Turbines PowerPal

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

CF21
Site Admin
Messages : 2779
Enregistré le : 04 juil. 2012, 15:20
Localisation : Bourgogne, Yonne, moulin Sully sur le Trinquelin

Re: PowerPal, moteur qui chauffe

Message par CF21 »

Merci. Pas d'inquiétude KW12, Christian nous a fait un cours sur l'explosion de condensateur (vous me laissez faire et cela devient vite une spécialité bourguignonne :D)

Il faudrait donc bien dimensionner ces condos, comment on calcule V et µF ?

On va partir sur le montage étoile.

Réseau (proposition de Gé) : hum, pas vraiment, le propriétaire est anxieux à l'idée d'avoir des problèmes (le fait d'être harcelé par l'Onema n'aide pas à la quiétude), si l'on commence à lui dire qu'il risque d'électrocuter un ouvrier sur la ligne, qu'il doit mettre une protection de découplage, etc. il s'enfuit.
Ce que je ne comprend pas c'est que l'ensemble ne fonctionne pas avec le montage tel qu'il est commercialisé, peut être avant de bidouiller faudrait il s'expliquer cela?
Ben cela marche en fait, au départ le propriétaire ne savait pas trop comment monter, il s'est trompé dans le triangle et les phases, le moteur a grillé une fois et cela été rembobiné. Depuis, cela chauffe un peu, semble-t-il pour les diverses raisons énoncées : on met une charge trop forte sur la phase, on a une puissance (hydraulique) un peu surdimensionnée par rapport à la turbine et au moteur, on ne doit pas dépasser 70 % de la puissance moteur en 1C-2C (alors qu'on chargeait à 100% voire plus !).

Avatar du membre
moulino51
Site Admin
Messages : 3495
Enregistré le : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Re: PowerPal, moteur qui chauffe

Message par moulino51 »

si l'on commence à lui dire qu'il risque d'électrocuter un ouvrier sur la ligne, qu'il doit mettre une protection de découplage, etc. il s'enfuit.
Tant qu'il n'y a pas de condensateurs, la géné se comporte en moteur et il n'y a pas de risque. ;)

En passant par un contacteur avec un auxiliaire en plus, il n'y a aucun risque de ré-enclancher sur le réseau.
Je fonctionne comme cela car moi aussi je ne fais pas d'impasse sur la sécurité.

Franchement, je ne suis pas électricien, mais je trouve le schéma complètement a coté avec ses condensateurs, et je pense la même chose concernant un moteur tri utilisé en mono avec des condos.

Franchement pourquoi compliquer puisque la base est un moteur asynchrone :?:

Si 1000 w est trop par phase, mettre 3 grilles pain de 750 w


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

ericnoharet
Membre
Messages : 1163
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: PowerPal, moteur qui chauffe

Message par ericnoharet »

Bonsoir,

@CF21, oui il ne faut pas dépasser les 2KW dans cette configuration.
C'est d'ailleurs ce qu'il y a marqué sur la plaque "système" ! (pour une plaque de génératrice à 3KW)

Comme le disait Db, c'est un montage économique et assez simple, mais avec ses limites !

Personnellement, je mettrai une charge de 2kw, j'ajusterai l'admission d'eau pour être à 230V (ou 240)
Et je laisserai comme cela.
2KW permanent, ça chauffe déjà un beau volume.

L'ajout d'un relais de sécurité de surtension peut être un plus pour la sauvegarde des condensateurs.

Eric

CF21
Site Admin
Messages : 2779
Enregistré le : 04 juil. 2012, 15:20
Localisation : Bourgogne, Yonne, moulin Sully sur le Trinquelin

Re: PowerPal, moteur qui chauffe

Message par CF21 »

Je m'aperçois que j'ai oublié de donner des nouvelles. Donc voici deux semaines, on a conservé le montage triangle mais mis une charge sur chaque phase, au lieu du montage proposé à l'origine 2C-1C-charge monophasée. Et donc pas de souci pour le moment, le moteur-générateur reste en dessous de 50°C à son point le plus chaud, tension, intensité et fréquence sont corrects. Christian avait fait une armoire de condo entre 10 et 120 µF pour voir ce qui donne le meilleur résultat pour magnétiser le stator (enfin... je crois que c'est cela le but... pas toujours bien pigé si c'est pour magnétiser au départ ou pour corriger le déphasage tension-courant, mais dans un montage purement résistif en autoconso, je ne sais pas trop si ce déphasage est très grave ! :?: ). Donc pour l'instant on est content, il faut maintenant qu'on mette au point la sécurité pour couper la turbine (par la vanne) si une charge devenait défaillante ou si cela chauffait trop. Aussi le contrôleur-afficheur de l'armoire de puissance à revoir car il affichait des données bizarres sur certaines valeurs (les puissances notamment).

Ah au fait, si vous êtes comme moi une grosse bille en électrotechnique, mais que vous ne désespérez pas de mourir un peu moins idiot et que vous avez quelques heures de concentration par semaine, il y a un cours en ligne ("MOOC") sur edX (EPFL de Lausanne). Un peu théorique, mais cela reprend toutes les bases en continu / alternatif. J'ai même (un tout petit peu) mieux compris la nature du fameux cos phi en suivant les explications sur l'écriture complexe de î et û.

Avatar du membre
dB-)
Site Admin
Messages : 3431
Enregistré le : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: PowerPal, moteur qui chauffe

Message par dB-) »

Bonjour,

je récapitule :

- l'échauffement initial était dû à une mauvaise utilisation
- le montage C-2C est réservé à de petites puissances, il est beaucoup plus facile et fréquent d'utiliser quelques kW en monophasé qu'en triphasé
- le fameux cos Phi reste un problème pour beaucoup ...
- en gros le déphasage est nul dans une résistance (mais pas exactement, il y a l'inductance du fil, et quelques capacités à droite à gauche ...)
- en gros une machine asynchrone a un certain cos Phi à son point de fonctionnement optimal (mais ce cos Phi varie fortement avec la charge ...)
- en gros un condensateur est réactif capacitif (mais pas exactement, il y a des fils, des résistances, etc ...)
- en gros on considère que le courant est sinusoïdal (mais c'est faux, il y a des distorsions plus ou moins fortes en tension et en intensité ...)
- et que le cos Phi est égal au rapport puissance active en kW / puissance apparente en kVA (mais c'est encore faux en courant non sinusoïdal ...)

=> Moralité :

- une fois que vous pensez avoir compris, vous vous rendez compte qu'il y a encore un peu de chemin à faire ...
- heureusement les bonnes vieilles formules P = U.I.racine(3).cos Phi et autres permettent de bien dégrossir le problème ...
- vous ne pouvez pas brancher simplement une machine asynchrone sur une résistance, il n'y aura aucune production de courant
- le cos Phi change selon le point de mesure dans un circuit, exemple :
Génératrice asynchrone en production autonome.jpg
Sur cet exemple, une petite machine asynchrone triphasée G (simple moteur ou vraie génératrice) est excitée par des condensateurs C pour produire en autonomie et alimenter un petit chauffage résistif triphasé R (exemple cumulus).

- mettons que la génératrice triphasée soit une 400V, 5A, cos Phi = 0.75
- sa puissance apparente sera de 400 * 5 * racine (3) = 3464 VA
- sa puissance active sera de 400 * 5 * racine (3) * 0.75 = 2578 W
- cette puissance active sera utilisée par le cumulus triphasé R de 2500 W (environ 830 W / phase)
- la machine asynchrone aura besoin pour produire d'une excitation de racine(3464² - 2578²) = 2314 Var

- si elle tourne à la bonne vitesse, le courant produit aura une fréquence d'environ 50 Hz
- et à ce moment là on utilisera en théorie par exemple 3 condensateurs de 15 µF 600V placés en triangle
- ou encore 3 condensateurs de 46 µF 400 V placés en étoile

- en dessous de la vitesse nominale cela risque de se désamorcer, et au dessus il y aura sur-excitation (surtensions) : montage instable
- en pratique on prend un peu plus gros en condensateurs pour avoir un peu de marge (précision de fabrication assez mauvaise)
- en pratique aussi ça se stabilise assez bien car la puissance absorbée par la charge résistive augmente avec le carré de la tension
- alors que la puissance de la turbine diminue quand on monte dans les tours (à débit et hauteur de chute constants)

- j'en reviens aux mesures, dans le circuit ci-dessus :
- si vous mesurez au point 1 vous trouverez en gros un cos Phi de 0.75
- si vous mesurez au point 2 vous trouverez en gros un cos Phi de 0 (réactif capacitif "pur")
- et si vous mesurez en 3 vous trouverez en gros un cos Phi de 1 (résistif "pur")

Remarque : vu sur deux installations de plus de 100 kW des montagnes de condensateurs ! L'électricien avait par étourderie placé le transformateur d'intensité de l'armoire automatique de réactif sur un câble de la génératrice, au lieu de la placer sur un câble secteur ... L'armoire essayait en vain de remonter le cos Phi de la génératrice, mais vous pouvez toujours connecter des tonnes de condensateurs, au point 1 vous mesurerez toujours le cos Phi de la génératrice ...

dB-)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

Avatar du membre
KW12
Membre
Messages : 470
Enregistré le : 12 juin 2013, 13:09
Localisation : Nord Ouest du Département de l'Aveyron.

Re: PowerPal, moteur qui chauffe

Message par KW12 »

Bonjour à tous,

Pour ce qui concerne le contrôle de la tension de ma pico centrale perso j'utilise ce genre de relais:

http://www.crouzet.fr/produits/crouzet- ... -35-mm.htm

Mais ce n'est pas donné.
Je l'ai doublé par un montage maison simple.
Si vous avez un automate sa peut s'adapter.
Je peux donner le schémas sur un PDF.

Content que vous produisiez de l'énergie!
cordialement.
KW12.
Petite Pico centrale autonome de 8 KW/H avec Turbine Francis, 12 m de chute et débit ruisseau de 20 à 100 l/s Retenue tampon de 8000 M3 exploitable.la pico centrale est télécommandé depuis la maison situé à 1 Km de distance.(Production annuelle de 6000 à 12000 KW/H selon pluviométrie)

Avatar du membre
KW12
Membre
Messages : 470
Enregistré le : 12 juin 2013, 13:09
Localisation : Nord Ouest du Département de l'Aveyron.

Re: PowerPal, moteur qui chauffe

Message par KW12 »

Bonjour à tous,

Vous trouverez sur le PDF un montage tout à fait basique mais économique pour contrôler une tension sortant d'une génératrice ou d'un alternateur.
On peut utiliser des transfo différents en fonction de la tension génératrice que l'on a pour élaborer la tension, à condition de modifier le pont diviseur.
Exemple transfo de:
380 V 100 V
380 V 110 V
380 V 48 V etc.
Cependant les seuils doivent être élaboré par un automate, ou par un montage électronique.
Que les pros m'excusent pour ce gribouillis simple mais efficace.

Cordialement.
KW12.
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Petite Pico centrale autonome de 8 KW/H avec Turbine Francis, 12 m de chute et débit ruisseau de 20 à 100 l/s Retenue tampon de 8000 M3 exploitable.la pico centrale est télécommandé depuis la maison situé à 1 Km de distance.(Production annuelle de 6000 à 12000 KW/H selon pluviométrie)

CF21
Site Admin
Messages : 2779
Enregistré le : 04 juil. 2012, 15:20
Localisation : Bourgogne, Yonne, moulin Sully sur le Trinquelin

Re: PowerPal, moteur qui chauffe

Message par CF21 »

dB-) a écrit : - une fois que vous pensez avoir compris, vous vous rendez compte qu'il y a encore un peu de chemin à faire ...
Ca, c'est clair ! D'où l'intérêt des échanges pour expliquer ces notions (passablement abstraires et complexes pour le béotien) par divers angles plus ou moins efficaces pour la compréhension.

A ce sujet, je remercie Gilles21 qui m'a donné mardi dernier un "truc" que je n'avais jamais rencontré, la règle mnémotechnique USA / CIA concernant les angles de phase dans un circuit RLC.

USA La tension (U) du Self (S ou inductance ou bobine) est en Avance

CIA La Capacité (ou Condensateur) a son Intensité (I ou courant) en Avance.

Sachant que le troisième composant de base (R la résistance) ne décale pas U et I, à quelques détails près rappelés par dB-)

Avatar du membre
moulino51
Site Admin
Messages : 3495
Enregistré le : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Re: PowerPal, moteur qui chauffe

Message par moulino51 »

USA, CIA, Taliban, Charia, Attentat, Haschich, Burka, jihad,

C'est bon on en a assez pour avoir les RG sur le dos.

(ou comment augmenter le référencement du forum :lol: :lol:



"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

CF21
Site Admin
Messages : 2779
Enregistré le : 04 juil. 2012, 15:20
Localisation : Bourgogne, Yonne, moulin Sully sur le Trinquelin

Re: Turbines PowerPal

Message par CF21 »

moulino51 a écrit :USA, CIA, Taliban, Charia, Attentat, Haschich, Burka, jihad,
C'est bon on en a assez pour avoir les RG sur le dos.
(ou comment augmenter le référencement du forum :lol: :lol:
Ah c'est pas mal, ça, Gé.

CHARIA : le Condensateur Heureux Améliore le Réactif par l'Intensité en Avance

Aqua Akbar :D

Répondre