Vannes, clapets, crémaillères, crics

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : dB-), Forge

Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 4290
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Vannes, clapets, crémaillères, crics

Message par dB-) »

Bonjour,

je pense qu'il faut faire simple et rustique, et reprendre les solutions qui ont été conseillées et qui sont utilisées quasiment partout :
  • idéalement un vérin hydraulique : même si ça coûte un peu, on n'en parle plus pendant 50 ans..
  • en variante, si les crics et crémaillères sont en bon état, un moto réducteur électrique avec limiteur de couple
Un moteur hydraulique, qu'il soit lent ou rapide avec réducteur épicycloïdal interne, coûte un bras aussi, il faudra y ajouter le groupe hydraulique avec distributeur 4/3, les flexibles, les limiteurs de débit et pression dans les deux sens, et dans certains cas (selon les moteurs) une 3ème ligne de drain, ou un jeu de clapets automatiques pour envoyer le drain sur le retour vers la bâche, etc..

2008-06-30-08h27m49.jpg
2008-10-24-08h08m03.jpg

Bon W.E.

dB-)
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
didier Beaume, DBH Sarl 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol, RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs
Microcentrale avec une Kaplan DR 1600 l/s @ 4.80 m en entraînement direct @ 500 tr/min

Image
Site Web DBH Sarl.eu
pierre
Membre
Messages : 240
Inscription : 26 mai 2010, 20:16
Localisation : aveyron

Re: Vannes, clapets, crémaillères, crics

Message par pierre »

Bonjour à tous
Je fais un week end technique par mois... Sujet moto reducteur vanne vu j ai les crics:
J ai repéré un reducteur CHML 50 avec limiteur de couple intégré et reglable jusqu'à 107 N.m. Un moteur 370W 1400rpm peut aller dessus. Soit environ 40N.m à 70 tr min avec un rapport 20.
Mes 2 crics sont assez normaux même s il faut de la force pour ouvrir quand la chambre d eau est vide, j attends qu elle se remplisse. Je suppose 25kg sur bras de 30 cm, 75 N.m pour la décoller.

Je voudrais avoir confirmation :
- même s il y a du jeu reducteur, faut il un moteur monophasé avec 2 condensateurs pour augmenter le couple de démarrage?
- j imaginais que la courbe de couple soit ok pour encaisser 75 N.m s il a déjà démarré sur le jeu. Le couple max d un moteur etant entre 2 et 3.
-faut il un moteur frein si je rend tout commandable à distance? Mon impression est que le reducteur en plus du cric, pas besoin.

Ou dois je prendre un réducteur de rapport de 40? Pour doubler le couple moteur et indirectement rajouter des frottements pour ne pas avoir besoin de frein.

Bon week-end
Pierre
Moulin à blé/Filature , Dumont kaplan 3m 3m3/s 225 tr/min
Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 4290
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Vannes, clapets, crémaillères, crics

Message par dB-) »

Bonjour,

pour ouvrir quand la chambre d eau est vide, j attends qu elle se remplisse

Tout à fait, c'est le principe des écluses sur les canaux (comme le disait La Fontaine qui devait sûrement manœuvrer des vannes, "Patience et longueur de temps font plus que .." :D )

Vu de loin, je pense que ce dimensionnement est un peu juste : il n'y a pas de marge de sécurité, laquelle permet de rattraper les erreurs de calcul, l'augmentation du frottement lié au manque d'entretien, le collage d'une vanne par le gel, etc..

Il est possible que le rattrapage du jeu du multiplicateur et du cric suffise au lancement d'un moteur monophasé (quitte à faire d'abord un démarrage en sens inverse, ce qui complique), mais il est possible aussi que ça ne suffise pas..

Je me suis fait avoir une fois avec des motoréducteurs sans frein, la vanne redescendait tout doucement, au gré des changements de température ou autre mystère, après coup j'ai ajouté un frein électrique à l'arrière du moteur (frein à disque pressé par des ressorts, et écarté par une bobine alimentée en même temps que le moteur)

Le plus simple est de dimensionner large, avec un frein, et de prévoir un limiteur de couple réglable sur place lors de la mise en service : desserré au début, on le serre progressivement jusqu'à obtenir le décollement de la pelle de vanne.

Bonne journée

dB-)
didier Beaume, DBH Sarl 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol, RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs
Microcentrale avec une Kaplan DR 1600 l/s @ 4.80 m en entraînement direct @ 500 tr/min

Image
Site Web DBH Sarl.eu
Répondre