Électrotechnique, câbles, contacteurs, ...

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

ericnoharet
Membre
Messages : 1162
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: Électrotechnique, câbles, contacteurs, ...

Message par ericnoharet »

Bonjour,

Votre variateur sera t'il utilisé uniquement pour rattraper le cosphi ou aussi en variation de vitesse ?

Se trouve t'il au bout des 60 mètres de câbles ?

Si oui, il va y avoir plein de chose à traiter et/ou paramétrer.
Le variateur n'aime pas les long câbles.

Eric

Avatar du membre
dB-)
Site Admin
Messages : 3429
Enregistré le : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Électrotechnique, câbles, contacteurs, ...

Message par dB-) »

Bonjour,

Pouvez vous nous en dire plus sur l’efficacité, fiabilité?

Ben... ça marche, c'est sûr (heureusement), et on peut faire joujou depuis son PC ou un smartphone avec la vitesse, le cos Phi, etc ...

Maintenant, est-ce qu'au bout du compte on y gagne quelque chose ? Pas évident, il faudrait faire une étude sur quelques années avec le gain qu'apporte la variation de vitesse, mis en face avec les pertes par échauffement, le surcoût, la maintenance, la nécessité d'intervenants spécialisés, ...

Parce que l'engin représente quand même :

- quelques mètres d'armoires collées au mur
- la nécessité d'un espace sec, ventilé, non poussiéreux, en matériau non combustible
- un poids de quelques centaines de kg
- parfois la nécessité de rajouter un filtre

De plus ce variateur n'était à l'époque (2012) pas reconnu comme assurant la protection de découplage (peut-être l'est-il aujourd'hui, à voir), donc nécessité d'ajouter en plus un coffret de découplage B2.1 :snif:

Et à l'époque paramétrage sur place obligatoire par des techniciens ABB ($$)

2012-11-07-04h45m02.jpg
2012-12-08-01h16m22.jpg

Si la variation de vitesse est nécessaire, pourquoi pas, mais si possible, mieux vaut se passer de cette complication.

Bonne fin de W.E.

dB-)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

Avatar du membre
PERRET
Membre
Messages : 916
Enregistré le : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Électrotechnique, câbles, contacteurs, ...

Message par PERRET »

Bonjour,

Sans être spécialiste de ce genre de matériel, s'il est possible, pour vos petites installations, de se passer de ce genre de matériel, le faire sans hésiter.
Il est plus facile et moins problématique d'utiliser une génératrice asynchrone, quitte à s'encombrer d'une batterie de condensateurs et à réaliser une transmission par courroie(s) ou d'utiliser un multiplicateur mécanique largement dimensionné.
Solutions qui fonctionnent sans soucis depuis des décennies et sont très facilement dépannables en cas de problème.

C'est mon opinion, qui ne suis pas vendeur de matériel.
Claude PERRET
Le Moulin de la Plaine, à Marle (Aisne)
Turbine Kaplan SHM : 4.950 l/s / 3 m - 215 t/mn - roue : Ø 1,25 m

patrice
Membre
Messages : 55
Enregistré le : 04 févr. 2011, 14:43

Re: Électrotechnique, câbles, contacteurs, ...

Message par patrice »

Bonjour
Juste une précision par laquelle j'aurai du commencer,
il s'agira d'une VLH, donc plutôt régulateur de cos phi + régulateur de vitesse sur bas débits.
Par rapport à la photo, il est juste un peu plus compact!
Concernant les longueurs de câble, dans l'industrie, les longueurs (variateurs- moteur) peuvent atteindre plusieurs centaines de mètres.
Dans leur utilisation quotidienne, cela ne nous pose pas de problème, je ne suis pas électricien, seulement utilisateur!
Nous avons des "bébés" bien plus conséquents dans la boite où je bosse... (ventilateurs....)
bonne journée
Patrice

ericnoharet
Membre
Messages : 1162
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: Électrotechnique, câbles, contacteurs, ...

Message par ericnoharet »

Bonjour,

Les longueurs de câbles peuvent ne pas gêner le variateur. Mais cela peut aussi le gêner fortement, selon les réglages, les filtres ...)
Une fois que c'est parti en principe pas de soucis.
Chez VLH, ils doivent bien connaitre les soucis potentiel, car il est surement rare d'avoir le variateur à coté de turbine à cause des risques d'inondation!
Donc ils sauront faire pour le réglage !

Eric

Avatar du membre
From
Membre
Messages : 568
Enregistré le : 02 mars 2010, 10:59
Localisation : Région Rhône Alpes / Jura

Disjonction fréquente en cas d'orage/foudre.

Message par From »

Bonjour,

J'aimerais améliorer un point sur le fonctionnement d'une centrale qui disjoncte assez souvent quand un orage éclate .

Quelques caractéristiques :
- Centrale qui injecte en basse tension, le transformateur ENEDIS est à 80 m environ de la centrale elle même, raccordé par un cable souterrain.
- la situation est relativement isolée , mais il y a quelques maisons autour, et juste à coté une grosse centrale EDF . On est à 400m d'altitude, dans une vallée encaissée.

J'ai un abonnement spécifique pour les auxiliaires, c'est ce circuit qui saute et pas l'injection qui ne pose jamais problème. La disjonction se fait souvent au différentiel du tableau électrique des auxiliaires. Parfois au 500mA du compteur Enedis.
Il y a aussi le disjoncteur de l'onduleur qui disjoncte parfois en plus des autres ...

L'onduleur prend la relève pendant 30 mn, donc l'installation s'arrête proprement, mais après il faut aller sur site pour réenclencher. Je bénéficie de l'heureux tempérament de mon ami et voisin de centrale qui m'évite le voyage dans bien des cas, mais j'aimerais savoir comment procéder pour améliorer ça :
-comment vérifier si ça vient de chez moi ? (Les contrôles APAVE annuels montrent toujours un terre de très bonne qualité)
-que penser des réenclencheurs automatiques et peut-on en mettre un sur le différentiel Enedis ?
-faut-il demander à Enedis d'intervenir ?

Bref je suis un peu dans le flou pour améliorer la situation, et je sollicite vos conseils éclairés.

Bonne journée

F.
Moulin équipé 30 kW hydro ( Francis C. Dumont en chambre d'eau)+ 21 kWc solaire dans l'Ain.
Centrale de 105 kW ( Francis double sous bâche C. Dumont 75 kW et Francis sous bâche P. Bouvier 30 kW) dans le Jura.

Avatar du membre
dB-)
Site Admin
Messages : 3429
Enregistré le : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Électrotechnique, câbles, contacteurs, ...

Message par dB-) »

Bonjour,

plutôt que de chercher à réenclencher automatiquement, je chercherais pourquoi le soutirage disjoncte alors que l'injection ne saute pas.

Je suspecte une mauvaise "architecture" du soutirage qui fait sauter les différentiels lors d'une surtension ou micro-coupure du réseau et il y a beaucoup de raisons possibles : parafoudre mal placé, limiteur de surtension entre une seule phase et la terre, condensateurs (justement dans l'onduleur, qui peut être la cause du déclenchement tout en étant ensuite un remède ...), etc...

Je n'utilise jamais d'onduleur, c'est inutilement compliqué, peu fiable et je n'en vois pas l'intérêt : tout ce qui demande de la puissance doit être conçu pour un arrêt sans énergie de la centrale lors des coupures réseau (fermeture gravitaire de vanne ou du distributeur, ou accumulateur hydraulique, etc..), tout au plus une petite alimentation sauvegardée permet-elle à l'automate et à l'écran HMI d'enregistrer la séquence d'arrêt sur défaut et de s'arrêter ensuite proprement.

Enfin, bien que l'on puisse s'en passer la plupart du temps, dans certains cas il peut être nécessaire d'alimenter le soutirage via un transformateur d'isolement.

Bon W.E.

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

Avatar du membre
From
Membre
Messages : 568
Enregistré le : 02 mars 2010, 10:59
Localisation : Région Rhône Alpes / Jura

Re: Électrotechnique, câbles, contacteurs, ...

Message par From »

Bonjour et mrci M. Beaume de votre réponse

En clair , vous pensez qu'il est possible que l'onduleur joue le role de pompier pyromane ? Il faudrait donc que j'essaie sans onduleur pour voir ce qui se passe ?
tout est gravitaire sauf une vanne de pied d'un des groupes mais l’emballement est modéré et de courte durée puisque la conduite se vide vite.

Je comprends le rôle de protection d'un trannsformateur d'isolement mais quel serait son rôle pour éviter les disjonctions ?

Merci
*
Moulin équipé 30 kW hydro ( Francis C. Dumont en chambre d'eau)+ 21 kWc solaire dans l'Ain.
Centrale de 105 kW ( Francis double sous bâche C. Dumont 75 kW et Francis sous bâche P. Bouvier 30 kW) dans le Jura.

ericnoharet
Membre
Messages : 1162
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: Électrotechnique, câbles, contacteurs, ...

Message par ericnoharet »

Bonjour,
Une trop bonne terre est parfois le soucis principal.
Les courants de fuite due aux impacts de foudre cherchent le chemin le plus court et la plus faible impédance (ou résistance).

Comme le dit Didier, l'architecture est aussi importante, il faut voir les courants de foudre comme de la haute fréquence. Et du coup, certains fil sont des antennes émettrices d'autre des réceptrices.
Les mises a la terre doivent être en étoile et éviter les remontées.(le fil de terre doit toujours descendre)

Bref plein de détails qui peuvent faire la différence.

En plus avec vos deux alimentations, il peut y avoir des interactions bizarres.

Eric

etchaux
Membre
Messages : 31
Enregistré le : 08 janv. 2012, 19:17

Re: Électrotechnique, câbles, contacteurs, ...

Message par etchaux »

Bonjour,

Pour info, vous pouvez demander à Enedis de remplacer le disjoncteur différentiel 500ma par un non différentiel.
Je vous déconseille le réarmeur automatique , tout simplement parce qu'il est interdit par Enedis et comme le disjoncteur leur appartient, vous n'avez pas le droit de l'installer.

Moi aussi, je n'aime pas les onduleurs, bête à problème, je préfère l'alimentations secourue utilisée dans le médical, et avec ce type de matériel ça marche .

Bien cordialement

Didier

Répondre