Turbine Teisset Rose Brault

Ce forum est public et accessible en lecture même sans être inscrit, mais pour intervenir ou accéder aux pièces jointes il faut être inscrit.

Dans ce forum, vous pouvez demander des renseignements techniques ou administratifs, répondre aux questions posées, diffuser des informations relatives à la petite hydroélectricité.

Modérateurs : moulino51, MHEC

didier7854
Membre
Messages : 19
Enregistré le : 17 juil. 2015, 22:34

Re: Turbine Teisset Rose Brault

Message par didier7854 »

Merci beaucoup. Désolé de pas l'avoir vu dans les grimoires. J'ai besoin de lunettes. Bonne soirée. Didier

Avatar du membre
PERRET
Membre
Messages : 926
Enregistré le : 16 mars 2010, 17:12
Localisation : Picardie - Thiérache

Re: Turbine Teisset Rose Brault

Message par PERRET »

Bonjour,

Ces turbines, dites "Américaines", en réalité équipées d'une roue Francis, étaient très courantes à la fin du XIXème.
Vendues sous des marques différentes, elles ont été très répandues dans les minoteries. La fabrication a pu varier au fil des années mais le profil de la roue n'a guerre évoluée.
Pour les caractéristiques sous une chute donnée, se reporter au tableaux fournis par différents constructeurs ou vendeurs en prenant pour base le diamètre de la roue. Tableau que je n'ai pas pour votre turbine. Mais on peut néanmoins estimer ses caractéristiques par le calcul, sachant que sa vitesse spécifique ( ns ) ne doit guère dépasser 200.
Le modèle présenté sur votre photo, évolution tardive, a des directrices mobiles qui remplacent, sur des modèles plus anciens, les directrices fixes et une cloche mobile verticalement pour régler le débit turbiné. Si le rendement aux faibles débits, avec des directrices orientables, doit être meilleur, à partir des 3/4 d'ouverture le rendement est similaire.
Catalogue Teisset Brault Chapron.jpg
BRAULT, TEISSET & GILLET - 2.JPG
BRAULT, TEISSET & GILLET - 3.JPG
BRAU LT, TEISSET & GILLET - 4.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Claude PERRET

EricB
Membre
Messages : 5
Enregistré le : 28 août 2019, 15:45

Turbine Teisset Rose Brault

Message par EricB »

Bonjour à tous,
Etant nouveau sur ce forum, j'espère que je ne me trompe pas de sujet.
Je me suis mis en tête de remettre en service une turbine Teisset Rose Brault de 1931 (j'ai retrouvé la facture d'achat de mon arrière grand-père).
La dernière fois que je l'ai vu tourner, c'était il y a presque dix ans. Aujourd'hui rien ne bouge, même après des heures de karcher...
Faut-il la démonter? si oui comment s'y prendre? Avez vous une astuce pour nettoyer et dégripper tout ça?
Merci d'avance pour vos conseils
Eric
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar du membre
dB-)
Site Admin
Messages : 3467
Enregistré le : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Turbine Teisset Rose Brault

Message par dB-) »

Bonjour,

j'espère que je ne me trompe pas de sujet.

Pas du tout, impeccable :super:

j'ai retrouvé la facture d'achat de mon arrière grand-père

Scannez-la et mettez-la SVP en ligne sur le forum (en masquant l'adresse client si besoin), de même que d'autre photos de la turbine, commande de vannage, transmission, ... C'est toujours intéressant de voir ces documents !

La dernière fois que je l'ai vu tourner, c'était il y a presque dix ans.

C'est encore assez récent, la remise en route ne devrait pas poser de problème.

Aujourd'hui rien ne bouge, même après des heures de karcher...

C'est normal, la rouille est passée par là !

Faut-il la démonter? si oui comment s'y prendre? Avez vous une astuce pour nettoyer et dégripper tout ça?

Ça dépend de l'attaque de la rouille, difficile à dire à distance. Avec les années on trouve quelques astuces, mais ça reste un boulot salissant et assez fatiguant !

Si ce n'est pas trop rouillé, vous pouvez essayer de mettre à sec la chambre d'eau, sécher la turbine, gratter et brosser les zones où les directrices pivotent, ouvrir en deux et déposer le boitard, tout nettoyer puis imprégner les différentes zones articulées de dégrippant, en renouvelant tous les 2 ou 3 jours.

Après quelques jours, vous pouvez essayer de décoller la roue en tirant l'arbre vers le haut (compter un effort de quelques tonnes), et de décoller les directrices une à une en les tapotant d'un coté ou de l'autre pour les faire pivoter ... Travail de patience, mais qui peut être suffisant.

Si tout est vraiment bloqué par la rouille, un sablage peut aider, suivi d'une dépose du plafond de la turbine (8 gros écrous sur le dessus, puis décoller le plafond tout autour avec un cric hydraulique, en prenant 1000 précautions pour ne pas casser la fonte). Une chauffe préalable de la turbine complète peut bien aider (je me sers pour ça d'un ou plusieurs canons à air chaud d'atelier, placés autour de la turbine) : le métal se dilate ce qui casse la pellicule de rouille.

Bonne journée

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

ericnoharet
Membre
Messages : 1166
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: Turbine Teisset Rose Brault

Message par ericnoharet »

Bonjour,

Bienvenue sur ce forum. Une relance de vieille turbine cela fait toujours plaisir.

Qu'est-ce qui ne bouge pas, les directrices, la roue, les deux ?

Pour les directrices, en forçant un peu sur chaque directrice, on peut voir ce qui est coincé. Toujours être très prudent pour ne rien casser.

J'utilise de l'acide oxalique dans de l'eau chaude. Avec un petit pulvérisateur. Pour dissoudre en douceur une fine couche de rouille et/ou dépôt.
Une a deux application par jour, et au bout de quelques jours cela se décoince parfois.

Eric

EricB
Membre
Messages : 5
Enregistré le : 28 août 2019, 15:45

Re: Turbine Teisset Rose Brault

Message par EricB »

Merci à tous pour ces conseils!
A la demande de Db-) je joint quelques documents et photos complémentaires.
Concernant l'état actuel de cette turbine, tous est bloqué (roue et directrices). Je pense pouvoir assez facilement débloquer les directrices, elles sont accessibles. Pour la roue c'est une autre histoire. De ce que j'aperçois à travers les directrices, la roue parait "soudée" à la cloche par le tartre...
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ericnoharet
Membre
Messages : 1166
Enregistré le : 13 juin 2011, 13:36
Localisation : Sud Ardéche

Re: Turbine Teisset Rose Brault

Message par ericnoharet »

Bonjour,

Merci pour les photos.

On a parfois de bonnes surprises avec le tartre.
Un petit traitement acide localisé et puis un peu de piqueur peut suffire (un petit électrique ou pneumatique utilisé avec douceur)

Eric

Avatar du membre
dB-)
Site Admin
Messages : 3467
Enregistré le : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Turbine Teisset Rose Brault

Message par dB-) »

Bonjour,

merci pour les documents !

En 1931, date d'expédition de votre turbine, TRB revendiquait la fabrication de plus de 20 000 turbines au total, et employait 1900 ouvriers !

D'ailleurs un catalogue a été édité cette année là, si vous le retrouvez dans le grenier ... (ceux du forum sont plus anciens).

Je pense pouvoir assez facilement débloquer les directrices

Sauf grippage très léger, ça reste quand même un boulot pénible ... faisable, mais pénible ...

la roue parait "soudée" à la cloche par le tartre...

Sur certaines anciennes turbines la roue était entourée d'une cloche réglable, à environ 1 mm de la roue (qui était à faible vitesse spécifique, et de forme cylindrique) et sur une grande hauteur : après des années de sommeil la roue peut se retrouver comme soudée à la cloche.

Mais votre turbine plus récente est équipée d'un distributeur à directrices mobiles et non d'une cloche. Dans ce cas le blocage de la roue se situe la plupart du temps au niveau du boitard inférieur et au niveau du manteau à la sortie de la roue (juste avant le départ vers l'aspirateur, sur une zone d'assez faible hauteur, de l'ordre de 2 à 5 cm), plus rarement entre le plafond et la roue.

Bon W.E.

dB-)
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

EricB
Membre
Messages : 5
Enregistré le : 28 août 2019, 15:45

Re: Turbine Teisset Rose Brault

Message par EricB »

Merci pour ces infos et conseils.
Je viens de recevoir la validation de mon droit d'eau fondé en titre, ainsi que la consistance légale (11kW). Je suis donc plus motivé que jamais pour la remise en route.
J'ai avancé un peu depuis: encore du Karcher, pulvérisation d'acide dilué, et démontage du palier situé sur le couvercle de la turbine.
Le débit d'eau traversant la turbine est de plus en plus important, mais toujours pas de mouvement.
Je souhaiterais démonter ce couvercle pour accéder à la roue. Les écrous hexagonaux ne sont pas grippés, tout va bien de ce coté. En revanche, il y a les têtes des axes de directrices (voir photo précédente) qui ne paraissent pas démontables. A votre avis, Les axes vont-ils venir avec le couvercle? Faut-il les sortir avant?

Avatar du membre
dB-)
Site Admin
Messages : 3467
Enregistré le : 24 janv. 2010, 17:09
Localisation : Vosges
Contact :

Re: Turbine Teisset Rose Brault

Message par dB-) »

Bonjour,

il y a pas mal de variantes de montage des directrices et dans votre cas c'est probablement le montage ci-dessous :

Montage probable.png

1 : axe-vis de fixation d'une directrice (avec ou sans épaulement)
2 : plafond de la turbine
3 : bague bronze
4 : directrice
5 : socle de la turbine

Ce montage permet de remplacer si besoin une directrice endommagée sans avoir à tout démonter.

Les écrous que vous avez déposés (facilement, donc probablement montés au suif à l'époque, ce qu'il faudra refaire lors du remontage) sont ceux des entretoises qui permettent de maintenir un espace donné entre le plafond et le socle de la turbine, de sorte que les directrices puissent pivoter librement.

Si vous souhaitez déposer le plafond, il faut déposer au préalable toutes les vis "1" ...

Pour ça il faut une chambre d'eau vide, propre, éclairée, etc ... et probablement chauffer successivement la base de chaque vis pour dégripper la partie vissée dans le socle.

Une autre technique parfois plus simple (...) est de couper ("disquer") les boulons qui fixent le socle de la turbine sur le départ d'aspirateur, et de sortir la turbine complète pour révision en atelier ...

2017-10-01 turbine sortie complète.jpg

Une troisième technique serait de couper ("disquer") toutes les têtes de vis "1" pour sortir le plafond, puis sortir les directrices une à une, ce qui permet ensuite de déposer "facilement" les restes des vis-axes "1", qui seraient évidemment à remplacer ensuite (idéalement en inox monté au suif)


Le choix entre les techniques est affaire d'appréciation, de temps disponible, etc ...

Bonne journée

dB-)
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
d.Beaume, DBH Sarl, 33 les Chênes 88340 Le Val d'Ajol RCS Epinal Siren 510 554 835 capital 50 000 € APE 3511Z TVA FR82510554835
Ancienne filature, turbine Goulut et Borne 1600 l/s @ 5 m, 104CV, multiplicateur Comelor, alternateur CGEN
Etudes, vente et pose de turbines, rénovation, régulation, maintenance, vannes, grilles, dégrilleurs

Image
Site Web DBH Sarl.eu

Répondre