Turbines Alsthom Charmilles

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

ericnoharet
Membre
Messages : 1169
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Turbines Alsthom Charmilles

Message par ericnoharet »

Bounjour,

Passionné de tout dont traite ce site, je souhaite realiser un modele reduite de centrale avec une turbine kaplan.

J'ai trouvé les plans d'une turbine kaplan aslthom charmilles de 1944 dans une centrale ou je dois refaire l'automatisation et quelques bricoles.
J'ai tout les plans de detail (si cela interresse quelqu'un !) sauf la roue elle meme.

En plus, je viens de louper l'ouverture de la chambre d'eau ou j'aurai pu relever les cotes.
(Une biellette de directrice avait cassé)
Ceci dit, meme ouverte, il m'aurai quand meme manqué le mecanisme interne de commande des pales.
J'ai le plan du "verin" interne à la tige qui le commande.

Si l'un d'entre vous à un plan de cette date environ, je suis prenneur.

Les données sur le plan sont une roue de 465CV et 136tr/min

Sinon, je vais faire à l'inspiration avec des plan plus modernes.

Salutations

Eric

P.S. Merci à l'administrateur pour ce super forum que j'ai mis beaucoup de temps à trouver, sinon je serai inscrit depuis le premier jour.
Avatar du membre
dB-)
Site Admin
Messages : 3506
Enregistré le : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Recherche de plan alsthom charmilles

Message par dB-) »

Bonjour,

à l'occasion, si vous pouvez me prêter ces plans pour que je les photographie, les vectorise, et les place en ligne, ça intéressera sûrement plus d'un lecteur du forum !

Je vous contacterai par courriel dans quelques jours.

Meilleures salutations

d.Beaume
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
1 turbine hélice 1200 l/s @ 4.80 m & 1 turbine hélice 500 l/s @ 4.80 m, les 2 en entraînement direct.
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu
Avatar du membre
PERRET
Membre
Messages : 943
Enregistré le : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Turbines Alsthom Charmilles

Message par PERRET »

Si cela peut être utile. . .
Quelques plans (partiels) de turbine SHM (vers 1950) équipée d'un multiplicateur Creusot-Loire.
A l'époque la Société Hydro Mécanique de Toulouse (SHM) à été absorbée par Creusot-Loire
Mais je n'ai rien sur la roue et sur son mécanisme d'orientation des pales.
Servo-moteur SHM 9809.jpg
Déflecteur d'huile et accouplement 01.jpg
Distributeur SHM 8044 - Détails.jpg
Distributeur SHM 8044.jpg
Multiplicateur et butée SHM - 1.JPG
TURBO-ALTERNATEUR SHM Couleur.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Claude PERRET
Avatar du membre
moulino51
Site Admin
Messages : 3566
Enregistré le : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Le centre de technologie hydroélectrique d'Alstom s'installe

Message par moulino51 »

Le centre de technologie hydroélectrique d'Alstom s'installe à Grenoble
http://www.actu-environnement.com/ae/ne ... #xtor=ES-6

"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"
Passion-Moulin
Membre
Messages : 38
Enregistré le : 24 oct. 2011, 05:56
Localisation : Champagne-Ardennes

Re: Le centre de technologie hydroélectrique d'Alstom s'installe

Message par Passion-Moulin »

Bonjour à tous.
Ce centre existe depuis longtemps à Grenoble, siège de la grande Hydro, avec les anciens établissements Neyrpic. Il a été transformé avec les années, et les mutations diverses avec l'entrée du groupe ALSTHOM a vu naître un centre d'excellence mondial, et mondialement reconnu !
Malheureusement, ALSTOM (depuis sans "H") s'est séparé de ses activités mini voire micro Hydro ces années dernières (DUMONT de Saint Uze), malgré une volonté de revenir sur le marché des petites machines ?!? Allez comprendre !! :?
Le dernier changement concerne le regroupement du Head Office du Business Hydro à Grenoble, alors qu'hier il était à Levallois-Perret, au siège d'Alstom d'ailleurs.

Sacré boutique, quand on s'intéresse à l'histoire des grandes entreprises françaises...

MP
Avatar du membre
djan
Membre
Messages : 369
Enregistré le : 18 nov. 2010, 21:11
Localisation : La Scierie, Torrent du Cozon, St Pierre d'Entremont en Chartreuse, (73)
Contact :

Re: Le centre de technologie hydroélectrique d'Alstom s'installe

Message par djan »

Personnellement, je n'attends rien d'alstom en mini hydro.
ils ont perdu tout le savoir faire, ils ont balancé toutes les archives de Neyrpic, Dumont, Goulut et Borne des turbines en dessous de 2MW A LA BEINE A ORDURE.


C'EST CON, 100ans de savoir faire de génie sur "comment faire de petites machines fiable, pas cher et efficace."
des moules, des modèles bois de fonderie, de toutes les pièces que l'on peut imaginer dans une turbine, des plans, des astuces de vieux briscares d'ateliers. En bref toute la mini Hydro française....

cela ne m'étonne pas qu'ils se fassent tailler en rondelle dans le monde entier pas Andritz dans toutes les gammes ( surtout 1Mw-25Mw)
d'ailleurs, andritz, (Escherwiss) en rachetant Bouvier en 1992.

ils ont touché le pactol !!!

parce que, de ce que l'on voit dans leurs produits actuelles, ils en ont récupérer des bonnes idées et du top savoir faire français chez Bouvier...


Chez Alstom, si au lieu de mettre tout ce savoir faire français petite hydro aux ordures (de 10Kw à 1000Kw)), ils avaient proposés à un gas de leur société de monter une structure indépendante en récupérant toutes les archives les moules, modèles et en donnant comme conditions de ne pas dépasser une certaine puissance, ( là pas touche Alsthom maison mère s'occupe de tout). en prenant une petite 'com' surt chaque petite turbine sortant de l'usine.

on aurrait encore de la vrai petite turbine française fabriqué à grosse échelle.
c'est certain, c'est plus facile pour un constructeur de turbine d'étre compétitif fasse au chinois ou aux pays de l'est lorsque il possède déjà des centaines de modèles de bois de fonderie pret à être utilisé....

DESOLE! CE N'EST PLUS POSSIBLE! LES MODELES DE FONDERIE ONT ETE BRULE (pour la gamme de 10Kw à 1000Kw) !!! :evil: :evil: :evil:

le prix de la fonte en france est le même qu'en chine, c'est le prix des modèles bois qui change....

Honte à Nous
Comment croyez vous que certains pays de l'est font pour avoir de si beaux petits produits? (gamme de 40Kw à 1000kw), je pense à Tinck par exemple
distribué par Ticapix ou Db.

c'est très simple, ils ont l'assistance techniques des grands de l'hydro
exemple: blansko et Litostroj bossent ensemble (labo commun projet entre 20Mw et 500MW, société de plus de 100ans d'age dans l'hydro)), ils filent l'assistance à Tinck. (profil de pales de labo garantie, plans etc).
Tinck ne doit pas dépasser une certaine taille et puissance....

en attendant, en france, on se fait tailler en pièce... :x :x

parce qu'on a jeter nos bijoux de famille ( par égoisme)

ou bien, c'est qu'on est vraiment mauvais en 'business'
là, je dois pas être loin de la vérité.
on devrait aller plus souvent dans les pays en voie de dévellopement pour reprendre des cours!!??

pauvre de nous
La Scierie, Torrent du Cozon, St Pierre d'Entremont en Chartreuse, (73).
Siret : 80175492000024 , cero.over-blog.com ou http://www.cero-hydro.fr SAS RCS Chambéry
"En France, on a pas de pétrole, mais on a des idées, mais surtout, on a du plutonium, pauvre de nous"
Passion-Moulin
Membre
Messages : 38
Enregistré le : 24 oct. 2011, 05:56
Localisation : Champagne-Ardennes

Re: Le centre de technologie hydroélectrique d'Alstom s'installe

Message par Passion-Moulin »

Oui, Djan a raison : c'est vraiment la honte, tout ce savoir-faire de perdu !!! :shock:

Alstom avait encore une "possibilité" de réapprendre sur des petites machines (c'était soit disant leur volonté... :lol: ), en reprenant THEE après la séparation d'avec HYDREO.
Là encore, ils ont été assez minables : ils n'ont pas bougé !! Comme quoi, encore du savoir-faire français qui part ailleurs, on peut vraiment se poser des questions.

.....ça va être dur, très très dur de maintenir un constructeur avec un peu d'épaules sur le territoire...Mecamidi ? qui d'autre ?

MP
jpv
Membre
Messages : 26
Enregistré le : 14 mars 2010, 13:00

Re: Le centre de technologie hydroélectrique d'Alstom s'installe

Message par jpv »

Bonjour,
vous dites bien que THEE n'est plus associé avec Viry dans Hydréo?
Ils affichent pourtant toujours un organigramme commun sur le site hydréo.

Au delà de ça, vous pensez qu'il sera très difficile de maintenir un constructeur avec un peu d'épaules en France mais c'est évident!
Un peu "d'épaules" = beaucoup de frais de structure + difficultés colossales pour trouver actuellement de vraies compétences = prix de ventes trop élevés pour un secteur où les clients sont passionnés et/ou fauchés et/ou naifs et/ou rêveurs mais rarement sérieux ,lucides, appliqués et suffisament fortunés.
Alors pourquoi voulez-vous que les 4 ou 5 petits fabricants ou rénovateurs de machines hydrauliques que nous sommes cherchent à grossir?
Nous sommes surchargés de travaux avec des clients "sérieux" qui viennent chez nous par "recommandation" et la perspective de faire des montagnes de devis sans suite ne nous attire pas du tout.
Bien sûr quand on parcours ce forum on voit bien que l'on pourrait faire un peu plus car il y a bien une poignée d'intervenants sérieux qui chechent ou ont des problèmes mais pour combien de....d'autres !!!!

J-P V
CF21
Site Admin
Messages : 2797
Enregistré le : 04 juil. 2012, 15:20
Localisation : Bourgogne, Yonne, moulin Sully sur le Trinquelin

Re: Le centre de technologie hydroélectrique d'Alstom s'installe

Message par CF21 »

Bonjour,

Sur Alstom, cela ressemble à la version hydraulique d'un syndrome français plus large : on valorise chez nous la très grosse entreprise à dimension mondiale, on néglige le tissus des PME solides. "On" étant notamment l'Etat, les ministres Batho et Fioraso se déplacent par exemple à l'inauguration d'Alstom parce que c'est le modèle français qui plaît à l'Etat français (les mêmes ministres, notamment Batho, continuent à flinguer la petite hydraulique quand ils tressent des lauriers à la grande).
jpv a écrit : vous dites bien que THEE n'est plus associé avec Viry dans Hydréo?
Ils affichent pourtant toujours un organigramme commun sur le site hydréo.
On en avait parlé, il semble qu'après cessation de paiement dû à un problème sur une grosse commande, l'ensemble Hydreo THEE+Viry a été repris par Andritz. Lequel prend une marge de plus pour s'imposer comme la référence des petites et moyennes puissances en Europe (pas les très petites cependant).
Au delà de ça, vous pensez qu'il sera très difficile de maintenir un constructeur avec un peu d'épaules en France mais c'est évident!
Un peu "d'épaules" = beaucoup de frais de structure + difficultés colossales pour trouver actuellement de vraies compétences = prix de ventes trop élevés pour un secteur où les clients sont passionnés et/ou fauchés et/ou naifs et/ou rêveurs mais rarement sérieux ,lucides, appliqués et suffisament fortunés.
Alors pourquoi voulez-vous que les 4 ou 5 petits fabricants ou rénovateurs de machines hydrauliques que nous sommes cherchent à grossir?
Nous sommes surchargés de travaux avec des clients "sérieux" qui viennent chez nous par "recommandation" et la perspective de faire des montagnes de devis sans suite ne nous attire pas du tout.
Bien sûr quand on parcours ce forum on voit bien que l'on pourrait faire un peu plus car il y a bien une poignée d'intervenants sérieux qui chechent ou ont des problèmes mais pour combien de....d'autres !!!!
Merci, c'est intéressant d'avoir la vision du constructeur. Côté client, pourquoi ça décolle mal et pourquoi le syndrome du "devis sans suite"? Tel que je le vois sur les très petites puissances (10-100 kW), les trois principaux facteurs limitant sont : le coût d'investissement restant élevé, la forte complexité du dossier à tous les niveaux (technique, économique, règlementaire), l'incertitude politique/administrative permanente. Il ne faut pas prendre cela pour une fatalité, mais voir comment éliminer un par un ces freins.
zeitoun

Re: Le centre de technologie hydroélectrique d'Alstom s'installe

Message par zeitoun »

Bonjour.
En bref, il reste qui donc, en France et en Europe, de sérieux pour les puissances <1MW ?
Vous parliez d'Andritz, Tinck, qui d'autre?
Mécamidi, Desgranges ?

Pour le problème des devis sans suite aux constructeurs, c'est normal: pour démarrer un projet, on sais pas exactement la puissance qu'on aura, mais il faut bien un devis estimatif pour savoir si le projet est viable économiquement.
Puis on passe par les fourches caudines de l'administration, qui vous rabote la chute, le débit, vous impose un débit réservé plus grand que vous pensiez... bref ca change tout (et vous fait perdre des années !)
Puis pour batir le budget pour les banques, il faut re-un devis avec les nouvelles données, puis quand on a le budget il faut même un vrai appel d'offre final....
Il faut donc que les constructeurs ne s'étonnent pas, c'est la vie ! S'ils ne veulent pas travailler il faut le dire !
Le maçon du coin a le même problème.
Il faut par contre du coté client comme constructeur préciser le niveau de précision requis: prix "estimatif" nécessaire pour batir un budget, ou vrai devis détaillé pour l'appel d'offre. Et que le constructeur ne passe pas 3 jours pour faire un devis estimatif....
C'est vrai dans tous les domaines, pas juste en hydro.
Mais si les constructeurs ne répondent pas et se disent: ces clients ils nous font ch... avec leurs demandes, les clients sérieux iront voir ailleurs.
C'est mon impression.

A+

Zeitoun.
Répondre