Moteurs et génératrices asynchrones

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

Répondre
Avatar du membre
dB-)
Site Admin
Messages : 3312
Enregistré le : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Courant d'appel générateur asynchrone

Message par dB-) »

Bonjour,

je pense que cette solution ne convient pas vraiment, au mieux elle peut améliorer le couplage de quelques pour-cents.

Les contacteurs pour condensateurs comportent un bloc auxiliaire qui assure un contact fugitif (ouvert quand le contacteur est ouvert, et aussi ouvert quand le contacteur est fermé) de quelques millièmes de secondes, via 6 fils résistifs éventuellement configurés en spires.

Ces quelques millisecondes sont suffisantes pour diminuer le pic aléatoire d'intensité à l'enclenchement de condensateurs (aléatoire car il dépend de l'instant de la commutation sur la sinusoïde, et de toute façons il sera présent sur au moins une des 3 phases), sans l'annuler.

Mais ces quelques millisecondes sont insuffisantes pour mettre en place le champ magnétique "normal" de la génératrice, c'est à dire sortir de la phase de saturation du circuit magnétique qui se produit lors de l'enclenchement, avec un dU/dt très élevé, et donc un champ qui sature le circuit magnétique. Ceci demande 2 ou 3 alternances (soit 40 à 60 ms)... Je ne parle ici que de la mise en place du champ magnétique de la génératrice, c'est exactement le même phénomène qu'avec un transformateur.

Par contre avec une machine asynchrone tournante il faut aussi lors du couplage diminuer le plus possible le courant lié au couple moteur, lequel est lié au glissement, c'est à dire qu'il faut coupler au plus près de la vitesse de synchronisme (si on couple exactement au synchronisme on a la même surintensité qu'en couplant un transformateur de puissance équivalente).

Sauf parfois exception, par exemple sur une machine équipée d'un composant simplement vissé en bout d'arbre, j'ai légèrement décalé la vitesse de couplage, de sorte qu'à chaque fermeture du contacteur le léger à coup resserre la vis ! ;)

Bonne journée

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

toor
Membre
Messages : 187
Enregistré le : 07 mars 2015, 11:51
Localisation : Toulouse

Re: Amoureuse des moulins, mais encore...

Message par toor »

Bonsoir,

Est-il obligatoire (ou fortement conseillé) d'utiliser un synchrocoupleur (mesure de phase) pour de faibles puissances (qq dizaines de kW) pour coupler une gene asynchrone ? Est-il possible de controler uniquement la vitesse de la gene et qd au synchronisme, enclancher le contacteur de couplage :cote:

Nota: ma question est peut etre stupide....

Merci d'avance,
Bonne soiree
toor

EDIT MHEC: Message déplacé au sujet "Vitesse génératrice asynchrone"

jacques 1215
Membre
Messages : 132
Enregistré le : 24 oct. 2011, 07:51

Re: Vitesse génératrice asynchrone

Message par jacques 1215 »

Pas du tout, il suffit de coupler à la bonne vitesse, à l'aide d'un codeur ou d'une dynamo tachymétrique par exemple...

toor
Membre
Messages : 187
Enregistré le : 07 mars 2015, 11:51
Localisation : Toulouse

Re: Vitesse génératrice asynchrone

Message par toor »

Merci Jacques 1215 pour cette reponse.

Pas de pb pour mesurer la vitesse avec par exemple une carte arduino et un capteur induction prix sur l axe de la gene.

Mais que se passe-t-il si les phases sont en opposition au moment du couplage ? Le recalage va etre "brutal", non ?

Bonne journee
toor.

Avatar du membre
dB-)
Site Admin
Messages : 3312
Enregistré le : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Vitesse génératrice asynchrone

Message par dB-) »

Bonjour,

une génératrice asynchrone ne produit rien ou presque (quelques Volts au plus, et encore des tout petits Volts :D ) tant qu'elle n'est pas reliée au réseau, lequel lui procure son excitation.

cartoon_henryb-lg.gif

Bonne journée

dB-)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

toor
Membre
Messages : 187
Enregistré le : 07 mars 2015, 11:51
Localisation : Toulouse

Re: Vitesse génératrice asynchrone

Message par toor »

Merci Didier pour cette information.

Je ne savais pas que la gene ne fournissait pas de tension. Donc un synchrocoupleur dans cette application là n'a pas de sens.

Quelle tolerance est acceptable dans la recherche de la vitesse de synchronisme avant couplage ?

A-t-on le droit d'utiliser le contacteur de decouplage pour faire le couplage ou faut-il 2 contacteurs distincts en serie ?

Merci et bonne journee a tous.
toor.

Avatar du membre
moulino51
Site Admin
Messages : 3477
Enregistré le : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Re: Vitesse génératrice asynchrone

Message par moulino51 »

Bonjour Toor,

Un exemple concret de couplage :
Sur ma génératrice asynchrone 750 t/min le couplage est fait a 752 t/min, et la survitesse est réglée a uniquement 800 t/min
Pas de condos bien sur, et si le secteur vient a couper, la machine ne se remettra en route que si on ferme les directrices pour repartir comme dans une phase de démarrage.



"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

gillesdevilley
Membre
Messages : 62
Enregistré le : 23 janv. 2012, 18:43

Re: Vitesse génératrice asynchrone

Message par gillesdevilley »

Bonjour,

Concernant le couplage avec les phases inversées, il n'y aura pas de recalage mais probablement une "explosion" de votre multiplicateur, de votre géné et de votre disjoncteur !!

Concernant le synchrocouplage, il existe des modules électroniques spécifiques qui détectent la tension et la fréquence aux bornes de la géné non couplée, grâce au flux magnétique résiduel, mais je n'ai pas les références en tête.

On peut coupler avec le même contacteur, mais il est aussi judicieux d'utiliser un disjoncteur motorisé comme disjoncteur de protection de la géné et de s'en servir pour le couplage : celui-ci ne consomme aucune énergie quand il est fermé et n'a donc pas de bobine qui chauffe pour rien et ça supprime un élément.

Bonne journée

Gillesdevilley

toor
Membre
Messages : 187
Enregistré le : 07 mars 2015, 11:51
Localisation : Toulouse

Re: Vitesse génératrice asynchrone

Message par toor »

Re-bonjour,

J avoue etre un peu perdu. Quand je dits "phase en opposition" ca veut pas dire inverser au sens L1, L2, L3 sur la gene j ai bien L1g, L2g, L3g dans le bon sens mais si je regarde la phase instantanée entre L1 et L1g ou L2 et L2g...et bien y a 45, 90 ou 180 degares. (le syncho coupleur, si present, va chercher a annuler ces 3 eccarts de phase)

Mais comme la tension est tres faible et que la gene glisse lentement, ca va se mettre en ligne tout seul sans accoup : vrai ou faux ?

@moulino51 : quand vous presentez votre exemple concret de couplage. Je comprends qu'on redemarre la procedure de debut, ce qui me parait normal. Mais y a-t-il un synchocoupleur qui aide a ce couplage ?

Merci !
toor

Avatar du membre
moulino51
Site Admin
Messages : 3477
Enregistré le : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Re: Vitesse génératrice asynchrone

Message par moulino51 »

Pour cette histoire de "Phases inversées" il n'est pas très compliqué de faire un branchement avec les phases dans le bon sens.
Tester la génératrice en la branchant directement au réseau, et ce même sur un disjoncteur beaucoup plus bas que celui définitif.

A la mise sous tension le disjoncteur risque de déclencher, mais la génératrice amorcera un rotation suffisante pour valider son sens de rotation
On repère les couleurs des phases et on rebranche sur les mêmes et au cas ou les réseaux Test/Injection sont différents, il est toujours possible de valider le sens des phases avec un petit moteur triphasé pour voir si les couleurs concordent.


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

Répondre