[Ceci est fait pour éviter le SPAM]
 
Recopiez SVP le code ci-dessous
 
    
 
Complétez SVP les champs en bleu
 
    Estimation des paramètres d'un moteur asynchrone triphasé selon le schéma de Steinmetz
    Moteur à cage d'écureuil branché en étoile : modèle équivalent rapporté au stator
    Ci-dessus la modélisation d'une phase, sachant que les 3 phases sont identiques entre elles
    V1 : tension simple (entre phase et neutre) . Remarque : tension simple = tension entre phases / racine(3)
    I1 : courant en ligne ou dans une phase avec branchement étoile.
    X1 : réactance de fuite d'une bobine de stator (flux magnétique qui ne coupe pas les deux enroulements)
    R1 : résistance d'une bobine de stator
    Z1 = R1 + jX1 : impédance propre d'une bobine de stator
    Im : courant de magnétisation de la carcasse du moteur (essentiellement utilisé au niveau de l'entrefer)
    Xm : réactance réelle intervenant dans la puissance réactive qui produit le champ magnétique tournant
    Rm : résistance fictive intervenant dans la puissance réelle perdue dans la carcasse magnétique
    S1 : puissance complexe transmise au moteur
    Sg : puissance complexe transmise au rotor, via l'entrefer (gap)
    V'2 : tension d'une phase du rotor, transformée à la fréquence du stator
    I'2 : courant d'une phase du rotor, transformé à la fréquence du stator
    Z'2 = R'2 + jX'2 : impédance propre d'une phase du rotor, transformée à la fréquence du stator
    X'2 : réactance de fuite magnétique du rotor, transformée au stator (flux magnétique qui ne coupe pas les deux enroulements)
    R'2 : résistance d'une phase du bobinage de rotor, transformée au stator
    I'2 : courant circulant dans une phase du rotor
    Rc = R'2*(1-s)/s : résistance fictive qui permet de modéliser la puissance mécanique totale en sortie Ps = 3.I'2².R'2(1-s)/s
    Rem.: cette puissance mécanique totale inclut les pertes de frottement et du ventilateur: la puissance utile est légèrement inférieure
    s : glissement = (vitesse de synchronisme - vitesse réelle) / vitesse de synchronisme
    Attention : n'entreprenez pas les mesures suivantes si vous n'avez pas les connaissances et la pratique nécessaires en électrotechnique
    Les tensions et courants en jeu sont dangereux et peuvent être mortels
    Cette méthode ne permet qu'une évaluation des différents paramètres du moteur, en régime équilibré, et sans harmoniques
    Matériel nécessaire : 1 batterie 12 V
    1 ampoule de phare auto 12V 55W environ
    3 charges résistives adaptées : exemple projecteurs halogènes 500W 220V
    Un multimètre ou pince mesurant tension et courant en continu
    Exemple : multimètre Fluke 185 ou pince Fluke 318
    Un appareil mesurant tension, courant et puissance (en monophasé ou triphasé) RMS en alternatif
    Exemple : oscilloscope Fluke 196B avec pince Fluke i410
    Exemple : analyseur Fluke 43B avec pince 80i-500s ou boucle i2000 Flex
    Des câblages propres et sûrs, un contacteur de ligne, une alimentation avec disjoncteur Am et différentiel 30 mA
    Complétez les cases bleues ci-dessous
    Les autres cases sont obtenues par des calculs
    1 Lire les valeurs suivantes sur la plaque signalétique du moteur :
    Tension nominale entre phases, moteur cablé en étoile V
    Courant nominal dans une phase, moteur cablé en étoile A
    Puissance utile à l'arbre W
    Fréquence du courant secteur Hz
    Vitesse de rotation nominale en moteur tr/mn
    Facteur de puissance
    De ces premières indications on peut déjà tirer les informations suivantes :
    Nombre de pôles pôles
    Vitesse de synchronisme tr/mn
    Tension aux bornes d'une bobine V
    Courant dans une bobine A
    Glissement (multipliez le résultat par 100 si vous voulez des %)
    Couple utile à l'arbre Nm
    Puissance transmise au rotor W
    Pertes au rotor (essentiellement des pertes cuivre) W
    Puissance électrique apparente absorbée VA
    Puissance électrique active absorbée W
    Rendement global du moteur %
    Puissance active absorbée par phase W
    Puissance réactive absorbée par phase VAR
    Impédance apparente d'une bobine Ohm
    Déphasage Phi dans une bobine rad
    Tangente (Phi)
    Partie résistance de l'impédance apparente d'un bobine Ohm
    Partie réactance de l'impédance apparente d'une bobine Ohm
    Tension minimale de service de condensateurs branchés en étoile pour ramener à 1 le facteur de puissance V
    Valeur des condensateurs branchés en étoile pour ramener à 1 le facteur de puissance à P nominale µF
    2 Débrancher le moteur du secteur, laisser les barrettes de connexion en position étoile
    Alimenter entre 2 bornes par la batterie 12V, en série avec si besoin l'ampoule de phare pour limiter le courant
    Mesurer le courant continu absorbé par les bobinages (il y a alors 2 bobinages en série) A
    Mesurer la tension continue appliquée aux bobinages V
    De ces mesures, on peut tirer l'information suivante :
    Valeur calculée de R1 Ohm
    3 Rebrancher le moteur, barrettes en étoile. Le moteur doit être fixé sur son socle
    L'axe doit pouvoir tourner librement. Démarrer le moteur et le laisser tourner à vide
    Mesurer les valeurs ci-dessous
    Mesurer la tension entre phases V
    Mesurer la puissance active absorbée par le moteur sur une phase W
    Mesurer la puissance réactive absorbée par le moteur sur une phase VAR
    De ces mesures on peut tirer les informations suivantes :
    Valeur calculée de Rm Ohm
    Valeur calculée de Xm Ohm
    4 Laisser les barettes en étoile, et le moteur bridé sur son socle, bloquer solidement l'axe du moteur
    Alimenter le moteur en interposant en série avec chaque bobinage une charge résistive adaptée
    Mesurer les valeurs ci-dessous
    Mesurer la tension entre phases V
    Mesurer la puissance active absorbée par le moteur sur une phase W
    Mesurer la puissance réactive absorbée par le moteur sur une phase VAR
    De ces mesures on peut tirer les informations suivantes :
    Valeur calculée de R'2 Ohm
    Valeur estimée de X1 Ohm
    Valeur estimée de X'2 Ohm
    Vitesses de synchronisme (tr/mn)
    Nombre de pôles
    5 Récapitulatif
    Couplage Etoile
    R1 Ohm
    X1 Ohm
    R'2 Ohm
    X'2 Ohm
    Rm Ohm
    Xm Ohm