Moteurs et génératrices asynchrones

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, dB-), MHEC

Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3897
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par dB-) »

Bonsoir,

normalement ça devrait aller, moyennant si besoin une réduction du courant de démarrage.

Il y a quelques années j'ai utilisé un moteur de 30 kW cos Phi 0.81 (donc puissance apparente 37 kVA) en tant que génératrice sur une turbine : connexion à l'AGCP du point d'injection tarif bleu 36 kVA (60 A) via une ligne d'environ 50 m en 5G16², et transformateur Enedis de 250 kVA à une centaine de mètres.

2020-07-25_224231.png
2020-07-25_224349.png

Environ 8 fois sur 10 cela couplait sans problèmes, mais les 2 fois sur 10 restantes l'AGCP déclenchait :snif: La solution a été celle que j'ai déjà indiquée quelques messages plus haut, à savoir un pré-couplage via un gradateur biphasé Eaton DS7 équipé en interne d'un contacteur de bypass :

2020-07-25_224436.png

- ouverture du distributeur de la turbine pour atteindre à peu près la vitesse de synchronisme
- enclenchement du gradateur-contacteur, dont on peut régler facilement le courant maxi prélevé, la durée de rampe, etc ..
- grâce à la rampe, la vitesse de synchronisme est atteinte précisément et en quelques secondes, sans choc mécanique ni surintensité
- ensuite le contacteur interne se ferme seul.

Depuis cette installation, plus aucun déclenchement de l'AGCP :super:

Possibilité aussi, comme l'indiquait From, de passer par des résistances de pré-couplage (la plupart des installateurs placent 3 résistances, une par phase, mais en pratique 2 suffisent)

Bonne soirée

dB-)
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
didier Beaume, DBH Sarl 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol, RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs
Microcentrale avec une Kaplan DR 1600 l/s @ 4.80 m en entraînement direct @ 500 tr/min

Image
Site Web DBH Sarl.eu
Avatar de l’utilisateur
PERRET
Membre
Messages : 951
Inscription : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par PERRET »

Bonjour,

A priori, oui.

37 kVA sous 400 V triphasé donne une intensité en ligne, en marche normale, de ± 53 A. Pas de problème, le disjoncteur de branchement étant réglé à 60 A.
Mais un problème peut subsister, dépendant essentiellement du disjoncteur de branchement, c'est celui de la surintensité au moment du couplage.
D'après ce que l'on m'a dit et lu, le compteur Linky avec son disjoncteur incorporé, légèrement temporisé, supporte très bien cette surintensité transitoire au couplage.

A mon avis, il est sage de prévoir dans le coffret où sera situé le contacteur de couplage la place suffisante pour y adjoindre un deuxième contacteur de puissance si vous aviez, parfois, une disjonction au couplage et que vous soyez obligé de faire en couplage en deux temps avec adjonction de deux résistances en série au moment du couplage.

Mais, rassurez-vous, si la puissance de la turbine est suffisante et la génératrice - de bonne fabrication - située dans une ambiance pas trop chaude, vous arriverez à fournir 33 kW au réseau et même plus de 40 kW en installant une batterie de condensateurs de 30 kVAr commandée par un varmètre.

Tout ce raisonnement est fait en considérant que la tension réseau est stable et est égale à 400 V entre phases (231 V entre phases et neutre).

En réalité, Enedis a tendance à maintenir une tension réseau plus élevée, d'une part pour diminuer ses pertes en ligne, d'autre part pour compenser les chutes de tension dans le cas de réseaux fort chargés.
Par exemple, où j'habite, elle est habituellement de l'ordre de 235 V et chez un ami, près d'un transfo HTA/BT, de 243 V - (421 V entre phases).
Cette élévation de tension réseau ne peut que vous être favorable si la puissance de la turbine le permet.
Claude PERRET
toor
Membre
Messages : 263
Inscription : 07 mars 2015, 11:51
Localisation : Toulouse

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par toor »

Bonsoir,

Merci pour ces retours.
Je reagit sur 2 points : Le compteur Enedis est effectivement reglé sur 60A mais est-il immediat ou tres legerement temporisé ? Car dans mon cas j ai bien observé une coupure du disjoncteur et jamais du Linky. Je vais qd meme poser la question a Enedis.....

Autre chose concernant le gradateur biphasé : pourquoi ne pas l'utiliser avec la gene de 45 kW ? Si je controle mes courant d appel, je vais faire en sorte de rester inferieur a 60A, non ?

Merci bcp
toor
Avatar de l’utilisateur
PERRET
Membre
Messages : 951
Inscription : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par PERRET »

Bonjour,

Tous ces raisonnements ne tiennent que si l'on connaît les caractéristiques de la turbine, tout au moins puissance et vitesse de rotation, même de façon approximative, ou déterminées avec le petit logiciel d'A. Mandret "Calcul Roue", disponible sur le Forum.

A quoi bon mettre une génératrice de 30 ou 45 kW si la turbine, dans les conditions les plus favorables, ne peut fournir, par exemple, que 20 kW (27 CV) sur l'arbre, soit environ 17 kW aux bornes en tenant compte des rendements prévisibles de la transmission et de la génératrice.

Or, pour autant que je souvienne, vous n'avez jamais indiqué les caractéristiques de votre turbine. Si oui, nous les rappeler.
Claude PERRET
Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3897
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par dB-) »

Bonjour,

Le compteur Enedis est effectivement reglé sur 60A mais est-il immediat ou tres legerement temporisé ?

Normalement, un branchement tarif bleu récent comporte :

- un compteur Linky, propriété d'Enedis, avec son propre disjoncteur interne réglé sur le courant correspondant à l'abonnement souscrit, donc ici 60 A pour un abonnement triphasé 36 kVA (le réglage peut se faire localement ou à distance).

- et en aval du Linky, l'ancien AGCP (Appareil Général de Coupure et Protection), qui reste en place pour permettre un sectionnement de l'installation avec coupure visuelle, et qui lui doit maintenant être réglé à son courant maximum. J'avais donné quelques messages plus haut la courbe de ces AGCP, en gros la plupart supportent :

- en permanence un courant allant jusqu'à 1.4 fois le nominal (donc ici 84A)
- pendant une dizaine de secondes 2 fois le nominal (120 A)
- pendant 1/2 seconde 5 fois le nominal (300 A)
- et une ou deux périodes (40 ms) 10 fois le nominal (600 A)

Mais ça dépendait des marques et lots d'AGCP.

Car dans mon cas j ai bien observé une coupure du disjoncteur et jamais du Linky

Avec un Linky, l'AGCP n'est plus là pour faire respecter le courant maximal de l'abonnement (c'est le Linky qui s'en charge), mais juste pour permettre une mise hors tension fiable préalablement à des travaux.

Si votre AGCP disjoncte (et non pas le Linky), c'est peut être qu'il est mal réglé, et normalement il vous appartient et vous pouvez le régler à son maximum (sauf erreur de ma part !!! Vérifiez au préalable avec votre électricien et/ou Enedis).

Le Linky est bien sûr lui aussi temporisé, avec une courbe semblable à celle ci-dessus, mais plus précise et répétitive d'un compteur à l'autre. La doc technique complète du Linky est quelque part sur le forum, je chercherai à l'occasion mais le devoir m'appelle (et mon râteau :mdr3: )

Autre chose concernant le gradateur biphasé : pourquoi ne pas l'utiliser avec la gene de 45 kW ?

Oui, c'est ce que je suggérais quelques messages plus haut, mais :
  • le gradateur sera un poil plus cher
  • il n'est pas certain à 100 % que cela fonctionne
  • il n'est pas sûr non plus qu'Enedis accepte un schéma unifilaire mentionnant une génératrice de 45 kW sur un raccordement 36 kVA (quoi que le démarreur "soft" soit un bon point)
  • cette "grosse" génératrice tournant à charge partielle va consommer un réactif anormalement élevé, ce qu'Enedis ne va pas apprécier (normalement le réactif consommé est libre sur un abonnement bleu, mais là ça sort des habitudes), il faudra compenser, au moins partiellement, avec un petit coffret de condensateurs et son régulateur varmétrique
Bonne journée

dB-)
didier Beaume, DBH Sarl 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol, RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs
Microcentrale avec une Kaplan DR 1600 l/s @ 4.80 m en entraînement direct @ 500 tr/min

Image
Site Web DBH Sarl.eu
toor
Membre
Messages : 263
Inscription : 07 mars 2015, 11:51
Localisation : Toulouse

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par toor »

Bonjour,

Encore merci pour ces elements. je redonne un peu le contecte qui s est effectivement perdu des les differents fils.
Turbine francis verticale de 64 kW brut sous 4m de chute, vitesse de 240 RPM.
Debit estimé a 1,7 m3 et le fondé en titre est a 1,9 mais l etat du canal (900m) ne permet pas de prendre ce debit du moins dans son etat actuel : bcp de travail a deboiser et rectifier les berges.....
J ai estimé une puissance de 43 kW nette mais il faudrait disposer du debit...... Je pensais bêtement que mon installation fournirait qq chose proche de 36 kW tout de meme....

Effectivement cette gene de 55 kVA est un probleme coté reactif Enedis, pourtant mon schema unifilaire est tjs été celui-la ! Etrange de ne pas avoir eut cette remarque de la part de Enedis ? Bref je testerai bien un couplage avec des resistances, voire plusieurs etages, ceci ne fait que complexifier la sequence de démarrage et un certail nombre de contacteurs a ajouter (j ai deja jetter un oeil sur le bon coin car il me faut qd meme du 100 A pour avoir un peu de marge....)
Ensuite j'espere ne pas avoir a mesurer ces courants de couplage car il faut forcement du materiel specialisé.....
Merci pour la courbe du AGCP, effectivement il est censé tenir 10xIn pendant moins de 1s, ce qui semblerai acceptable. Mon modele est ITRON 5ààmA Ir 30-60 A, SDB IV 500 60 A S. Je vais faire un recherche.....

Bref j'ai bien compris que ma gene est un peu grosse, mais je voudrait etre sur de pouvoir coupler une 30 kW sans devoir installer des dispositifs additionnels.....

A suivre donc !

Merci et bonne soiree
toor.
Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3897
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par dB-) »

Bonsoir,

vous aviez dit quelques messages plus haut :

Nota: Etoile triangle pas possible car c est une machine 400V triangle donc pas possible.

Etes-vous sûr de ça ? Est-il vraiment impossible de la coupler en étoile ? Il faudrait S.V.P. une photo de la boite à bornes (ouverte ! :mrgreen: )

Bonne soirée

dB-)
didier Beaume, DBH Sarl 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol, RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs
Microcentrale avec une Kaplan DR 1600 l/s @ 4.80 m en entraînement direct @ 500 tr/min

Image
Site Web DBH Sarl.eu
toor
Membre
Messages : 263
Inscription : 07 mars 2015, 11:51
Localisation : Toulouse

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par toor »

Bonsoir,

Je n ai pas de photo sous la main mais je me souviens que ca ressemble a la photo de gauche :
etoile_triangle.jpg
J ai dit que demarrage etoile/triangle impossible car en etoile il faut du 690 V mais je pense que je me suis trompé car si les enroulements sont en 400 volts, j immagine qu un demarrage etoile cosommera bcp moins de courant mais quid de la vitesse ???
Ca depasse mes competances....

Bonne soiree
toor.
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Avatar de l’utilisateur
moulino51
Site Admin
Messages : 3642
Inscription : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims
Contact :

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par moulino51 »

Voila, :D
ai dit que démarrage étoile/triangle impossible car en etoile il faut du 690 V mais je pense que je me suis trompé car si les enroulements sont en 400 volts, j imagine qu un demarrage etoile consommera bcp moins de courant mais quid de la vitesse ???
Tu n'as sans doute pas bien lu les explications de Claude plus haut :
Mettre des résistances pour le démarrage (moins d'une seconde)


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"
toor
Membre
Messages : 263
Inscription : 07 mars 2015, 11:51
Localisation : Toulouse

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par toor »

Oui bien sur, les resistances sont une des solutions mais je repondais surtout à dB-) qui proposait de faire un couplage etoile au demarrage....

toor.
Répondre