Raccordement réseau, Cardi, point de livraison, comptage

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Admin
Site Admin
Messages : 196
Inscription : 01 avr. 2010, 19:54
Localisation : Vosges
Contact :

Raccordement réseau, Cardi, point de livraison, comptage

Message par Admin » 18 mai 2010, 19:10

Bonjour,

les compteurs ERDF électroniques disposent d'une sortie télé-information, sur laquelle ils envoient quantité de données utiles pour une micro-centrale.

Les informations dépendent du type de compteur : compteur bleu électronique monophasé multi-tarif (CBEMM), bleu électronique triphasé multi-tarif (CBETM), jaune électronique (CJE), interface clientèle Emeraude à 4 quadrants (ICE-4Q), etc ... Les caractéristiques complètes sont en ligne sur le site d'ERDF : http://www.erdfdistribution.fr/index.ph ... n=loadPage en rubrique documentation.

Ces informations sont envoyées en texte codé au format ASCII, avec une modulation ASK 50 kHz, et il est facile de les lire au moyen d'un petit montage électronique, relié au port série d'un PC, avec l'application Hyper Terminal de Windows . Vous trouverez ci-après dans l'ordre :

- la photo du raccordement sur un compteur de non injection monophasé
- la photo du raccordement sur un compteur soutirage triphasé
- une vue globale du montage d'essais
- l'allure du signal envoyé par les compteurs
- la fenêtre de réglage de l'Hyper Terminal sous Windows
- les données envoyées par le compteur monophasé
- les données envoyées par le compteur triphasé
- le schéma théorique du montage expérimental
- une partie des données disponibles sur les compteurs 4 quadrants

Ces données peuvent servir à réaliser sur place une supervision très économique à l'aide d'un ancien PC dédié, et d'une application comme :

- l'Hyper Terminal inclus dans Windows
- un programme écrit en Quick Basic, Delphi, Lyberty Basic ou autre, avec affichage et traitement des données (moyennes, pics, etc...)
- ou encore l'arrivée directe des données dans un tableur genre Excel, qui pourra afficher des graphiques style camemberts en temps réel

Ces données peuvent aussi servir à de la télésurveillance, ou même à la réalisation d'un mini serveur Web.

Elles peuvent enfin être utilisées pour une partie non critique de la régulation, comme la gestion du réactif, toujours à partir d'un ancien PC, d'un nano automate, ou encore d'une carte électronique spécialisée (Je mettrai prochainement en ligne le schéma d'une telle carte).

Remarque : A titre expérimental, il doit être possible d'envoyer le signal du compteur, tel quel, sur l'entrée micro d'un PC récent, ou encore sur une broche (Busy, Ack, Paper out, ...) du port parallèle d'un vieux PC, et de le démoduler juste par logiciel ! On supprime le petit montage électronique, mais on perd l'isolation galvanique, et cela complique sérieusement le coté informatique.

dB-)
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
didier Beaume, DBH Sarl, 33 Les Chênes, 88340 Le Val d'Ajol
RCS Epinal, Siren 510 554 835, http://dbhsarl.eu, capital 5000€, APE 3511Z, TVA FR82510554835

Ancienne filature avec turbine Francis Goulut et Borne, 1600 l/s sous 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN

Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3128
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Consuel or not Consuel ?

Message par dB-) » 11 juin 2010, 11:59

Bonjour,

quelqu'un a-t-il la référence du document officiel qui indique s'il faut ou non une attestation Consuel lors de la modification du raccordement électrique pour un même point de soutirage ?

Explication:

Une ancienne usine est alimentée en 20 kV 500 kVA (soutirage), avec ligne et transformateur 20kV / 400V privés. Pour différentes raisons, on souhaite supprimer ce raccordement, et le remplacer par deux nouveaux raccordements en 400V, un de soutirage pour un atelier, et un d'injection pour une micro-centrale.

Pour le soutirage, selon les services contactés (intervention sur 6 mois d'une vingtaine de personnes, entre ERDF et EDF ), il fallait ou non un Consuel :
  • - Oui, il faut un Consuel car votre installation change de régime de neutre : IT après un transfo 20kV/400V, et TT en livraison 400V
  • - Non, il ne faut pas de Consuel car votre installation n'est pas nouvelle, c'est juste une modification du raccordement.
Pour finir, j'ai eu mon raccordement, sans Consuel, mais j'aimerais connaître le texte officiel qui définit cela ! Donc si quelqu'un peut m'informer ...

Merci, et meilleures salutations

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

Fraisse

CARD

Message par Fraisse » 14 oct. 2010, 12:35

Je réalise des dossiers pour obtenir le contrat accès au réseau.. Apres 2012 on sera oubligé avoir ce contrat pour vendre notre production.(prix avec déplacement 2000 ht) 06.40.24.49.19

Avatar de l’utilisateur
From
Membre
Messages : 544
Inscription : 02 mars 2010, 10:59
Localisation : Région Rhône Alpes / Jura

Arc électrique dans un compteur ERDF

Message par From » 20 oct. 2010, 09:13

Bonjour,

J'aimerai savoir quels compteurs sont utilisés dans vos centrales pour la mesure de la production et de la non-consommation : chez moi (installation 30KW) , il s'agit de compteurs standards du même type que ceux qui sont installés pour les particuliers.
Dès l'installation (Avril 2009) j'avais émis des réserves en constatant que les raccordements me semblaient bien légers (simple connecteurs à vis) et bien proches les uns des autres pour un circuit appelé à prendre 60 A. En marche, j'ai aussi constaté que l'ensemble chauffait beaucoup... ERDF prétendait que c'était normal, mais hier matin, il y a bien eu un arc électrique entre deux phases avec grillage du cable sur 10 cm et début d'incendie, et les fusibles(dans la logette extérieure) des deux phases concernées ont bien entendu sautés...
Outre le parcours du combattant pour obtenir une intervention, je m'inquiète d'un remplacement à l'identique, car les mêmes causes produiront sans doute les mêmes effets, et le risque d'incendie est bien réel.

J'aimerais avoir votre opinion la dessus.

Bonne journée

F
Moulin équipé 30 kW hydro ( Francis C. Dumont en chambre d'eau)+ 21 kWc solaire dans l'Ain.
Centrale de 105 kW ( Francis double sous bâche C. Dumont 75 kW et Francis sous bâche P. Bouvier 30 kW) dans le Jura.

Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3128
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Arc électrique dans un compteur ERDF

Message par dB-) » 22 oct. 2010, 07:04

Bonjour,

juste quelques éléments de réponse : je suis en train de supprimer mon raccordement 20 kV (tout était en fin de vie) et de le remplacer par un raccordement en 415 V, avec une injection de 88 kVA et un soutirage de 36 kVA

Pour le soutirage, en 36 kVA 400 V :

- 1 gaine TPC rouge diamètre 90 avec un câble U1000 R2V 4 * 25²
- 1 gaine TPC verte diamètre 40 avec deux câbles :
  • - 1 paire torsadée 9/10èmes blindé pour le télé-relevé ERDF
    - 1 paire torsadée 9/10èmes blindé pour la télé-information client
Pour l'injection, en 88 kVA 400 V :

- 1 gaine TPC rouge diamètre 90 avec câble U1000 R2V 4 * 70²
- 1 gaine TPC verte diamètre 40 avec deux câbles :
  • - 1 paire torsadée 9/10èmes blindé pour le télé-relevé ERDF
    - 1 paire torsadée 9/10èmes blindé pour la télé-information client
Ci-dessous quelques photos du chantier :
tranchée.jpg
filet.JPG
ouf.JPG
coffret coté public.JPG
armoire injection.JPG
bornier injection.JPG
coffret soutirage.JPG
Dans l'ensemble, c'est vrai que le matériel fait un peu "cheap" comparé à ce qui se faisait il y a quelques années. En principe, ça résiste au vent et à la pluie, mais tout juste ! Tout est calculé au plus économique.

Concernant votre bornier, peut-être aussi a-t-il été mal monté ? Il suffit d'un câble mal dénudé, ou gras, d'un serrage insuffisant du bornier, pour provoquer un échauffement qui ne va pas s'arranger tout seul : cuisson de l'isolant, détérioration de la fixation mécanique, déplacement des conducteurs, et arc ... Je crois qu'il faut vérifier soi-même le serrage ...

Une remarque au passage : il y avait je crois des bruits bizarres au niveau de votre génératrice : il est possible qu'ils aient été créés en partie par un mauvais contact sur une des phases du compteur : déséquilibre des phases, harmoniques, sifflements ...

Cordialement

dB-)
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

Avatar de l’utilisateur
From
Membre
Messages : 544
Inscription : 02 mars 2010, 10:59
Localisation : Région Rhône Alpes / Jura

Re: Arc électrique dans un compteur ERDF

Message par From » 22 oct. 2010, 19:31

Merci beaucoup de ces commentaires richement illustrés !

le compteur qui a brulé est exactement le même que celui de votre coffret de soutirage, sauf que moi c'est par cette camelote que j'injecte ....

Quand on voit la fine équipe qui est venue installer (de travers) le matériel il est fort probable qu'un problème de montage soit en cause mais c'est vraiment super cheap . je mettrai la photos du bornier cramé, pour mettre de l'ambiance....

Mais votre remarque sur mes bruits de bzzzz bzzz me redone soudain un espoir fou ; peut etre en effet !!!! Je vous tiens au courant !

Merci

FR
Moulin équipé 30 kW hydro ( Francis C. Dumont en chambre d'eau)+ 21 kWc solaire dans l'Ain.
Centrale de 105 kW ( Francis double sous bâche C. Dumont 75 kW et Francis sous bâche P. Bouvier 30 kW) dans le Jura.

Avatar de l’utilisateur
From
Membre
Messages : 544
Inscription : 02 mars 2010, 10:59
Localisation : Région Rhône Alpes / Jura

Re: Arc électrique dans un compteur ERDF

Message par From » 31 oct. 2010, 12:40

Bonjour,

Les bbzzzzz bzzz sont toujours bien présent : il faut chercher la cause ailleurs

Ci joint le compteur rôti
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Moulin équipé 30 kW hydro ( Francis C. Dumont en chambre d'eau)+ 21 kWc solaire dans l'Ain.
Centrale de 105 kW ( Francis double sous bâche C. Dumont 75 kW et Francis sous bâche P. Bouvier 30 kW) dans le Jura.

Gilles21
Membre
Messages : 685
Inscription : 08 sept. 2010, 14:04
Localisation : Côte d'Or

Re: Arc électrique dans un compteur ERDF

Message par Gilles21 » 31 oct. 2010, 19:22

Bonsoir
D'après la photo, c'est le cas typique d'un conducteur desserré dans le bornier.

Gilles
Gilles 21

Avatar de l’utilisateur
Admin
Site Admin
Messages : 196
Inscription : 01 avr. 2010, 19:54
Localisation : Vosges
Contact :

Nouveau compteur Linky

Message par Admin » 29 nov. 2010, 09:31

Bonjour,

les nouveaux compteurs "intelligents" Linky sont actuellement en phase de test en France.
Linky.jpg
Ils semblent très critiqués et contestés, mais on ne peut légalement pas en refuser l'installation !

Voici leurs principales caractéristiques techniques :
  • - mesure précise en temps réel des tensions des 3 phases
    - mesure précise en temps réel des intensités des 3 phases
    - calcul en temps réel du facteur de puissance, de la puissance instantanée, active, réactive, et moyennes sur différents intervalles de temps
    - détection des micro-coupures
    - détection du sens du transfert d'énergie, c'est à dire de la consommation ou de l'injection de puissance ...
    - stockage en permanence d'un historique détaillé et daté des mesures
    - incorporation d'un disjoncteur
    - le calibre du disjoncteur est modifiable à distance
    - le disjoncteur peut être actionné à distance (par exemple suite à un problème de paiement)
    - le micro-logiciel du compteur peut être mis à jour à distance
    - communication par courants porteurs en ligne (CPL) toutes les 10 à 30 minutes avec un concentrateur placé dans le poste de transformation
    - le concentrateur communique avec un poste central par réseau aérien WAN de type GPRS
    - fabrication en France (Landis et Gyr à Montluçon, Actaris-Itron à Chasseneuil du Poitou) ou en Slovènie (Iskraëmeco).
    - Montage obligatoire dans les logements neufs dès 2012
Les avantages sont les suivants (avis personnel):
  • - possibilité de déterminer les plages horaires à faible ou forte consommation : meilleure gestion de la production
    - relevé à distance : pratique en cas d'absence, mauvais temps, moins de transports et de pollution
    - possibilité de modifier le calibre à distance : souplesse en cas déménagements, changement des besoins
    - plus compact : le compteur comporte son propre disjoncteur incorporé
    - plus compact : pour les petits producteurs, un seul Linky remplace les 3 compteurs traditionnels de consommation, injection, et non consommation
    - possibilité de couper le courant à distance : moindre exposition des agents à la mauvaise humeur probable en cas de non paiement
    - pas besoin de liaison téléphonique au niveau utilisateur
    - affichage en temps réel de la consommation (mais les anciens compteurs le font aussi)
    - détection des micro-coupures : peut servir à réaliser de la maintenance préventive
    - détection d'un déséquilibre de phase, d'une phase trop chargée, d'un problème de réseau
Les inconvénients sont les suivants (avis personnel):
  • - possibilité de déterminer les plages horaires à forte consommation : pendant lesquelles l'énergie sera ensuite facturée plus cher ?
    - relevé à distance : encore quelques emplois d'agents en moins
    - possibilité de modifier le calibre à distance : idem, perte d'emplois et de contacts humains, possibilité d'erreurs
    - matériel plus coûteux à remplacer suite à des dégâts dus à la foudre par exemple
    - possibilité de couper le courant à distance : perte de contact humain, possibilité d'abus ou d'erreur
    - matériel complexe, faisant partie du projet de "Smart Grid" : risque de panne locale, et de coupure généralisée en cas de bug
    smartgrid-illustration-by-eu.jpg
    - possibilité de piratage à la Matrix, avec pleins de petits chiffres verts qui défilent sur un écran ! Un jour ou l'autre, un petit malin (ne parlons pas de génie) malhonnête trouvera le moyen de capter ou modifier les informations qui circuleront. Les mêmes petits malins que ceux qui s'amusent à éteindre toutes les TV d'un grand magasin avec une télécommande bricolée qui envoie tous les codes STOP, ou éteindre tous les lampadaires d'une rue avec un laser de poche dirigé sur la cellule photo, vont pouvoir s'essayer à la coupure de courant individuelle, ou de quartier ...
    - apparemment, très faible tolérance aux dépassements de calibre du disjoncteur incorporé
    - installation aux frais du client (plus de 120 €, étalés sur le temps, mais bien présents)
    - possibilité pour le client d'accéder à ses propres informations détaillées, moyennant paiement ...
    - affichage en temps réel de la consommation : suppose de passer son temps à regarder le compteur. Un écran déporté sera payant (plus de 50 €).
    - D'après le million de compteurs testés en Allemagne, ceci ne change absolument pas le comportement des consommateurs. En plus, même le compteur à disque de mon grand père faisait ça, et quand on voyait le disque tourner à toute vitesse, on courait éteindre l'ampoule de 25 bougies !
    - avancée de plus vers une surveillance et un contrôle des citoyens : vous n'êtes pas contents, on coupe le courant !
    - risque d'exploitation commerciale des données personnelles des clients
    - la précision des mesures permettra par exemple de savoir à quelle heure vous éteignez la TV, et ainsi d'essayer de savoir si vous avez regardé telle ou telle émission. Selon la technologie de votre téléviseur (exemple écran Leds), on pourrait même déterminer par une série de mesures précises quelle chaine TV vous êtes en train de regarder (par la succession d'images lumineuses consommant beaucoup, et peu lumineuses consommant peu) : point de vue personnel bien sûr.
    - évolution vers un monde inhumain type Blade Runner
    - des millions de compteurs encore bons vont être recyclés
    - le coût serait d'installation en France serait de 4 à 9 milliards d'Euro pour une économie d'énergie espérée de 50 € par an par habitant
Bon, là aussi, si on veut protester, tout en gardant un comportement écologique et citoyen, il y a moyen de s'équiper de délesteurs, ou autres appareils à comportement aléatoire, qui vont enclencher le chauffe eau et deux ou 3 petits appareils à telle ou telle heure, histoire de brouiller les pistes, par pur esprit de contradiction !

dB-)
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
didier Beaume, DBH Sarl, 33 Les Chênes, 88340 Le Val d'Ajol
RCS Epinal, Siren 510 554 835, http://dbhsarl.eu, capital 5000€, APE 3511Z, TVA FR82510554835

Ancienne filature avec turbine Francis Goulut et Borne, 1600 l/s sous 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN

Toubab
Membre
Messages : 130
Inscription : 08 sept. 2010, 13:42

coût d'un raccordement au réseau site éloigné

Message par Toubab » 21 déc. 2010, 16:17

Bonjour,
je suis en train d'étudier la faisabilité de rénovation d'un site...
mon plus gros soucis est l'éloignement du réseau, il y a environ 900 m à vol d'oiseau pour rejoindre le réseau existant !

Est ce jouable ? qui doit payer le raccordement ?
pouvez vous me donner des exemples d'ordre de grandeur ?

pour info la puissance de l'installation pourrait être d'environ 200 kW

merci d'avance et joyeuses fêtes !
Moulin de Galet sur le Lignon du Velay
4.7m / 11.2m3/s
Turbine Kaplan DR Watec / Alternateur PMG Bernard&Bonnefond 200 tr/mn 400 kW

Répondre