Les Moulins de Vindelles

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

Avatar de l’utilisateur
moulino51
Site Admin
Messages : 3396
Inscription : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Re: Nouvelle instalation sur moulin d'avant 1416

Message par moulino51 » 12 sept. 2018, 20:21

Ça fait plaisir :D :D



"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

Avatar de l’utilisateur
Ponpon
Membre
Messages : 218
Inscription : 02 oct. 2014, 18:41
Localisation : Charente

Re: Nouvelle instalation sur moulin d'avant 1416

Message par Ponpon » 29 oct. 2018, 15:28

Bonjour à toutes et tous, comme je l’ai mis précédemment la roue c’est fini !!

Oui elle est trop abimée pour être restaurée, on va donc la démonter, récupérer les étoiles et en refaire une à l’identique pour la forme mais bien plus grande, elle devrait faire 8 mètres de diamètre par 3.80 de largeur.

On lui met normalement un multiplicateur (environ X50 de 6T) puis une démultiplication secondaire par courroies poulies pour avoir environ 1500trm, en fin de multiplication la roue tournera entre 4trm et 8trm au vu de celles qui font le même diamètre et du type de roue, c’est une Zuppinger roue qui tourne de 2 à 4 fois plus vite que les Sagebien.

Un PMG 90kw pour la variation de vitesse, un jeu de vannes persiennes pilotées pour l’admission d’eau et la régulation, de belles grilles acier galvanisées de 10cm d’espacement et un couloir d’eau tout neuf.

Si vous voyez des erreurs merci de me le dire !
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

wanson ph
Membre
Messages : 25
Inscription : 28 févr. 2018, 13:16

les moulins de vindelles

Message par wanson ph » 14 nov. 2018, 20:42

Demain grand départ en camion pour la France ,

Nous nous rendons en charente a videlle pour le début du chantier , placement des batardeaux , découpe de l'ancienne roue a aube :triste1:
mais bon il faut la remplacer par la neuve , cette roue fera 8 mètres de diamètre et 3.8 m de large , donc du sérieux :super:

Ont ne manquera pas de mettre des photos du chantier !!!!

Avatar de l’utilisateur
Ponpon
Membre
Messages : 218
Inscription : 02 oct. 2014, 18:41
Localisation : Charente

Re: les moulins de vindelles

Message par Ponpon » 14 nov. 2018, 21:20

Demain enfin on commence l'instalation hydroélectrique de nos moulins sur la Charente, moulins acheté en Avril 2016 à l'état de ruine comme vous pouvez le voir sur le poste de la rénovation.
nous avons déjà bien restauré les batiments mais pas fait grand chose sur l'hydraulique et rien sur la production elle même alors bienvenu à Ph Wanson pour l'instalation complète de notre production hydroélectrique.:)

Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3128
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Les Moulins de Vindelles

Message par dB-) » 15 nov. 2018, 06:20

Bonjour,

sujet fusionné avec le sujet d'origine

Bonne journée

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

Avatar de l’utilisateur
moulino51
Site Admin
Messages : 3396
Inscription : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Re: Les Moulins de Vindelles

Message par moulino51 » 15 nov. 2018, 12:25

Bonjour tous,

@ wanson ph, pense a renseigner ta localisation dans ton profil utilisateur

Elle aparaitra comme ici a droite >>>>>>>>>>>

@ Olivier, après la maison, la roue vas venir reconstituer un ensemble et c'est bien tout cet ensemble qu'on appelle un moulin.

Il y a encore du boulot, c'est sur, mais quel plaisir de voir une installation revivre et produire une énergie non carbonée :super: :super:


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

Avatar de l’utilisateur
Ponpon
Membre
Messages : 218
Inscription : 02 oct. 2014, 18:41
Localisation : Charente

Re: Les Moulins de Vindelles

Message par Ponpon » 15 nov. 2018, 13:33

Merci gérard, je vous donne quelques info en plus sur nos intentions:
une génératrice
Siemens
Type
1LT6 313-3AA30-315M
110 kW
575 rpm, 500Y V
une roue de 8 mètres de diamètre par 3.80 de largeur avec ce type de vannes:
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.

Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3128
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Les Moulins de Vindelles

Message par dB-) » 15 nov. 2018, 18:46

Bonsoir,

une génératrice asynchrone qui tourne à 575 tr/min moi j'appelle ça un moteur ;-) Donc quelques kW qui partent en chaleur en mode génératrice.

Sur la capture d'écran du logiciel "Evaluation Roue Sagebien", il y a plusieurs points bizarres et les résultats de cette page de calcul semblent optimistes (90 kW ? :-? )

- une hauteur d'axe au dessus du plan d'eau de 0.6 m donne avec le diamètre de 8 m une immersion des pales de 2.40 m :shock:
- la vitesse de rotation est trop grande (*), je verrais plutôt du 2 tr/min soit en gros 0.8 m/s de vitesse tangentielle (se calcule)
- le débit de 11.5 m3/s est exagéré lui aussi, c'est plus que le débit d'un déversoir de dimensions semblables !

(*) il faut imaginer l'énorme brassage d'eau qu'on obtiendrait en sortie de roue avec une vitesse pareille !!

Sur la vue 3D, le recouvrement des bords d'attaque et de fuite des directrices du distributeur est à l'envers :cry: , et c'est plus un distributeur Finck de turbines que le distributeur habituel en arc de cercle utilisé sur les roues Sagebien. Son comportement sera différent, a-t-il été étudié, y a-t-il des exemples de roues avec ce type de distributeur ?

Enfin le logiciel ci-dessus permet de dégrossir des problèmes simples, mais j'ai remarqué qu'il comporte des erreurs; en corrigeant différents paramètres, je trouve que vous produirez environ une bonne vingtaine de kW électriques.

Votre projet est très intéressant, extrêmement ambitieux, et probablement très coûteux, sous peine de grosses désillusions je pense qu'il faut compulser encore beaucoup de documents anciens avant de vous lancer : par exemple, une roue Sagebien est décrite ici sur le site de la FDMF ou encore sur le site de la FFAM, c'est la roue du Moulin Pompe de Trilbardou qui est aussi décrite ici : c'est probablement une roue qui a été extrêmement bien construite, à une époque où les connaissances sur les roues étaient à l'apogée, or cette roue de 11 m de diamètre * 6 m de large ne prend "que" 9 m3/s sous 1.30 m de chute et produit environ 125 CV à l'arbre (vu sur un autre document relatif à cette roue) soit environ 91 kW.

En calculant la similitude avec votre propre hauteur de chute et les dimensions de votre roue, je trouve qu'elle prendra environ 5 000 l/s @ 1 m de chute et donnera une puissance à l'arbre d'environ 39 kW @ 1.8 tr/min ... Ce qui correspond à la puissance électrique estimée ci-dessus.

Bonne soirée

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

jejekart
Membre
Messages : 281
Inscription : 27 avr. 2015, 08:56
Localisation : Maine et loire

Re: Les Moulins de Vindelles

Message par jejekart » 15 nov. 2018, 22:19

Bonsoir
Superbe projet, que j’ai hâte de suivre et de voir le jour. :D En tous cas les choses sérieuses on l’aire de commencer. :ghee:
Ce pendant je rejoint légèrement dB-) sur certaine remarque.
En effet je trouve le calcul de la roue est assez optimiste. Dans un premier temps je pense que réussir a passer 11 m3/s dans une largeur de coursier de 3.8 mètre de largeur reste tous simplement théorique. :-?

Puis faire tourner une roue d’un telle diamètre et largeur a une vitesse de plus de 4.5 tr/min, quelle soit Sagebien ou Zuppinger cela reste à mon sens beaucoup trop. Je ne veux même pas imaginer si la roue venait à se bloquer, il y a beaucoup de casse. :-o Et ce n’est pas par ce que la roue tourne beaucoup plus vite qu’elle utilise autant d’eau. Il faut que les palles est le temps de se remplir. Puis vous aller augmenter les turbulences dans l’eau et donc perdre en rendement.

A cette vitesse il est fort probable que les palles au moment de rentrer dans l’eau fasse du bruit et a la sortie relèvent de l’eau.
Donc pour la puissance de la génératrice pmg ou asynchrone ou moteur je pense que celle-ci est un peu trop sur-dimensionner et inutile.
Pour ce qui est du choix de l’élément générateur de courant, certain vous dirons que l’Idéal est une pmg mais assez onéreux dans les grandes puissances. Puis il y a la soi-disant vraie génératrice asynchrone et non un moteur qu’on fait tourner plus vite.
Pour ma part c’est la même chose une vraie génératrice asynchrone est un moteur de haute qualité de par sont bobinage qui est généralement plus dimensionner et aussi de la ventilation plus adaptée.
(Cela m’a été expliqué par plusieurs constructeur de moteur ou génératrice tout confondu)

Puis pour ma part je suis en pleine rénovation de ma roue Sagebien dont les dimensions correspondent presque à votre future roue. :D
Ma roue a un diamètre de 8 mètres et une largeur de 4.5 mètres sont rapport de couronne est de 0.5 et elle compte 54 palles et mon site a une hauteur de chute de 1.2 mètre
Dans les archives nous avons retrouver un document réaliser par des ingénieurs de l’époque. Pour eux la roue a une vitesse de fonctionnement de 3 tr/min. la chute a l’époque devais être d’environ 1.05 mètre.

De plus il y a au mans deux roue Sagebien dans des dimension semblable 8.5 mètre de diamètre et 5 mètres de large.
Elles ont une vitesse d’un peut plus de 2 tr/min. sur une des roue une génératrice de 55 kW est installer et produit entre 36 et 45 kW.
Votre projet est superbe, je ne veux surtout pas vous décourager, faite attention de ne pas vous embarquer dans des puissances non atteignables qui engendrons des couts plus conséquents.
Mais j’espère me tromper et que vos attention soit au rendez-vous. ;-)

Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3128
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Les Moulins de Vindelles

Message par dB-) » 16 nov. 2018, 10:31

Bonjour,

je relis seulement les précédents messages ... Bon, ce sera en fait une Zuppinger, pas une Sagebien, autant pour moi ... :rouge:

Vitesse plus élevée avec ce type de roue, mais de là à dire "la roue tournera entre 4trm et 8trm" il y a une marge ... 8 tr/min pour une roue de 8 m de diamètre donne une vitesse tangentielle de 3.5 m/s, invraisemblable pour un tel mastodonte.

On ne peut pas non plus utiliser la page de calculs d'une roue Sagebien (qui de toutes façons comporte des erreurs) pour une Zuppinger, sur laquelle on trouve pas mal d'informations en littérature Allemande (Natürlich muss man ein wenig Deutsch sprechen ! Tiens, ça me rappelle Die Lorelei, extra :] )

11081203443.jpg

Si ce n'est déjà fait, je vous conseille d'aller visiter plusieurs moulins équipés de ce type de roue, de discuter avec les propriétaires, et relever les vitesses de rotation, diamètres, largeurs, chutes, constructeurs, etc ...

Le problème des roues à aubes est qu'elles paraissent simples : peu de gens se lanceraient dans la construction d'une turbine, mais beaucoup se lancent dans la construction d'une roue, alors que la difficulté de construire une roue efficace et fiable est exactement la même que pour une turbine ! Il faut tout calculer et vérifier, les vitesses d'eau, les profils, les angles d'incidence, la vitesse de rotation optimale, le couple, la puissance, la fatigue (très importante et souvent négligée !), etc ...

A défaut, ça va tourner, ça c'est sûr, ça tourne toujours ... mais pour quelle puissance ? et quelle fiabilité ?

Bonne journée

dB-)
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

Répondre