Minoterie / moulin de 1708 en Bretagne

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, dB-), MHEC

sylvainpellier
Membre
Messages : 3
Inscription : 29 oct. 2021, 20:53

Minoterie / moulin de 1708 en Bretagne

Message par sylvainpellier »

Bonjour, notre jeune coopérative à but non lucrative vient de racheter le moulin Saint-Gilles à Binic (22) (site de la coopérative)

Nous n'avons aucune compétence dans la minoterie ou la meunerie ancienne (même pas dans la contemporaine).

Un des projets possibles est de remettre en fonctionnement tout le moulin (ou une petite partie) pour refaire de la farine et de l'accueil pédagogique.

Pour ça nous cherchons déjà à comprendre l'installation actuelle, nous cherchons donc des compétences.

Si quelqu'un si connaît je laisse toutes les photos que j'ai qui montre le moulin ;)

Si quelqu'un est motivé pour venir le visiter il est le bienvenue :hello:

Si vous avez le moindre conseils, idées, propositions vous êtes le bienvenue aussi :D

Voici quelques photos.

On a trouvé une meule, des rouleaux, toute la machinerie pour transporter le grain. On a compris qu'il y avait la retenue d'eau, l'endroit ou l'eau tombait pour actionner le moulin (on ne comprends pas ce qu'il y a dans cette pièce sous la vase).

Le moulin a été électrifié et a perdu sa roue : http://patrimoine.region-bretagne.fr/ge ... 83276f4416

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Arago
Membre
Messages : 160
Inscription : 22 nov. 2014, 17:06

Re: Minoterie / moulin de 1708 en Bretagne

Message par Arago »

Bonjour,

Le moulin est équipé d'une "turbine Francis double" en "chambre d'eau".

Vu le profondeur de la chambre d'eau (= cuve) et le niveau d'eau (mur plein de boue), la chute d'eau doit être de plusieurs mètres/quelques mètres.
La turbine Francis double (= 2 roues Francis dans la même turbine) doit prendre pas mal d'eau.

Le potentiel du moulin mérite sérieusement d'être étudié.

D'après Géoportail : Canal 670 m de long. Chute brute 4 m environ. Une seconde prise d'eau sur un affluent (?). Un moulin concurrent sur l'autre rive.

De plus, le site est déjà équipé d'une turbine (état à vérifier) qui semble performante et solide.

La tringlerie, hors de la boue, est le système de vannage des 2 roues.
Derrière le mur de gauche, il y a l'arrivée de l'arbre qui récupére l'énergie des 2 roues Francis (les roues sont dans la turbine, non visibles).

Exemple de Francis double en chambre d'eau : https://img1.exportersindia.com/product ... 315036.jpg
Exemple des 2 roues et de l'arbre interne (ce qui tourne dans le turbine, non visible) : https://d3c0q80nmylf81.cloudfront.net/f ... 007467.jpg

Les moulins ont été parfois électrifiés pour pouvoir tourner toute l'année mais en continuant à utiliser prioritairement la turbine ou pour augmenter la puissance utilisée.

Cordialement,
Arago
sylvainpellier
Membre
Messages : 3
Inscription : 29 oct. 2021, 20:53

Re: Minoterie / moulin de 1708 en Bretagne

Message par sylvainpellier »

MERCI :shock: :shock: :shock: :shock:

C'est vraiment très agréable de comprendre un peu mieux ce qu'on vient d'acheter :lol:

Est-ce que la prochaine étape ne serait pas d'enlever toute la boue de la chambre d'eau ?

On a aussi du travail en amont pour nettoyer le bief et la chambre de retenue, faire poser une nouvelle grille de protection, des milliers de trucs rouillés qui trainent à droite et à gauche ... mais on y voit plus clair.

Encore merci. Si vous avez des pistes, des idées, des remarques n'hésitez vraiment pas, on est preneur de toutes informations (d'ailleurs j'ai tout le forum "ressources" à aller lire.
Papillon
Membre
Messages : 5
Inscription : 03 nov. 2021, 16:15

Re: Minoterie / moulin de 1708 en Bretagne

Message par Papillon »

Binjour. Je suis coopérateur de la coopérative des possibles. Votre réponse est encourageante. J ai commencé à lire le forum . En tant qu' ancien ingénieur, je recherche des méthodes de calcul de puissance de notre machine et des techniques de devasement . Merci pour votre aide afin de nous aiguiller sur le forum très riche en informations.
Arago
Membre
Messages : 160
Inscription : 22 nov. 2014, 17:06

Re: Minoterie / moulin de 1708 en Bretagne

Message par Arago »

Bonjour,
Personnellement, je suis trop loin géographiquement pour venir visiter votre moulin. Dommage...
Papillon a écrit : 07 nov. 2021, 12:52 je recherche des méthodes de calcul de puissance de notre machine et des techniques de devasement .
Pour la puissance exacte, si on peut identifier la turbine (fabricant, modéle précis) se sera facile, une fois la turbine dévasée et la chute nette mesurée.
Sinon cela pourra être calculé à partir des dimensions des 2 roues (débit max absorbable, en m3/s) et avec de la hauteur de chute mesurée (hauteur eau dans le bassin en charge rempli à rapport à la hauteur eau canal de fuite, en m).

Pour le dévasement, plusieurs méthodes (souvent un mix n°1 & 2 ou seulement la n°1) :
1- pelles, seaux et corde
2- débouchage de la vidange du bassin de mise en charge. Il doit avoir une vanne, cloche, trappe pour vider la cuve. Puis envoi d'eau (canal ou lance incendie ou pompe).

3- Enfin, un coup de jet sur la turbine pour y voir plus clair

Attention de ne pas "colorer" la rivière avec de la boue, il faut faire le n°2 & 3 un jour de crue.
Il doit y avoir 1,2 m de boue, au pire 1,6 m.

Le canal de fuite doit être aussi à nettoyer (la remise en eau de la turbine restaurée peut s'en charger selon le cas).
Le canal d'amenée doit être aussi à nettoyer et à débroussailler un peu. C'est facile techniquement mais attention canal à sec/canal en eau. (Voir sur le forum les discussions sur le "Curage", terme qui implique une Déclaration IOTA).

Il faut penser aussi au volet administratif (même si vous ne faites rien) : trouver une preuve d'existence avant 1790 (ce devrait être facile puisque vous avez déjà un historique) et voir s'il existe un Réglement d'Eau. Après une recherche sur Internet, direction les Archives Départementales.

Cette turbine peut servir A MINIMA à faire de l'Autoconsommation (éclairage, chauffage...) mais l'option revente doit être étudiée avec soin.

Toutes les infos sont sur le forum.

Cordialement,
Arago
Papillon
Membre
Messages : 5
Inscription : 03 nov. 2021, 16:15

Re: Minoterie / moulin de 1708 en Bretagne

Message par Papillon »

Bonjour. Notre turbine est tjs dans la vase mais nous avons retrouvé un pub de l époque. Ce serait une turbine Francis Camille Dumont.
turbine des possibles.jpg
On recherche une doc technique de ces turbines . Est elle disponible sur le Web? Notre installation semble correspondre à la photo du haut à gauche
Merci pour votre aide
NB: notre prise d eau etant maintenant reduite, l idée serait , que connaissant la hauteur de chute , que l on puisse évaluer approximativement les KWh disponibles en autoconsommation
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Arago
Membre
Messages : 160
Inscription : 22 nov. 2014, 17:06

Re: Minoterie / moulin de 1708 en Bretagne

Message par Arago »

Papillon a écrit : 17 nov. 2021, 13:31 On recherche une doc technique de ces turbines . Est elle disponible sur le Web? Notre installation semble correspondre à la photo du haut à gauche

NB: notre prise d eau etant maintenant reduite, l idée serait , que connaissant la hauteur de chute , que l on puisse évaluer approximativement les KWh disponibles en autoconsommation
Voir sur le Forum, rubrique "Ressources".
Parfois sur le Web, on peut trouver quelques infos par hasard (ex : une vieille brochure en vente).

Votre turbine correspond à la photo du haut et aussi à celle du centre, à gauche. La seule différence est que la votre posséde une double commande de vannage (une par roue, les 2 roues sont indépendantes dans la gestion des débits), ce qui semble mieux. Alors que sur la photo, la commande est unique pour les 2 roues.

Attention, pour un même modéle de turbine, il peut exister plusieurs tailles (+ grand = + d'eau = + KW).

Les "4 m brut" que j'ai indiqué, sont indicatif et très approximatif. :-? Il faut le mesurer sur site.

Mesurer les dimensions de la prise d'eau (largeur X hauteur en eau), vérifier l'absence de réduction sur le tracé du canal et multiplier par la vitesse de l'eau (généralement 0,5 à 1 m/s, plus si canal en forte pente) et vous aurez le débit prélevable. =ce qui pourrait circuler théoriquement dans le canal
Tenir compte aussi de l'envasement.

Mais il faut aussi estimer le débit du cours d'eau. = l'eau disponible. -10% du module en Débit Réservé(DR).

Dans votre cas c'est très simple, un jaugeage existe juste à coté. :D
http://www.hydro.eaufrance.fr Riviére IC ou commune Binic.
Module = 615 l/s.
Donc DR = 61,5 l/s

Sous réserve que le canal soit assez grand à l'origine (= droit d'eau), vous pouvez équiper à 0,5 jusqu'à 0,9 m3/s (fréquence... 0,80 : 948 l/s, 0,70 : 650 l/s, ...).

Même avec seulement 2 m de chute et 500 l/s il sortira 7,5 KW. Cela semble être un minimum.
La maximum semble être 36 KW (5 m net et 900 l/s).
Seule l'analyse précise du site peut donner le vrai résultat (très probalement situé entre 7,5 et 36 kW, sauf si sous ou sur-équipement du site)...
sylvainpellier
Membre
Messages : 3
Inscription : 29 oct. 2021, 20:53

Re: Minoterie / moulin de 1708 en Bretagne

Message par sylvainpellier »

Merci pour ces réponses.

Les chiffres de débit de l'ic sont connus mais malheureusement notre bief n'est plus alimenté par l'ic mais par un affluent de l'ic.

Je vais aller aux archives comprendre la légalité de notre droit d'eau + les débits associés

Le débit actuel est beaucoup plus faible et bien loin des 500 litre/s

Je vais essayer de mesurer la chambre d'eau, estimé la réserve d'eau et la hauteur de chute pour qu'on puisse affiner les calculs.

Il y une chance qu'après 45 ans la turbine soit encore fonctionnelle ?

A titre d'information a d'autres turbines (anciennes) dans nos greniers :alcool1:
Arago
Membre
Messages : 160
Inscription : 22 nov. 2014, 17:06

Re: Minoterie / moulin de 1708 en Bretagne

Message par Arago »

sylvainpellier a écrit : 18 nov. 2021, 17:14 Les chiffres de débit de l'ic sont connus mais malheureusement notre bief n'est plus alimenté par l'ic mais par un affluent de l'ic.
...

Je vais essayer de mesurer la chambre d'eau, estimé la réserve d'eau et la hauteur de chute pour qu'on puisse affiner les calculs.
...
Il y une chance qu'après 45 ans la turbine soit encore fonctionnelle ?
1- Le moulin est en bon état, une grande partie canal coule encore... Le droit d'eau semble persitant.
Pourquoi l'IC n'arrive plus ? Canal bouché ? Etat du seuil ?

Pour connaitre le débit de l'affluent, il faut faire un rapport entre les surfaces de bassin versant : 10,8 km2 / 79 km2. Vous aurez 10,8/79 (soit 13,7 %) des débits... et de la puissance. :-? :oops: :-? Il vous faut aussi l'Ic si vous ne voulez pas vous limiter à 1 ou 2 kW.


2- Le volume de la chambre d'eau, correctement dimensionnée, n'entre pas dans le calcul du potentiel.
Ex : 15 m3 sont vidés en 30 secondes avec 500 l/s. Seul un réservoir de plusieurs milliers de m3 permet de faire des éclusées.
A moins de prévoir une pico-installation de quelques centaines de Watts.

A la limite, vous pouvez mesurer l'entrée de la chambre (partie en eau, en estimant le niveau d'eau à l'époque) = canal qui rejoint la cuve.
Ex : largeur 1,5 m X hauteur 0,8 m (hauteur totale sous plafond 1 m). Ainsi que le canal d'amenée.

3- Oui, c'était du solide et fait pour durer. Après restauration.
Papillon
Membre
Messages : 5
Inscription : 03 nov. 2021, 16:15

Re: Minoterie / moulin de 1708 en Bretagne

Message par Papillon »

Bonjour. Auriez vous une valeur indicative du debit d armenent de notre turbine? Un débit de 100litres/ seconde serait il suffisant pour démarrer ce type de turbine? Merci pour ces précieux renseignements . Pour info, le seuil pourrait éventuellement être reconstruit cela permettrait de re alimenter le bief tout en respectant les normes environnementales en vigueur....
Répondre