici

Bonne soirée

dB-)
Bonjour
Je dois avoir la comprenette enneigée car je ne comprends pas tout :
- on auto consomme et s'il y a surplus c'est injecté sur le réseau gracieusement. OK . Merci qui !!!
Mais comment l'installation est elle faite ?
- Quid du système de découplage : c'est le compteur Linky avec son contacteur interne qui en fait office ou bien faut-il toujours mettre en œuvre une installation spécifique ?
- Le réactif est quantifié en cas de géné asynchrone : est-il comptabilisé et facturé ?
Merci de vos explications.
Gilles 21

DPM
Membre
Messages : 510
Inscription : 02 juil. 2012, 11:41

Re: Nouveau compteur Linky

Message par DPM » 11 mai 2018, 22:50

Linky: près de 4.500 Français saisissent la justice

Samuel CHALOM - Capital - vendredi 11 mai 2018

Via une plateforme spécialisée, plusieurs milliers d’utilisateurs du compteur Linky vont se pourvoir en justice pour le contester, grâce à des procédures individuelles conjointes. Les premières audiences devraient se tenir en septembre.
Il n’en finit plus d’être sous le feu des critiques. Après l’échec de plusieurs tentatives d’amendement visant à permettre de refuser la pose d’un compteur à l’Assemblée et au Sénat, le compteur Linky va désormais entrer dans un épisode judiciaire de grande envergure. Ce sont en effet près de 4.500 Français qui vont saisir conjointement la justice dans une vingtaine de juridictions différentes pour refuser le compteur intelligent d’Enedis, le gestionnaire de la majorité du réseau électrique français.
“Nous sommes dans le cadre de procédures individuelles jugées collectivement”, précise Christophe Lèguevaques, l’un des avocats des plaignants. Les personnes souhaitant contester la pose d’un Linky ont pu se faire connaître via la plateforme spécialisée en ligne Mysmartcab.fr, dédiée aux actions judiciaires collectives, moyennant une contribution de 48 euros pour permettre de rémunérer les avocats. “Mysmartcab a d’ailleurs déjà fait ses preuves à l’époque de l’affaire du Lévothyrox, ce médicament utilisé pour traiter les troubles de la thyroïde”, explique Géraldine Adraï Lachkar, avocate qui s’occupe notamment des plaignants à Marseille et Bordeaux.
Trois grands griefs ressortent des milliers de demandes de pourvoi en justice reçus sur la plateforme. “Pour certaines personnes électrosensibles, le Linky a un impact néfaste sur leur santé. Pour d’autres, la gestion des données personnelles des utilisateurs par le compteur ne respecte pas leur vie privée. Enfin, certains estiment que la pose du Linky leur a été imposée, sans en avoir été prévenus, ni pouvoir le contester”, résume l’avocat toulousain Christophe Lèguevaques. Des clients d’Enedis jugent aussi que le nouveau compteur a fait sensiblement grimper leur facture de l’électricité, sans raison apparente. 

Audiences en septembre, délibérés à l’automne

Mais sur quelles preuves les différents plaignants comptent-t-il s’appuyer devant la justice ? Les avocats que nous avons contactés ne souhaitent pas trop s'appesantir sur le sujet. “Vu l’ampleur de l’action en justice, il y a, il est vrai, une certaine difficulté pour réunir des preuves. Mais nous avons déjà des documents, des attestations que nous présenterons au moment des audiences”, confie Christophe Lèguevaques.
Justement, vu le nombre de plaignants, qui comprend ceux qui pourraient se faire connaître dans les semaines qui viennent, les avocats reconnaissent que le calendrier judiciaire prévu aura sûrement du retard. D’après eux, les premières audiences devraient se tenir “à la rentrée”, en septembre, avant de premiers délibérés “à l’automne”.

socrate
Membre
Messages : 1
Inscription : 19 mai 2018, 09:56

Re: Nouveau compteur Linky

Message par socrate » 19 mai 2018, 14:51

Bonjour,
je me trouve dans un immeuble dont la colonne électrique vient d'être refaite. Enedis et son partenaire Dulong etc en profite pour imposer le changement de tous les compteurs et disjoncteurs. J'ai refusé au motif que je ne voulais pas d'un Linky, mais on m'oppose qu'il ne s'agit "que" d'un CBE et que le Linky ne viendra qu'ensuite pour ceux qui l'acceptent. D'après ce que je lis sur internet il me semble que le CBE est presque la même chose que le Linky.
Trois questions :
- le CBE et le Linky n'exposent-ils pas aux mêmes risques à peu de chose près? (surfacturation, télétransmission des données et asservissement de l'usage de la domotique)
-le CBE utilise-t-il le CPL ?
- puis-je obtenir de rester seule à disposer de mon compteur électromécanique si tous les autres ont été changés ?
Je précise que les compteurs et disjoncteurs sont tous dans les appartements, ce qui à mes yeux rend d'autant plus exhorbitant le droit que s'arrogent le gérant et le syndic de copropriété de décider pour des installations qui relèvent de l'espace privé.
J'attends vos réponses éclairées !

DPM
Membre
Messages : 510
Inscription : 02 juil. 2012, 11:41

Re: Nouveau compteur Linky

Message par DPM » 18 juin 2018, 01:49

Emission "envoyé spécial" du 14/06/2018
"Les révoltés du Linky"


Emission "Envoyé spécial" du 14/06/2018

DPM
Membre
Messages : 510
Inscription : 02 juil. 2012, 11:41

Re: Nouveau compteur Linky

Message par DPM » 18 juin 2018, 01:53

Linky : après le reportage d’Envoyé spécial, Enedis et l’Etat doivent sortir du déni...
par Stéphane Lhomme
samedi 16 juin 2018


- Près de 700 communes et des centaines de milliers d'habitants refusent les compteurs communicants, chiffres en augmentation continue

- Enedis et ses sous-traitants doivent cesser d'intimider les habitants et d'installer les Linky par la force ou la ruse

- Comme la Belgique ou l'Allemagne, la France doit renoncer à la généralisation des compteurs communicants


Le reportage d'Envoyé spécial diffusé hier jeudi 14 juin sur France2 est venu confirmer ce que nous dénonçons depuis deux ans et demi : le distributeur Enedis (filiale d'EDF) et ses sous-traitants utilisent des méthodes inqualifiables pour imposer les compteurs Linky, par les mensonges, l'intimidation voire la force, à d'innombrables habitants qui n'en veulent pas.

Tous les jours, les sociétés privées mandatées par Enedis prétendent que "si vous refusez le compteur Linky, nous allons vous couper l'électricité", ou "nous allons appeler la police", ou "vous devrez payer le compteur" ou encore "vous allez payer des pénalités", etc. Tout ceci est inventé - il n'existe légalement aucune mesure de rétorsion - mais c'est hélas souvent efficace auprès des gens mal informés ou vulnérables, en particulier les personnes âgées.


Mais il y a pire : lorsque ces allégations ne suffisent pas, il arrive que les installateurs insultent et bousculent les habitants. Les incidents de plus en plus inquiétants se multiplient et, au lieu de mettre le holà, la direction d'Enedis… accuse les habitants. Or, faut-il le rappeler, ce sont bien les installateurs de Linky qui débarquent dans les communes, les quartiers, les immeubles, et qui sont donc les fauteurs de troubles.

Le déni d'Enedis et de l'Etat ne concerne pas seulement les méthodes des installateurs mais aussi les différentes raisons pour lesquelles les habitants refusent les compteurs communicants. Il est à ce sujet totalement inadmissible que les citoyens soient traités de "complotistes" ou d'arriérés terrorisés par le "Progrès".


En effet, il ne suffit pas qu'un objet soit nouveau pour qu'il soit bénéfique… même s'il est peint en vert fluo. Et, justement, le Linky pose et cause de nombreux problèmes, dont certains sont très graves, à tel point qu'il s'agit bien là d'une terrible régression par rapport aux compteurs ordinaires.

Qui plus est, peu à peu, instances officielles et organismes reconnus viennent confirmer les critiques des citoyens. Ainsi, dans son récent rapport, la Cour des comptes a montré que le programme Linky bénéficiait financièrement à Enedis et absolument pas aux usagers. Ainsi la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) a été obligée d'intervenir après que Direct énergie ait commencé à s'accaparer illégalement des données privées collectées dans le cadre du programme Linky.


Ainsi Promotelec (dont fait partie Enedis) a avoué que "lorsque le technicien place Linky chez un particulier et règle le disjoncteur de branchement, il n’est pas chargé de vérifier si l’installation électrique du foyer est en mesure de supporter le niveau de puissance défini" et que "des accidents (feu) peuvent se produire le jour où le particulier fait la demande auprès d'Enedis afin d'augmenter la puissance de son compteur".

Il n'est donc pas étonnant que la presse régionale et locale se fasse continuellement l'écho d'incendies qui se déclenchent après la pose du Linky, parfois le jour même, mais aussi d'innombrables appareils électroménagers détruits, sans oublier les installations qui disjonctent à d'innombrables reprises, les factures qui s'envolent, etc.


A tout cela s'ajoute bien sûr la question des données personnelles et la controverse sanitaire sur les ondes électromagnétiques. L'affaire Directe énergie, déjà évoquée, mais aussi l'affaire Facebook ne doivent laisser aucun doute : malgré les belles promesses et assurances avancées, il est évident que les données captées par les Linky seront tôt ou tard détournées, volées, revendues, etc.

Quant à la question des ondes, c'est une controverse scientifique au même titre que celles anciennes ou récentes sur le tabac, la radioactivité ou les pesticides : les uns disent blanc, les autres noir, l'Organisation mondiale de la santé s'interroge. Mais l'expérience et le bon sens apportent la bonne réponse, qu'il s'agisse des données personnelles ou des ondes : la SEULE façon d'être protégé est… de garder les compteurs ordinaires. Il est d'ailleurs notable que ces derniers sont parfaitement efficaces et légaux, ayant été installés... par EDF et Enedis (auparavant ErDF).


Alors que la fronde anti-Linky se développe de façon exponentielle, que les déconvenues et accidents se multiplient, les autorités françaises se doivent de réagir immédiatement et, par exemple, de suivre le récent exemple de la Belgique (et plus ancien de l'Allemagne) : renoncer à la généralisation des compteurs communicants.

Ce n'est pas seulement une question de finances, de sécurité, de respect de la vie privée : c'est finalement une véritable question de démocratie. Le gouvernement et le Président de la République sont au pied du mur : désormais, ils ne pourront plus dire qu'ils ne savaient pas, ils seront donc clairement responsables et coupables des futurs drames causés par le Linky. Ils doivent donc agir... vite.

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)

Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 2793
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Nouveau compteur Linky

Message par dB-) » 18 juin 2018, 08:39

Bonjour,

ben moi, le Linky ne me gêne pas :D

Je trouve normal de remplacer les anciens compteurs par des matériels communicants qui faciliteront la gestion du réseau.

Lors du remplacement, le Linky est calibré comme l'ancien compteur, donc pas de problème, et si un jour on veut augmenter le calibre, c'est qu'il y a un nouveau besoin au niveau du logement, et il est évident qu'il faut au préalable que le tableau électrique ait été adapté.
Il n'est donc pas étonnant que la presse régionale et locale se fasse continuellement l'écho d'incendies qui se déclenchent après la pose du Linky, parfois le jour même, mais aussi d'innombrables appareils électroménagers détruits, sans oublier les installations qui disjonctent à d'innombrables reprises, les factures qui s'envolent, etc.
Ça me parait un peu exagéré ...
A tout cela s'ajoute bien sûr la question des données personnelles
Ok, mais alors supprimez aussi tous les dialogues sur les forums (ou passez en mode anonyme via un proxy plus une structure en oignon), les échanges de mails (ou passez en mode crypté), l'utilisation d'une carte bancaire, n'utilisez plus Google, ni les conversations téléphoniques entre portables, le positionnement GPS du téléphone, fuyez les caméras dans les villes avec reconnaissance faciale (ou portez en permanence un masque de carnaval :) ), refusez les voitures communicantes, les cartes de fidélité dans les magasins ou à la pizzéria, etc etc ...
et la controverse sanitaire sur les ondes électromagnétiques
Idem, pour stopper les ondes arrêtons de suite la radio, la TV hertzienne ou satellite, le Wifi, le GPS, le GSM, la 3G, la 4G, les fours micro ondes, les alimentations à découpage, les courants porteurs, les radars sur les route, etc ...

Le branchement discret (hors contrat de vente) d'une petite production (solaire, hydro, éolien, co-génération ou belle maman sur un vélo) avec un Linky sera toujours possible, mais un peu plus compliqué, il faudra ajouter un petit gradateur et un ballast, de sorte à ce que l'installation n'injecte jamais sur le réseau. Par exemple un petit module surveillera le sens (injection ou consommation) et la valeur de la puissance active au niveau du compteur, et gèrera un ballast (utile, par exemple un chauffe eau) de sorte à toujours consommer une centaine de Watts. Adieu les formalités pour raccordement d'une injection réseau sans vente, puisqu'il n'y aura plus d'injection :super:

Et pour les farceurs, il sera possible d'ajouter un mode aléatoire qui fera varier ladite consommation (par exemple en gérant le chauffe eau), de sorte qu'une exploitation des données du compteurs par une personne ou un organisme un peu trop curieux soit faussée : ainsi impossible de savoir à quelle heure vous allumez la télé ou le micro ondes ! (comble de la farce, possibilité de moduler la consommation pour envoyer un message codé en Morse :lol: )

Remarque : les démocraties deviennent difficiles à gérer ! Pour tout projet (seuils sur les rivières, éoliennes, solaire, Linky, 4G, etc ...) il y a invariablement des inconditionnels "pour" et d'autres "contre", avec chacun de très bon arguments ;-)

Moins de problèmes chez Poutine ? :lol:

Bonne journée

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

Avatar de l’utilisateur
PERRET
Membre
Messages : 747
Inscription : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Nouveau compteur Linky

Message par PERRET » 18 juin 2018, 10:01

Bonjour,
Le branchement discret (hors contrat de vente) d'une petite production (solaire, hydro, éolien, co-génération ou belle maman sur un vélo) avec un Linky sera toujours possible, mais un peu plus compliqué, il faudra ajouter un petit gradateur et un ballast, de sorte à ce que l'installation n'injecte jamais sur le réseau. Par exemple un petit module surveillera le sens (injection ou consommation) et la valeur de la puissance active au niveau du compteur, et gèrera un ballast (utile, par exemple un chauffe eau) de sorte à toujours consommer une centaine de Watts. Adieu les formalités pour raccordement d'une injection réseau sans vente, puisqu'il n'y aura plus d'injection : super :
Très bien l'idée.

Ou, pourquoi pas, la mise en place d'un relai directionnel de puissance active du commerce.
Peut être réalisé facilement par un bricoleur ne maitrisant pas l'électronique à partir d'un compteur à disque.
Directionnel de puissance active.jpg
Relai directionnel de Puissance Active - 2.JPG
.
Comment va se comporter le Linky lors du couplage d'une génératrice asynchrone ?
Est-ce que la pointe d'intensité au couplage ne provoquera pas une disjonction ou existe-t-il une temporisation au découplage ?
On peux présumer que oui pour supporter les pointes d'intensité, non négligeables, au démarrage des compresseurs frigorifiques.
Ou est-ce qu'un couplage en deux temps, avec résistances statoriques, peux être envisagé, si problème ?

Vos avis ou retours d'expériences sont bienvenus.

Merci.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Claude PERRET
Moulin de la Plaine à Marle (Aisne)
Turbine Kaplan SHM : 4.950 l/s / 3 m - 215 t/mn - roue : Ø 1,25 m

Répondre