Roues à aubes Sagebien, Zuppinger, dessus, dessous, ...

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

gillesdevilley
Membre
Messages : 56
Inscription : 23 janv. 2012, 18:43

Re: Roues à aubes Sagebien, Zuppinger, dessus, dessous, ...

Message par gillesdevilley » 29 mai 2019, 15:35

Bonjour,

Si on reprend les données dimensionnelles que vous avez données :

- diamètre 4.8 m
- vitesse 10 tr/mn = 0.17 tr/s
- largeur : 2.25 m
- hauteur de lame d'eau : 0.3 m

En ignorant toutes les pertes : le débit passant théorique max est de :

4.8 x 2.25 x 3.14 x 0.3 x 0,17 = 1,7 m3/s, soit , avec 1 m de chute, une puissance brute de 17 kW max.

Les 10 kW électriques actuels sont donc déjà très bons, vu les conditions de fonctionnement.

Ce simple calcul aurait pu être fait par l'installateur en quelques mn.



A cette vitesse de rotation, il fort probable que votre roue se dégrade assez rapidement du fait des chocs hydrauliques.


La marche "normale" serait effectivement de tourner à 2..3 tr/mn et d'augmenter la lame d'eau sur les pales, qui font plus d'un m de haut, mais la puissance max évoluera peu, mais la roue travaillera plus "en couple" mais avec beaucoup de moins de chocs.
Comme déjà indiqué, une roue de cette dimension ne peut guère produire plus que 10 kW ( et non kWh)


Quand au PMG + onduleur + le reste, si le réseau est présent, il suffit de charger le réseau avec une géné asynchrone, voire un moteur en géné, une protection de découplage, et supprimer tout ce bazar.



Bonne journée

Gillesdevilley

Avatar de l’utilisateur
PERRET
Membre
Messages : 852
Inscription : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Roues à aubes Sagebien, Zuppinger, dessus, dessous, ...

Message par PERRET » 29 mai 2019, 17:21

Bonjour,

Bonnes réponses de gillesdevilley auxquelles je souscris totalement.

Vu l'année dernière une installation, réalisée par le même installateur pour 30 kW, qui ne produit, après le changement pour la troisième fois de l'alternateur PMG, que 50 W !

Coût de l'installation : une roue à palettes planes inclinées neuve plus la partie électrique : 80 000 €. Et la vanne motrice n'est même pas motorisée et asservie au niveau du bief amont. Non compris le génie civil.

Jean-Christophe a eu de la chance, il produit quand même 10 kW au lieu des 30 ou 40 kW promis.

Dans le domaine de la petite hydraulique combien se sont fait avoir mais qui, faute de temps, ont fait confiance à des vendeurs de matériel - pour rester poli.
.
Exemple :
Cde vannes.JPG
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Claude PERRET
Moulin de la Plaine à Marle (Aisne)
Turbine Kaplan SHM : 4.950 l/s / 3 m - 215 t/mn - roue : Ø 1,25 m

Avatar de l’utilisateur
moulino51
Site Admin
Messages : 3396
Inscription : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims

Re: Roues à aubes Sagebien, Zuppinger, dessus, dessous, ...

Message par moulino51 » 29 mai 2019, 18:16

Ce simple calcul aurait pu être fait par l'installateur en quelques mn.
On avait-il seulement les compétences :?: être bon commercial ne veut pas dire forcément bon technicien :mrgreen:



"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"

dch27
Membre
Messages : 108
Inscription : 19 nov. 2014, 22:09
Localisation : Normandie - Eure

Re: Roues à aubes Sagebien, Zuppinger, dessus, dessous, ...

Message par dch27 » 29 mai 2019, 21:21

A Gillesdevilley,
En calant à 2/3 t/mn avec un multiplicateur à 150 ca fait 300 à 450 tr/min, pensez vous que Jean Christophe peut trouver un alt asynchrone à cette vitesse? Pas sûr?
Il faudra se "rabattre" sur un pmg a 250tr ou 330tr soit 12 ou 9 paires de pole pour ne pas avoir à ferrailler toute son installation....
Dch

Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3128
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Roues à aubes Sagebien, Zuppinger, dessus, dessous, ...

Message par dB-) » 30 mai 2019, 08:27

Bonjour,

Voici quelques vues du moulin

Superbe ! Merci pour les photos de cet aménagement hydraulique ancien, magnifique, rationnel, et fonctionnel !

Finalement c'est un multiplicateur de rapport 150 qui a été installé

Il s'agit d'un multiplicateur épicycloïdal, ces matériels sont très compacts, avec un petit carter qui présente une faible surface d'échange avec l'air, le refroidissement se fait donc mal, la température de fonctionnement est élevée, et le volume d'huile est faible. Personnellement je trouve qu'il faut éviter ces matériels pour une utilisation en classe S1 (service continu, 24h/24 * 365J/an). Mais bon... il est là et il faut faire avec ... Je vous conseille à titre préventif de vidanger l'huile tous les ans. Par ailleurs, la fixation sur le socle est plutôt légère, et comme l'entraînement par la roue se fait par une clavette, il est probable qu'en cas de bris d'engrenage à l'intérieur du multiplicateur, tout se descelle et que la roue vienne frotter contre les bajoyers. Personnellement je préfère fixer le multiplicateur de façon beaucoup plus robuste, avec si besoin un levier de réaction, et prévoir quelque part un "fusible" mécanique, par exemple sous la forme d'un accouplement à manchon expansible, ou d'une clavette de rupture réalisée dans un matériau "tendre" à déterminer par calcul.

Je n'ai pas la courbe Tension/Vitesse rotation. Mais voici les photos demandées

Là aussi, je trouve que le choix du générateur n'est pas pertinent, il s'agit d'un servomoteur semblable à ceux-ci, et que j'ai connus dans l'industrie. Matériel plutôt utilisé pour des usages intermittents, avec des phases d'accélération et freinage, de la variation de vitesse, pour des installations compactes, etc ... Parfaitement adapté à la robotique, aux machines outils, mouvements d'axes, etc .. mais ici c'est tout le contraire, on cherche quelque chose de simple, paisible, qui va tourner à vitesse constante pendant des décennies, avec un refroidissement naturel et peu de maintenance ... Il serait coûteux de tout de changer, il faut donc "faire avec", et dans quelques années (ce sera je pense la durée de vie de ce système :-? ) il faudra remplacer l'ensemble multiplicateur-générateur-armoires par quelque chose de plus classique ! Avec un peu de chance, cette partie aura été amortie par la vente de courant.

Bonne journée

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

DPM
Membre
Messages : 543
Inscription : 02 juil. 2012, 11:41

Re: Roues à aubes Sagebien, Zuppinger, dessus, dessous, ...

Message par DPM » 30 mai 2019, 09:49

Jean-Christophe a écrit :
28 mai 2019, 15:57
Merci DB

Il est certain que si c’était à refaire j’aurais choisi de réhabiliter la turbine existante qui, de plus, est en très bon état.
Bonjour,
A la vue de vos photos, je me suis rappelé avoir regardé une vidéo sur votre installation à la mise en service (france 3 ? je ne sais plus).
J'ai retrouvé une vidéo sur le démontage de votre ancienne turbine. très belle installation d'époque qui aurait pu être rénovée, bien moins chère que cette roue à aubes (j'ai lu 180.000 € (!!!) dans un article et surtout plus productive...

https://www.youtube.com/watch?v=Qor-uOddM9o

Bon courage pour l'optimisation de votre installation...

A méditer auprès de ceux qui ont un projet de rénovation de leur moulin : bien se renseigner auprès d'associations de moulins qui sauront vous faire distinguer "le bon grain" de "l'ivraie"...

Jean-Christophe
Membre
Messages : 11
Inscription : 04 nov. 2016, 13:26

Re: Roues à aubes Sagebien, Zuppinger, dessus, dessous, ...

Message par Jean-Christophe » 30 mai 2019, 11:43

Merci DB pour ces conseils. On croise les doigts concernant l’amortissement car en effet l’investissement s’est élevé à 180.000 Euros.

Du coup la vidéo aurait pu s’appeler « Massacre à la tronçonneuse ».

Toutes les étapes de la remise en route du moulin ont été filmées. Une vidéo complète est en préparation. Mais il y a encore du suspens et des rebondissements à filmer. Je ne manquerai pas de partager cette vidéo avec les membres du forum. Elle sera sans doute très instructive pour les novices qui veulent se lancer.
Un site d’exploitation de la force hydraulique de 1000 ans

AlexSwn
Membre
Messages : 1
Inscription : 27 juin 2019, 19:37

Re: Roues à aubes Sagebien, Zuppinger, dessus, dessous, ...

Message par AlexSwn » 21 août 2019, 18:52

Bonjour,

J'achète un moulin fondé en titre de 80KW, la roue tourne, elle fait 6m sur 3. Il y a une hauteur de chute de 1,6m, et 5m3/s permanent.

Le vannage n'est pas automatique, il y a une pompe manuelle qui permet de lever la vanne.

La roue tourne à 15 tours minutes.

il y a un renvoi mécanique qui permet de tourner à 45 tours.

Comment rendre le vannage automatique pour pas grand chose ?

Comment obtenir du 220 V en permanent pour de l'autoconsommation. Sans réinjection sur le réseau. ?

Pouvez vous m'aider un peu ?

ponsot
Membre
Messages : 68
Inscription : 28 nov. 2015, 10:04
Localisation : Jura

Re: Roues à aubes Sagebien, Zuppinger, dessus, dessous, ...

Message par ponsot » 22 août 2019, 17:06

Un moteur en 12v avec une batterie et un chargeur de voiture. J'ai fait cela pour mon vannage avec verin et pompe hydraulique de camion

livetek
Membre
Messages : 1
Inscription : 20 août 2019, 18:34

Re: Roues à aubes Sagebien, Zuppinger, dessus, dessous, ...

Message par livetek » 22 août 2019, 17:17

Bonjour AlexSwn,

Je viens de vous envoyer un MP, merci pour votre retour.

Répondre