Moteurs et génératrices asynchrones

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, dB-), MHEC

Avatar de l’utilisateur
PERRET
Membre
Messages : 951
Inscription : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par PERRET »

Bonjour,

Si on regarde la photo de la plaque à bornes, la génératrice de 45 kW doit pouvoir être couplée en étoile sans problème.
Déplacer pour cela les barrettes dans la plaque à bornes et d'essayer de coupler au réseau.
Les intensités sont alors théoriquement divisées par trois et la puissance fournie de même : 45 / 3 = 15 kW.

En réalité plus, car la puissance d'une machine asynchrone est limitée principalement par l'échauffement du bobinage et dans ce cas de figure il n'y a aucun problème.
Et rassurez-vous, de 0 à 15 kW elle tournera, théoriquement, entre 1 000 et 1 010 t/mn.

Néanmoins se méfier lors des essais : si la turbine fournit une puissance beaucoup plus importante, par exemple 30 kW ? le "glissement", de la génératrice : 1 010 - 1 000 = 10 t/mn, va augmenter proportionnellement à la puissance fournie et, à un moment donné, la génératrice risque "décrocher" et la turbine s'emballer.
Lorsque ce décrochage se produit, être présent et refermer les directrices.
Une fois connu ce point d'ouverture maximum des directrices, mettre une butée pour en limiter l'ouverture, avec une marge de sécurité.

Si la génératrice est en place, rien de plus facile de faire un essai avec cette machine de 45 kW.
Et, avec une peu de chance, ne pas disjoncter au couplage.
Claude PERRET
Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3897
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par dB-) »

Bonjour,

je repondais surtout à dB-) qui proposait de faire un couplage etoile au demarrage....

Et moi je pensais surtout à faire quelques essais (avec l'aide d'un électricien confirmé si besoin) :

- sectionnez l'installation, ouvrez le disjoncteur de la génératrice
- couplez votre génératrice en étoile
- refermez le disjoncteur de la génératrice et le sectionneur
- si possible, réglez le disjoncteur de la génératrice à In = 45A et Id/In = 5 par exemple
- enclenchez le contacteur à la main une fraction de seconde pour vérifier que le sens de rotation est bon
- ouvrez lentement le distributeur de la turbine pour la faire accélérer
- un peu en dessous du synchronisme (exemple ici entre 990 et 1000 tr/min), fermez le contacteur
- avec un câblage étoile et les données de vos messages précédents, le Linky, l'AGCP et le disjoncteur génératrice ne devraient pas déclencher
- ouvrez ensuite très progressivement le distributeur de la turbine (par exemple 1/2 h pour passer de 0 à 100%)

Les premières minutes vous allez consommer un peu, puis plus rien, puis normalement vous devez commencer à injecter !! :super:

Surveillez le courant en ligne comme le lait sur le feu, vous ne devez pas dépasser 45 A sous peine d'endommager votre génératrice !

Pour cela :

- soit vous placez une pince ampèremétrique TRMS sur un des câbles de la génératrice : maxi donc 45 A
- soit vous surveillez la puissance apparente sur le Linky, elle ne doit pas dépasser 31 000 VA
- si vous avez pu régler le disjoncteur génératrice à 45A c'est une sécurité (si vous ouvrez trop le distributeur il disjonctera)

Ce câblage étoile vous permet de coupler sans faire disjoncter, de faire des essais pendant quelques jours, et d'injecter les 1ers kWh ! Mais vous devez limiter l'ouverture du distributeur de sorte à ne jamais dépasser un courant de 45 A ou une puissance apparente de 31 kVA, sinon vous détruirez la génératrice.

Par la suite, vous pourrez décider quoi faire :

a) en rester là : en bridant mécaniquement le distributeur et avec un disjoncteur génératrice réglé à 45A, vous produirez environ 25 kW
b) ajouter un petit coffret de réactif pour ramener le cos Phi global à un peu moins de 1 (inductif), vous pourrez alors approcher les 31 kW
c) essayer de coupler en étoile et d'injecter en triangle : démarrage étoile-triangle, pas évident que l'AGCP et le Linky supportent le triangle
d) changer de génératrice
e) laisser tomber l'hydro et se reconvertir dans le fromage de chèvre ou autre :hehe: (mais pas évident non plus à traire, les biquettes !)

Etc ...

Edit dB-) : Attention, erreurs dans ce message, voir le rectificatif plus bas !

Bonne fin d'AM

dB-)
didier Beaume, DBH Sarl 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol, RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs
Microcentrale avec une Kaplan DR 1600 l/s @ 4.80 m en entraînement direct @ 500 tr/min

Image
Site Web DBH Sarl.eu
Avatar de l’utilisateur
moulino51
Site Admin
Messages : 3642
Inscription : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims
Contact :

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par moulino51 »

vous placez une pince ampèremétrique TRMS sur un des câbles de la génératrice
Hé oui, c'est même comme ça que je limite le courant sur la mienne (turbine 30 kw sur géné de seulement 15 kw :D )
01.jpg

Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"
Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3897
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par dB-) »

Gé,

je vois qu'on a la même pince Métrix ::d

2020-07-29-22h25m27.jpg

Bon, personnellement je ne m'en sers plus, j'ai plus pratique et précis, mais elle est marrante et fonctionne sans piles !

Bonne soirée

dB-)
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
didier Beaume, DBH Sarl 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol, RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs
Microcentrale avec une Kaplan DR 1600 l/s @ 4.80 m en entraînement direct @ 500 tr/min

Image
Site Web DBH Sarl.eu
Avatar de l’utilisateur
moulino51
Site Admin
Messages : 3642
Inscription : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims
Contact :

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par moulino51 »

Nous avons les mêmes valeurs :D


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"
Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3897
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par dB-) »

Bonjour,

rectificatif à propos de mon message ci-dessus: désolé je me suis un peu mélangé les pinceaux, on parle ici d'une machine asynchrone qui prélève son excitation sur le réseau, et non d'un alternateur avec excitation séparée ...

Avec un couplage étoile au lieu de triangle les bobinages sont sous alimentés, la magnétisation sur une partie de l'alternance est incomplète et donc la restitution sur l'autre partie de l'alternance aussi.

Tout est bon dans mon précédent message (comme dans le cochon), sauf :

- la valeur maximale du courant ne sera pas de 45 A, mais plus faible, de l'ordre d'une trentaine d'ampères, pas de danger pour la génératrice
- la puissance apparente fournie maximale sera donc de l'ordre d'une vingtaine de kVA
- la puissance active est difficile à prédire, elle est fonction du mauvais cos Phi de la machine sous alimentée, peut-être une douzaine de kW

On retrouve les valeurs du message de M. Perret, donc production faible, mais ça vaut le coup de faire cet essai et de produire un peu !

Bridez la turbine pour ne pas dépasser la vitesse nominale de 1010 tr/min, au delà le glissement serait trop important ce qui ferait chauffer inutilement le rotor et pourrait l'endommager.

Bonne journée

dB-)
didier Beaume, DBH Sarl 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol, RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs
Microcentrale avec une Kaplan DR 1600 l/s @ 4.80 m en entraînement direct @ 500 tr/min

Image
Site Web DBH Sarl.eu
toor
Membre
Messages : 263
Inscription : 07 mars 2015, 11:51
Localisation : Toulouse

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par toor »

Bonsoir tout le monde,

Je n ai pas encore tenté le fromage de chevre mais j ai plutot fait ce test entre 2 coffrages de cette (foutue) passe à poissons.
Alors voici : aucun pb de couplage, j'ai reussi a pousser le 1er kWh sur le reseau, pour preuve :
20200730_165619.jpg
Un grand moment tout de meme ! Le compteur Enedis affichait 11500 kVA et mon amperemetre 17A (j ai d ailleurs du mal a recoller les morceaux....quelle tension prendre 400V ou 230 sur une seule resistance ??)
Mais je n avais pas beaucoup d'eau, du coup je n ai pas pu depasser 17A.....
Ca reste assez faible, je ne sais pas trop ce que je vais faire encore.....

A suivre et merci pour tous ces conseils.

toor
Vous ne pouvez pas consulter les pièces jointes insérées à ce message.
Avatar de l’utilisateur
moulino51
Site Admin
Messages : 3642
Inscription : 11 févr. 2010, 09:45
Localisation : Région de Reims
Contact :

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par moulino51 »

et mon amperemetre 17A
Quand je suis a 17A, je ne produits rien ;-) et pour 15 kW je me limite a 30 A a l'aiguille de mon superbe ampèremètre collector.
Claude me disait que ces 17 A correspondaient a la magnétisation de la géné.


"Il ne suffit pas de regarder quelle planète nous allons laisser à nos enfants
mais aussi quels enfants nous laisserons à la planète"
Avatar de l’utilisateur
dB-)
Site Admin
Messages : 3897
Inscription : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par dB-) »

Bonsoir,

ça semble cohérent, en triphasé on a :

Q = U * I * racine(3) avec :

Q : puissance apparente en volts * ampères (VA)
U : tension efficace entre phases, en volts (V)
I : intensité efficace dans une phase, en ampères (A)

Donc ici Q = 400 * 17 * racine (3) = 11500 VA ou 11.5 kVA

Bonne soirée

dB-)
didier Beaume, DBH Sarl 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol, RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs
Microcentrale avec une Kaplan DR 1600 l/s @ 4.80 m en entraînement direct @ 500 tr/min

Image
Site Web DBH Sarl.eu
jejekart
Membre
Messages : 364
Inscription : 27 avr. 2015, 08:56
Localisation : Maine et loire

Re: Moteurs et génératrices asynchrones

Message par jejekart »

toor a écrit : 30 juil. 2020, 21:23 Alors voici : aucun pb de couplage, j'ai reussi a pousser le 1er kWh sur le reseau, pour preuve :
:super:
Wouhaaa génial, en effet j’imagine ce grand moment.
Reste plus qu’à peaufiner et trouver les réglages optimum. j’ai hâte de pouvoir en dire autan avec mon instalation.

Bonne continuation :D :super:
Répondre