Canaux, biefs

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

juju42
Membre
Messages : 35
Enregistré le : 09 févr. 2016, 00:15
Localisation : Puy de Dôme

Re: Canaux, biefs

Message par juju42 »

dch27 a écrit :
23 avr. 2019, 23:45
Les 0.3cm de surverse me paraissent très faible, en pratique pas réalisable (l'écoulement n'est pas laminaire), ou pas souhaitable. Mais en relisant votre formule je pense qu'il s'agit plutôt de 0.3m soit 30cm
Oui oui c'est une coquille que je viens de corriger, c'est bien 0.3 m
dch27 a écrit :
23 avr. 2019, 23:45

En fait je suis un peu intrigué: les 3 m3/serait un débit supplémentaire à évacuer en surverse sur le deversoir ? si oui ce débit s'ajoute à quel débit en condition habituelle ?
Le bief est taillé pour faire transiter en situation normale 3 m3/s et je compte exploiter ce même débit au niveau du moulin.
Ce déversoir en amont du moulin est destiné à évacuer les 3 m3/s rentrant dans le bief au cas ou la turbine soit HS ou avec sa vanne de barrage fermée.
Le bief étant long, il n'est pas envisageable de fermer rapidement la prise d'eau en amont (> 500m de bief), il faut donc pouvoir évacuer l'excédent d'eau au niveau du moulin.

Avatar du membre
Ponpon
Membre
Messages : 250
Enregistré le : 02 oct. 2014, 18:41
Localisation : Charente

Re: Poutres de bois encastrées entre les pavés d'un bief

Message par Ponpon »

PERRET a écrit :
19 juil. 2010, 22:45
Sur une vanne de décharge, réalisée en 1852 - une pierre gravée l'atteste - sur un bras de l'Oise dans sa partie amont, le radier et les bajoyers, en maçonnerie, avaient des poutres de chêne, de section 10 x 10 cm environ, encastrées dans la maçonnerie tous les 1,5 m et sur toute la longueur de l'ouvrage (12 m environ). En plus le radier était recouvert, sur toute sa surface, par des planches en chêne clouées sur les traverses.
Les bajoyers ont une hauteur de 2,5 m et la vanne de décharge 2,20 m de haut pour 1,60 m de large.
L'emplacement des montants verticaux encastrées dans les bajoyers, probablement en mauvais état, a été comblé par du ciment en 1920 lors du remplacement de la vanne en bois par une vanne métallique.
Par contre, une grande partie des planches, fixées sur le radier par des clous forgés de section carré et d'une longueur de 12 cm , était toujours en place en 1977. A la même époque, le cric de vanne, d'époque et en fer forgé ! , a été déposé et révisé pour pouvoir y adapter une motorisation. Cric toujours opérationnel à ce jour.
Mais pour répondre à votre question, j'ignore la finalité de la conception de cet ouvrage, à l'origine très soigné. Nous somme sur une rivière de plaine, avec peu de débit solide, donc le radier en briques n'a à supporter que peu ou pas d'érosion. D'autre part, cette vanne, située sur un canal de décharge, devait être manœuvrée peu fréquemment. D'ailleurs, elle n'avais jamais été ouverte de 1942, ou il y avait eu des travaux d'entretien du moulin, à 1976 !

Si quelqu'un peut nous éclairer, il sera bienvenu.
Bonjour le montage pierre bois était à cette époque la seul façon de garder les pierres en ligne et de palier aux problèmes de dilatation dans l’eau, au sec on assemblait avec du mortier sable chaux car la chaux permet une flexibilité de la construction ce que ne fait pas le béton, mais la chaux n’est pas compatible avec l’eau et la glaise ne durcie pas non plus, https://www.youtube.com/watch?v=UgLOWB5MXdk
Sous l’eau les pierres était posées à sec ou avec un petit joint de glaise et régulièrement un bois pour maintenir l’ensemble en ligne et servir de joint de dilatation c'est comme a l'heure actuel quand un fait une très grande dalle en béton on fait des joints de dilatation pour éviter que la dalle ne fissure.
pour plus d'informations regarder la construction de venise c'est un très bon exemple de ce qui ce faisait a cette époque là.

Avatar du membre
dB-)
Site Admin
Messages : 3467
Enregistré le : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Canaux, biefs

Message par dB-) »

Bonjour,

on peut encore voir des radiers pavés avec insertion de poutres de chênes, par exemple ici au fond du bief de fuite d'un ancien moulin à Monthureux sur Saône (88).

2019-05-04_093630.png

Bon W.E.

dB-)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

Avatar du membre
PERRET
Membre
Messages : 926
Enregistré le : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Canaux, biefs

Message par PERRET »

Bonjour,

Merci Pompon pour les renseignements.

Cela me permettra de paraitre moins ignare si un jour on me pose la question.
Claude PERRET

dromedrome
Membre
Messages : 10
Enregistré le : 19 janv. 2020, 18:21

Re: Canaux, biefs

Message par dromedrome »

Bonjour à tous,
Je viens vers vous pour voir si il est possible d'obtenir quelques petites informations s'il vous plait..
Je me questionne sur la possibilité de creuser une partie du point haut de canal de fuite afin de faire un peu baisser le niveau d'eau dans la piscine, et donc de gratter un peu de puissance ::d . Mais avant tout un petit peu de chiffres...
La piscine mesure environ 5m de diamètre pour 1-1.5m de profondeur entre la fin de l'aspirateur et le fond.
Le canal de fuite est d'une largeur moyenne de 3m, fond rocheux, sur une distance de 75m pour une pente 1%. Vitesse écoulement 1m/s
A l’arrêt l'aspirateur (qui est conique, pas comme sur le schéma) baigne dans 25cm d'eau environ. A Pmax, il est noyé sur 80cm.
L'idée est de creuser le point haut du canal d'une vingtaine de cm sur 2m de large pour gagner un peu de volume ( je devrai gagner 1/3 de la section initiale suivant mes calculs)
La question est: vais je gagner proportionnellement ce tiers sur ma différence de hauteur entre Arret et Pmax?
De combien un aspirateur doit idéalement baigner à l’arrêt pour un redémarrage sans trop de problème? (ou un aspirateur non noyé permet quand même un redémarrage, pas sur non?!)
En vous remerciant tous par avance, et bon courage pour ce confinement.... :aille:
T.
2coupe salle machine Curnier.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Moulin // Francis sous bâche 90kw // Drôme provençale

ericnoharet
Membre
Messages : 1166
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: Canaux, biefs

Message par ericnoharet »

Bonjour,

A vue de nez, il n'y a pas grand chose à gagner.

Et si vous avez du sable dans l'eau, si vous réduisez la pente, donc la vitesse, vous aurez des soucis d'ensablement.

Pour votre aspirateur, il suffit qu'il trempe pour s'amorcer quand vous êtes en production.

En pratique, on compte 5 cm dans l'eau à l'arrêt.

Eric

jejekart
Membre
Messages : 346
Enregistré le : 27 avr. 2015, 08:56
Localisation : Maine et loire

Re: Canaux, biefs

Message par jejekart »

Bonjour

Vu votre plan et vos retour de donner, il est peut être possible d’optimiser cette installation.
il y aura pas de miracle. Mais un gain quand même.

Dans un premier temps il faudrais creuser votre piscine pour éviter un maximum les remonter aval. Et si l’aspirateur ne baigne plus il faudra le rallonger.
8CA578DF-A4A7-4783-AB6B-B6133DF900D8.jpeg
La hauteur de remonter aval supprimer sera une hauteur de chute en plus. Donc augmentation sensible de la puissance.

Puis ensuite en fonction du diamètre et de L’épaisseur de votre turbine, il peut être avantageux d’avoir une préférence pour la placer horizontalement que verticalement.
Un petit grain de hauteur de chute peut en résoudre, mais si l’aspirateur est bien dimensionner cette hauteur est récupéré par celui ci.

Sur votre plant il est écrit 90 Kw si c’est la puissance de sorti de votre turbine, Surtout ne changer rien :D les modifications proposer ne changeront pas grand chose.
Il faudrais connaître la puissance nette disponible pour voir ci cela en vaut la peine.

Bonne journée
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

dromedrome
Membre
Messages : 10
Enregistré le : 19 janv. 2020, 18:21

Re: Canaux, biefs

Message par dromedrome »

Bonjour,

Merci à tous pour vos réponses!

Pour info, ma hauteur de chute brute me donne un peu plus de 90kw pour 1.55m3/s turbiné. En réalité le meilleur score a été 64kw de sorti... donc un rendement aux alentours de 68% ( je perds au moins deux points déjà dans le multiplicateur, quelques uns dans la géné ( je ne sais pas de quand quel mesure en revanche ? dans le profil de la turbine (dessin nouvelle roue en réflexion...) un peu de partout en réalité...) l'idée est de grappiller en essayant des choses!
Rallonger l'aspirateur? Pour quoi pas mais j'imagine qui il y a une limite...

@ jejekart: vous avez écrit sur mon schéma 0.6min en bas à droite, à quoi faites vous référence s'il vous plait :?: !

Je complète mon schéma par l'idée (peut être nulle et sans intérêt mais je la tente :mrgreen: ) de placer une sorte de cône pour améliorer l'écoulement de l'eau en sortie d'aspirateur. Pour ceux qui ont de la bouteille, déjà vu? Utile sou pas?

Merci d'avance et bon dimanche
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Moulin // Francis sous bâche 90kw // Drôme provençale

ericnoharet
Membre
Messages : 1166
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: Canaux, biefs

Message par ericnoharet »

Bonjour,

En fait votre rendement global est tout a fait honorable.
Le gain sur cette d'installation est souvent trouvé par un changement de génératrice.
Et peut être par le retrait du multiplicateur.
A quelle vitesse tourne la turbine ?

Mais toutes ces améliorations sont coûteuse et très souvent impossible a amortir.

Sauf cas de changement a neuf pour nouveau contrat, ou a tant faire, on essaie d'améliorer le rendement.

Pour le cône, jamais vu. Je crois qu'il y a eu des essais, mais une grande "piscine" vaut bien mieux.

Eric

jejekart
Membre
Messages : 346
Enregistré le : 27 avr. 2015, 08:56
Localisation : Maine et loire

Re: Canaux, biefs

Message par jejekart »

Bonjour

Je rejoint le précédent message concernant le rendement est relativement correcte, pour mois avec votre débit et hauteur de chute brut j’arrive plutôt un une puissance brute de 100 kW. Soit un rendement global d’environ 64%

Les 0,6 metre écrit sur votre plant serais la hauteur minimum a enlever :D

En effet comme suggérer vous pouvez augmenter votre rendement en suppriment le multiplicateur et changer de génératrice.
Mais en effet c’est coûteux.
Après quelle type de multiplicateur avez vous? Et quelle génératrice?

Concernant le cône en sortie d’aspiration, je n’en voit pas trop l’intérêt et je n’est jamais vu.
Sur l’aspirateur il peut y avoir un travail a réaliser
Comme le changer par un coudé dans le sens d’évacuation de l’eau, mais il faudra sûrement creuser encore plus votre piscine.
:D

Répondre