Canaux, biefs

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

Répondre
CF21
Site Admin
Messages : 2787
Enregistré le : 04 juil. 2012, 15:20
Localisation : Bourgogne, Yonne, moulin Sully sur le Trinquelin

Re: mise aux normes prise d'eau canal

Message par CF21 »

H2O ENERGIE a écrit : Le moulin est fondé en titre..
Mon droit d'eau est de 300l/s..
C'est un petit canal en terre qui prend l'eau dans la riviere.
Je pense que dans la discution d'aprés ce que j'ai compris....ils voulaient pouvoir vérifier visuellement si je prenais bien 300l/s dans la riviere et pas plus.. Quel dispositif est capable de les renseigner sur ce débit..et comment l'installer..?
Bizarre. En général, les services de Police de l'eau veulent vérifier un niveau (une hauteur d'eau) dans le bief ou à la retenue derrière le seuil, mais un débit entier... cela ne se mesure pas habituellement. Quand vous dites "mon droit d'eau est de 300 l/s", cela se réfère à un document administratif de type règlement d'eau (un arrêté qui décrit la prise d'eau) ? Si oui, ce document doit apporter des précisions sur le canal. Si non, si c'est un droit d'eau fondé en titre sans règlement ni contrainte spécifique, c'est simplement le génie civil hydraulique en l'état qui dérive ce qu'il peut. Et je vois mal que les services de Police de l'eau soient fondés à aller au-delà sans motivation légitime.

ericnoharet
Membre
Messages : 1166
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: mise aux normes prise d'eau canal

Message par ericnoharet »

Bonjour,

Je n'ai encore jamais rencontré ce cas.

Dans tout les règlements d'eau que j'ai étudié, le débit prélevé maximum est défini par une puissance maximum électrique sur le compteur d'injection réseau.

C'est clairement un abus de pouvoir.
Dans un litige récent, c'est l'administration qui à fait venir un expert pour contrôler le débit réservé.

Je pense que dans vote cas, si votre droit d'eau ne spécifie pas que vous devez avoir un dispositif de mesure du débit prélevé, vous n'avez pas de raison d'en mettre un.
C'est à l'administration de prouver que vous prenez trop d'eau s'ils ont un doute.

Par contre, il doit y avoir un dispositif calibré et contrôlable pour prouver que vous laissez 1/10 du module du cours d'eau à votre prise d'eau.
Là c'est à votre charge.
Sur une prise d'eau en terre/galet/bois (bref sommaire) il est difficile de crée cet artifice. Sinon impossible.

Sous réserve de vérification, je crois qu'un moulinier dans un cas proche du votre, à fait en sorte de capter presque toute l'eau du cours d'eau (par faible niveau).
Il a ensuite fait une vanne dans le coté du canal. Cette vanne calibrée lâche son débit qui revient juste en dessous du seuil.
Et cela convient à l'administration qui peut vérifier le débit minimum.

Il n'y a pas de vérification du débit prélevé, et comme c'est une minoterie il n'y à pas de compteur électrique à vérifier !


Je vais essayer d'appeler le moulinier pour confirmation.

Eric

Avatar du membre
MHEC
Site Admin
Messages : 1630
Enregistré le : 05 juin 2010, 23:58
Localisation : champagne-ardenne
Contact :

Re: mise aux normes prise d'eau canal

Message par MHEC »

Bonsoir,
ils voulaient pouvoir vérifier visuellement si je prenais bien 300l/s dans la riviere et pas plus.. Quel dispositif est capable de les renseigner sur ce débit..et comment l'installer..?
Je confirme les propos de CF21 ci-dessus, le débit dérivé (ou turbiné) d'un moulin fondé en titre se calcule uniquement au génie civil (dimension d'entrée de l'eau au droit du moulin), rien d'autre, vous pouvez avoir un bief de 50 m de large et 50 m de profondeur (j'exagère un peu :lol: !!!) on s'en fou, ce qui compte sera l'accès de l'eau au droit de votre moulin soit 300l/s dans votre cas un point c'est tout!!!

PV ;)
Microcentrale HydroElectrique de Chappes
Turbine Kaplan double réglage THEE : 10 m3/s / 2,80 m - 145 t/mn - Ø roue 1,80 m.
Génératrice: ABB de 220 kW, Multiplicateur: HANSEN, Production: 1 000 MWh/an.

Image
Site web: Moulin de Chappes.com

H2O ENERGIE
Membre
Messages : 11
Enregistré le : 09 avr. 2012, 20:31

Re: mise aux normes prise d'eau canal

Message par H2O ENERGIE »

Merçi pour toutes vos réponses..
Je prends notes de tous les renseignements..
Ma prise d'eau est en effet faite de graviers que je reconstruis aprés chaque crue..Difficile de quantifier le volume d'eau rentrant... et evidemment non calculable par l'ONEMA.....
Peut etre fixer une mesure linimetrique dans le canal pour les rassurer... A voir..
Merçi encore a tous et a bientot..

rodo
Membre
Messages : 40
Enregistré le : 01 mars 2011, 20:50

Forme du canal et perte de scharge à la sortie des turbines

Message par rodo »

Bonjour,

Voilà je me pose une question de perte de charge dans un canal de fuite à la forme complexe.

Sortie de dessous la chambre d’eau, le début du canal de fuite fait un élargissement (puis un rétrécissement car il faut passer sous une maison), on est juste à la sortie des diffuseurs, donc il y a énormément de remous (voir vidéo).
RemousSortieTurbine.mov
Je me demandais si il y aurait moins de perte de charge si le début du canal de fuite était dans le prolongement du dessous de la chambre d’eau (voir plan : sans la partie hachuré), ou alors comme c’est actuellement, pour laisser le maximum de place à l’eau sortant des diffuseurs (voir plan : en laissant la partie hachuré).
PlanElargissementCanalDeFuite.jpg
PS : à noter que les anciens ont fait comme ça soit parce que ce mur était déjà là ou/et soit pour qu’en cas de crue la cascade crée par la montée des eaux (voir photo) ne sape pas ce mur. Pour remédier à ce problème, je ferais un mur dans ce renfoncement avec le sommet incliné, et pas trop haut : en cas de forte montée d’eau (=forte cascade) cette partie serait recouverte d’eau ce qui amortirait.
CascadeTropPleinDEau.jpg
Merci d’avance pour le partage de vos expériences et réflexions sur le sujet!
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Turbine Camille Dumont Francis horizontale en chambre d'eau : une de 25kW et une double de 75kW dans le Jura.

CF21
Site Admin
Messages : 2787
Enregistré le : 04 juil. 2012, 15:20
Localisation : Bourgogne, Yonne, moulin Sully sur le Trinquelin

Re: Forme du canal et perte de scharge à la sortie des turbines

Message par CF21 »

Bonjour

Je n'ai malheureusement pas d'expérience de la question, les réponses m'intéressent.

En terme de simple réflexion, je m'interroge sur l'effet réel d'un reprofilage de la partie hachurée en vert sur le plan. Cela changerait-il beaucoup le régime de l'eau en sortie? On voit sur le film des remous sur toutes les parois, et de toute façon, il y aurait un rétrécissement assez conséquent pour passer sous la maison.

Par ailleurs, d'un point de vue physique, à part un effet sur le niveau d'eau aval (éventuelle perte de hauteur par des recirculations qui gênent l'évacuation), quels sont les problèmes posés par un écoulement turbulent en canal de fuite ?

Avatar du membre
dB-)
Site Admin
Messages : 3467
Enregistré le : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Forme du canal et perte de scharge à la sortie des turbines

Message par dB-) »

Bonjour,

un élargissement brutal est une perturbation comme une autre, qui crée des turbulences : l'idéal serait de lisser les bajoyers et le radier pour arriver progressivement à la zone étroite.

Sur beaucoup de centrales le canal de fuite est moins soigné que le bief d'amenée, et les perturbations se traduisent par une hausse de quelques cm du niveau aval. En basse chute, cela peut représenter quelques % de rendement.

Ceci dit, d'après la vidéo, le problème ne semble pas très gênant.

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

rodo
Membre
Messages : 40
Enregistré le : 01 mars 2011, 20:50

Re: Forme du canal et perte de scharge à la sortie des turbines

Message par rodo »

Bonjour,

En effet si cette configuration était présente dans toute autre partie du canal, j’aurais dit d’emblée que c’était la fête des pertes de charge…, mais là j’hésitais car il y a tellement de remous dû à la sortie des diffuseurs que je me demandais si ça s’appliquait aussi bien dans ce cas-là.

Oui CF21, tout ça pour gagner quelques kW : ayant 400cm de chute pour 100kW, cela ferait 1kW tous les 4cm de gagné. Soit 1% de plus par an, c’est toujours ça ! Ca peut doubler le bénéfice!

Et en fait ça ferait 1 pierre 2 coups car j’ai des gravas au fond du ce canal jeté là quand tout le monde pensait que la centrale ne retournerait jamais…du coup j’ai de quoi combler cette partie avec des matériaux sur place qu’il faut que j’évacue à la main de toute façon. C’est hier en contemplant longuement tout ça que l’idée m'est venue de résoudre ces 2 problèmes en même temps !

Merci!
Turbine Camille Dumont Francis horizontale en chambre d'eau : une de 25kW et une double de 75kW dans le Jura.

Avatar du membre
moulino51
Site Admin
Messages : 3525
Enregistré le : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Re: Forme du canal et perte de scharge à la sortie des turbines

Message par moulino51 »

Bonjour Rodo,

Il y a trois particularités sur cette installation qui m'interpellent :

-Les deux aspirateurs débouchent dans la même enceinte et créent sans doute des perturbations bien difficiles a évaluer.
-Le canal de fuite est étranglé vers l'aval.
-L'implantation avec le plan de grille "au-dessus" traduit l'obligation et la recherche d'une plus grande compacité lors de la réhabilitation de l'époque avec l'obligation de venir s’insérer dans l'existant.


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

ericnoharet
Membre
Messages : 1166
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: Forme du canal et perte de scharge à la sortie des turbines

Message par ericnoharet »

Bonjour,

Effectivement , les remous de la vidéo ne sont pas violents, je ne pense pas qu'il soit possible de gagner grand chose.

Par contre, cela ne peut pas nuire !

Donc si vous devez effectuer du nettoyage vous pouvez utiliser ce vide pour caser les gravats sans soucis.

Les aspirateurs du plan était prévus pour un abaissement du niveau aval, du coup il semble un peu long.
Mais le volume de réception et les distances par rapport au fond sont tout à fait correctes, donc la aussi pas grand chose à gagner en raccourcissant.

Faites attentions au éboulements en vidant l'eau, et prévoyez des barbacanes (trous) dans votre construction pour équilibrer les pressions.

Eric

Répondre