Turbines Straflo

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

Toubab
Membre
Messages : 130
Enregistré le : 08 sept. 2010, 13:42

Turbines Straflo

Message par Toubab »

bonsoir à tous

qui aurait des infos ou des docs concernant les turbines type Straflo ?

genre turbinator ou autres versions plus anciennes...


d'avance merci !
Moulin de Galet sur le Lignon du Velay
4.7m / 11.2m3/s
Turbine Kaplan DR Watec / Alternateur PMG Bernard&Bonnefond 200 tr/mn 400 kW
Toubab
Membre
Messages : 130
Enregistré le : 08 sept. 2010, 13:42

Re: turbines Straflo

Message par Toubab »

personne n'a d'info sur ces turbines ?
sont elles si inconnues que cela ?

cette architecture (type Kaplan avec rotor de la machine électrique en périphérie de pales) me parait très adaptée avec les technologies à aimants permanents : l'idée étant de faire tourner les aimants dans l'eau directement, donc pas de problème d'étanchéité dynamique comme c'était le cas auparavant... non ?

je vous mets en PJ le document que Dyhne m'a transmis

PS : meilleurs voeux à tous !
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Moulin de Galet sur le Lignon du Velay
4.7m / 11.2m3/s
Turbine Kaplan DR Watec / Alternateur PMG Bernard&Bonnefond 200 tr/mn 400 kW
Avatar du membre
moulino51
Site Admin
Messages : 3566
Enregistré le : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Re: turbines Straflo

Message par moulino51 »

Bonsoir,

Didier avait aussi un projet de turbine assez similaire sur une base de turbine "fontaine" en PMG


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"
ericnoharet
Membre
Messages : 1169
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: turbines Straflo

Message par ericnoharet »

Bonsoir,
Interressant le document de Dyhne. Je ne connaissais pas ces turbines.

Je pense que comme bien d'autres, elle ont eu une vie ephemere.
Les joints "longues durée" ont toujours une durée de vie réelle trop courte.
Et sur les centrales citées, il faut descendre les batardeaux, vider la zone pour pouvoir travailler.
Fastidieux !
Je pense que la Kaplan double reglage a axe vertical à encore de beau jours devant elle !
Mais un retour d'experience concret serait le bienvenu.

Eric
Ticapix

Re: turbines Straflo

Message par Ticapix »

Bonsoir,
Je suis passé en Belgique il y quelques années à Liège pour visiter la turbine bateau amarrée sur l'Ourthe, c'est assez monstrueux http://www.panoramio.com/photo/16062041dans les faits et plus ou moins resté à l'état de prototype. cf doc ci-joints. Après cette machine, ils ont étudié les vis, puis les VLH qu'ils ont fini pas installer sur au moins un site.

J'ai demandé à cette occasion de voir (je n'ai pas pu) ces fameuses turbines straflow à rotor fixé à la roue.
En ce qui concerne le retour d'expérience:
Maintenance annuelle minimum sur les joints => pertes d'exploitation et au final une maintenance quasi permanente tout au long de l'année.
Donc pas emballé, malgré des capacités hydrauliques indéniables.


Ce type de turbine axiale fait rêver, comme la turbine HSI cf doc ci-joint, mais cela reste tellement cher ou compliqué à entretenir qu'en dehors d'un ou deux proto, cela ne va jamais beaucoup plus loin.

Je reste pourtant persuadé que la turbine axiale, c'est LA solution pour les basses chutes à fort et moyen débit, mais il reste encore à trouver comment fait correct à coût acceptable, c'est ce que j'essaie de faire depuis plus de 3 ans, mais cela n'avance pas vite.
Une variante intéressante est la turbine S mais le coude aval est souvent compliqué à installer en très basse chute avec une double "coudure".

Ce sujet m’intéresse beaucoup et je compte plus les croquis, les schémas et autres dessins esquissés.

Les aimants permanents apportent effectivement une partir de la solution idéale avec leur compacité et surtout la possibilité d'avoir des générateurs très basse vitesse.
En revanche leur disposition, amont, aval en puits ou en bulbe, avec courroie, renvoi d'angle ou encore en direct , refroidissement air ou eau laisse encore de nombreuses possibilités avec chacune des avantages , des inconvénients et aussi des coûts très variables.

Je serais ravi de confronter certaines idées............à suivre

Cdt

TG
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Toubab
Membre
Messages : 130
Enregistré le : 08 sept. 2010, 13:42

Re: turbines Straflo

Message par Toubab »

merci pour ce témoignage et ces documents Ticapix !
ne penses tu pas que le problème de l'étanchéité dynamique puisse être supprimé en séparant physiquement rotor et stator avec un tube amagnétique ?
Moulin de Galet sur le Lignon du Velay
4.7m / 11.2m3/s
Turbine Kaplan DR Watec / Alternateur PMG Bernard&Bonnefond 200 tr/mn 400 kW
platbrood
Membre
Messages : 168
Enregistré le : 10 mai 2011, 16:51

Re: turbines Straflo

Message par platbrood »

Meilleurs voeux à tous,
J'ai passé 15 ans de ma vie aux ACEC de Charleroi ( 1960 -1975 ) où à l'époque ,il y avait 17.000 EMPLOIS.
Après la fameuse grève de 1960-1961 ( 2 mois ) le combat social permanent a débouché par la vente de départements en départements....diviser pour régner.
C'est la voie de l'actionnaire principal ( Générale de Banque qui est aujourd'hui PNP PARIBAS FORTIS ) .
Aujourd'hui, il reste encore des activités dans le domaine des centrales Nucléaires , TGV , Ariane , Asltom.
Je ne suis pas étonné de leur activité dans le domaine des turbines.
Je connais aussi la société des Frères Ruttem ( Bureau d'étude ) qui ont sans doute des accords avec ACEC et autres.
Merci de m'avoir rappelé une partie de ma jeunesse et aussi la reconnaissance aux ACEC de m'avoir formé.
Plus modestement de mon coté , j'attends l'arrivée de l'hélice commandée chez DB pour continuer le projet de la turbine hélice et j'envisage aussi de reprendre l'idée
de DB en y plaçant des aimants sur l'hélice qui peuvent tourner dans la flotte.
Le bobinage étant à l'extérieur du tube PVC qui laisse passer le flux magnétique malgré l'entrefer de 8 m/m.
J'évite de cette façon les 2 joints, on verra le résultats , mais malheureusement, je suis limité par mon tour qui accepte au max 500 m/m de diamètre x 240 m/m.
L'alternateur synchrone donne entière satisfaction et je termine les modifications pour augmenter le refroidissement et aussi soulager le roulement coté poulie
( tension de la courroie , vu le couple à transmettre).
Mais je reste dans mon idée , c'est à dire l'auto construction maximum par les propriétaires des moulins de moins de 10 kw avec l'aide des petits ateliers locaux.
PF
jacques 1215
Membre
Messages : 138
Enregistré le : 24 oct. 2011, 07:51

Re: turbines Straflo

Message par jacques 1215 »

Bonsoir et meilleurs voeux à tous.
L'idée de mettre des aimants sur une jante autour de la roue n'est pas nouvelle, mais il subsiste le problème de la fuite d'eau importante dans l'entrefer, et en plus, on risque de récolter pas mal de substances magnétiques indésirables (transportées par l'eau) sur les aimants.....
Nettoyage quasi impossible....
Toubab
Membre
Messages : 130
Enregistré le : 08 sept. 2010, 13:42

Re: turbines Straflo

Message par Toubab »

bonsoir,
compte tenu d'une "gaine" amagnétique entre aimants et stator, je ne vois pas de quelle fuite vous parlez ? pouvez vous préciser ?

par ailleurs la densité des alliages métalliques devrait à mon avis leur interdire de transiter dans le flux, non ? sinon on peux toujours envisager des aimants "piégeurs" en amont...
Moulin de Galet sur le Lignon du Velay
4.7m / 11.2m3/s
Turbine Kaplan DR Watec / Alternateur PMG Bernard&Bonnefond 200 tr/mn 400 kW
ericnoharet
Membre
Messages : 1169
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: turbines Straflo

Message par ericnoharet »

Je pense que c'est les fuites amont aval dont veut parler notre ami.

Avec un entrefer de la dimension "classique pour une turbine" il n'y aura pas plus de fuite que sur une turbine "classique"
Pour les particules qui pourrait rester sur le rotor, on peut prevoir un nettoyage haute pression avec quelques buses bien placées.

Mais je ne pense pas que cela soit un probleme. Bien que cela puisse à terme user le conduit " amagnétique "

Ayant travaillé avec des pompes à entrainement magnetique, l'idée me plait beaucoup.

Reste les milles petits details pour passer de la theorie à la pratique, et puis le prototype !

Eric
Répondre