Auto-consommation

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

manu-m

L'autoconsomation électrique au moulin

Message par manu-m »

Bonjour à tous!

La loi sur l'autoconsommation de sa propre production électrique est passé le 19 février 2017 :
https://www.legifrance.gouv.fr/affichTe ... e=20170219

Aux infos ils ne parlent que des panneaux solaire. mais pour les moulin ça change quoi?

Merci

CF21
Site Admin
Messages : 2787
Enregistré le : 04 juil. 2012, 15:20
Localisation : Bourgogne, Yonne, moulin Sully sur le Trinquelin

Re: L'autoconsomation électrique au moulin

Message par CF21 »

Bonjour

Voir cette discussion
http://dbhsarl.eu/forum/viewtopic.php?f=5&t=2213

Pas encore épluché toute la question. En gros de toute façon, le moulin autoproducteur a intérêt à ne pas se compliquer la vie et à consommer toute sa production sans rien demander à personne. Contrairement au solaire, on a souvent des bons débits quand il y a des besoins gourmands en énergie (chauffage notamment). Le problème vient quand cette production est déphasée par rapport aux besoins (elle les excède ou les meilleurs débits ne sont pas associés aux besoins de chauffage et autres), alors il faudrait injecter le surplus sans complication inutile, sans taxe excessive d'usage du réseau, sans obligation de créer une entreprise et avec un cahier des charges techniques bien balisé.

manu-m

Re: L'autoconsomation électrique au moulin

Message par manu-m »

Ok merci pour le lien.
CF21 a écrit :Le problème vient quand cette production est déphasée par rapport aux besoins
Le problème de la revente si je comprend bien, issue du fait que jusque là on avais que le droit d'être des sous-traitants d'edf et de faire ses calculs.
CF21 a écrit :le moulin autoproducteur a intérêt à ne pas se compliquer la vie et à consommer toute sa production sans rien demander à personne
A considérer la chose comme un système de stockage virtuel, je vois.


En laissant pour l'avenir les questions de prix en fonction des piques de demande sur le réseau qui ne manqueront pas d'arriver au fur et a mesure que s'améliorera la distribution intelligente (smart grid) ... c'est peut être par ça l'intérêt a venir pour les moulins ... pure spéculation, désolé c'est une caractéristique pathologique chez moi :D

Pascal 24
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 17 déc. 2017, 21:01

Demandé d'avis faisabilité

Message par Pascal 24 »

Bonsoir et bonne année à toutes et tous.
J'entame la remise en service de turbines sur un moulin qui est arrêté depuis 20 ans.
2 turbines francis horizontales hauteur de chute 6 metres alimentées sur la même canalisation entraînaient les arbres du moulin pour les différents outils. Une troisième turbine alimentée par le canal de fuite des 2 premières a été installée il y a 40 ans pour produire en iloté l'énergie electrique consommée en utilisant 4 mètres de chute supplémentaire. Le moulin n'a jamais été raccordé au réseau.
Le moulin est sur les cartes Cassini et Beleyme les documents les plus anciens dont dispose mon amie datent de Napoléon 3.
Le débit disponible aujourd'hui est celui de l'origine du moulin, juste un ruisseau. Le canal qui avait permis d'augmenter le débit n'est plus fiable aujourd'hui.
J'envisage de faire fonctionner la petite turbine de l'amont et si cela fonctionne me pencher sur la turbine de l'aval.
Le moulin est disposé sur une chute de 12 mètres directe sur la Dordogne.
Pensez vous qu'il soit raisonnable de faire une demande de production pour une petite puissance de 7,5KW sans être obligé de se voir demandé une passe à poisson pour poisson alpiniste? 12 mètres de dénivelé pour 13 mètres en horizontal entre la prise d'eau et le canal de fuite.
Merci pour vos avis suivant vos expériences vécues.

Avatar du membre
moulino51
Site Admin
Messages : 3527
Enregistré le : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Re: Demandé d'avis faisabilité

Message par moulino51 »

Bonsoir Pascal,

Pour 7,5 kw de puissance il n'est pas rationnel de demander un contrat d'injection.

Oui pour de l'autoconsommation domestique : chauffage, recharge de voiture électrique etc .....


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

Pascal 24
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 17 déc. 2017, 21:01

Re: Demandé d'avis faisabilité

Message par Pascal 24 »

Bonsoir,
Le site n'est pas habité donc pas exploitable dans ce sens. L'alimentation électrique triphasé est existante et en service. Les frais de mise en service me semble pouvoir être limités.
À partir de quelle puissance pensez vous qu'il soit envisageable de produire sur le réseau si j'arrive à faire fonctionner la turbine aval en plus de la petite turbine?
Merci pour toutes vos infos.

Avatar du membre
moulino51
Site Admin
Messages : 3527
Enregistré le : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Re: Demandé d'avis faisabilité

Message par moulino51 »

On retiens en général 30 kW comme seuil de puissance pour envisager une injection réseau, mais ce serait une moyenne
La a 7,5 kWh, le retour risque de dépasser 50 ans, a moins que les faibles revenus soient complètement absorbés par les frais de fonctionnement.


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

turbot
Membre
Messages : 78
Enregistré le : 20 mai 2016, 18:20
Localisation : Normandie

Re: Demandé d'avis faisabilité

Message par turbot »

Bonjour,

Je rejoins Gé sur ce constat.
Il faut voir aussi que pour vendre son énergie avec un contrat intéressant et donc émettre des factures, cela nécessite de créer une entreprise avec tous les inconvénients et avantages qui vont avec (comptabilité, taxes diverses, récupération éventuelle de TVA ..).
Par ailleurs, une micro-centrale nécessite un entretien et surveillance très régulière, donc beaucoup de temps à passer et parfois des problèmes à régler.
Il y a donc des frais fixes qui sont les mêmes que pour une centrale de plus forte puissance.
Pour vous en convaincre, vous pouvez poser quelques chiffres sur un papier (Productible, chiffres d'affaires, Investissement, frais, taxes, impots,...)

Cordialement

Turbot

Arago
Membre
Messages : 93
Enregistré le : 22 nov. 2014, 17:06

Re: Demandé d'avis faisabilité

Message par Arago »

Bonjour,
Pascal 24 a écrit :
02 janv. 2018, 23:32
2 turbines francis horizontales hauteur de chute 6 metres alimentées sur la même canalisation entraînaient les arbres du moulin pour les différents outils. Une troisième turbine alimentée par le canal de fuite des 2 premières a été installée il y a 40 ans pour produire en iloté l'énergie electrique consommée en utilisant 4 mètres de chute supplémentaire.
12 mètres de dénivelé pour 13 mètres en horizontal entre la prise d'eau et le canal de fuite.
Pourquoi ne pas mettre une seule turbine sous les 12 mètres de chute avec une conduite forcée ?

Quel est le débit ? Peut-être est-il suffisant pour dépasser le barre -abstraite- des 30 kW ?
Avec 7,5 kW, hors autoconsommation, cela ne sera pas rentable. A 10/15 kW, on a autant de frais que de recettes.
Pascal 24 a écrit :
02 janv. 2018, 23:32
Le canal qui avait permis d'augmenter le débit n'est plus fiable aujourd'hui.
C'est peut-être LA solution ? Le remettre en état, si c'est possible. Avec 300 à 400 l/s (canal + ruisseau) et 12 m cela serait déjà pas trop mal (25 à 36 kW).

Pour la passe à poisson, voir s'il n'y a pas une chute naturelle "infranchissable". 12 m de chute en 13 m de linéaire, cela semble assez raide.

Cordialement,
Arago

Pascal 24
Membre
Messages : 18
Enregistré le : 17 déc. 2017, 21:01

Re: Demandé d'avis faisabilité

Message par Pascal 24 »

Bonjour,
La dernière solution serai peut être envisageable avec un investissement assez important et donc un retour sur investissement à très long terme.
Pour l'instant je vais essayer de m'amuser à essayer de refaire fonctionner la plus petite turbine. Ensuite si le résultat est probant je m'occuperai des autres. Il faut surtout que j'arrive à décolmater la prise d'eau qui est rendue étanche par la vase accumulée.
Le rotor de la turbine en question tourne, le système de directrices (qui n'en sont pas vraiment il me semble) fonctionne sauf qu'il ne manoeuvre pas jusque aux butés.
L'organe de manoeuvre des directrices de la seconde à été cassé par un bourrin qui a forcé sur le volant. Il faudra que je soude ou fasse souder la pièce en fonte qui a été cassée.
Pour la troisième elle est verticale et au fond d'un puit. Je ne suis pas encore descendu dedans. Actuellement la Dordogne est haute et j'entends le ressac de l'eau qui remonte dans la conduite d'évacuation.
L'accès au ruisseau depuis la Dordogne n'a jamais été possible, vu la descente sur les rochers.

Merci pour vos conseils.

Répondre